EUR 7,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Déportée &a... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Déportée à Ravensbruck : Prisonnière de Staline et d'Hitler Poche – 1 janvier 1997


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,40
EUR 7,40 EUR 11,07

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 7,40 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Déportée à Ravensbruck : Prisonnière de Staline et d'Hitler + Déportée en Sibérie : Prisonnière de Staline et d'Hitler + Milena...
Prix pour les trois: EUR 22,10

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

En 1926, à 25 ans, Margarete Buber-Neumann entre au parti communiste allemand. Après avoir fui le nazisme avec son compagnon Heinz Neumann, l'un des leaders du Parti, le couple se retrouve à Moscou. Mais, en 1937, Heinz est arrêté et Margarete, jugée à son tour " déviationniste ", est condamnée à cinq ans de travail forcé dans un " camp d'amélioration " en Sibérie. Un " geste d'amitié " de Staline à Hitler, en 1940, lui vaut d'être livrée à la Gestapo, et internée au camp de concentration pour femmes de Ravensbrück. Après la guerre, le témoignage de Margarete Buber-Neumann au procès Kravchenko devait faire sensation. C'était la première fois qu'un témoin digne de foi venait attester l'existence des camps de déportés politiques en Sibérie. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Quatrième de couverture

Déportée en Sibérie. En 1926, à vingt-cinq ans, Margarete BuberNeumann, qui était née à Potsdam, entre au parti communiste allemand. Après un premier mariage, elle devient la compagne de Heinz Neumann, l'un des leaders du Parti, auquel il avait adhéré dès l'âge de dix-sept ans. Heinz était député au Reichstag et membre du bureau politique et, comme tel, il jouera un rôle très important dans la vie politique allemande au cours des années décisives qui précédèrent l'arrivée au pouvoir de Hitler. Ayant fui le nazisme en Suisse - qui refusera l'extradition réclamée par Hitler -, le couple se retrouvera à Moscou. Mais, en 1937, Heinz est arrêté et disparaît. Plus tard, Margarete, jugée à son tour "déviationniste", est arrêtée et condamnée à cinq ans de travail forcé dans un "camp d'amélioration", à Karaganda, dans les steppes du Kazakhstan sibérien. Un "geste d'amitié" de Staline à Hitler, en 1940, lui vaut d'être livrée à la Gestapo, avec d'autres prisonniers allemands et autrichiens, à Brest-Litowsk. Margarete sera internée au camp de concentration pour femmes de Ravensbrück, d'août 1940 jusqu'en avril 1945. C'est dans ce camp qu'elle rencontrera Milena Jesenska, célèbre journaliste tchèque à qui, au début des années vingt, Kafka avait adressé les magnifiques Lettres à Milena. En 1963, Margarete consacrera à son amie un bouleversant témoignage d'amour, Milena, tenant ainsi la promesse qu'elle avait faite à Milena, alors que celle-ci, en mai 1944, agonisait à l'infirmerie du camp. Après la guerre, le témoignage de Margarete BuberNeumann au procès Kravchenko devait faire sensation : C'était la première fois qu'un témoin digne de foi venait attester l'existence des camps de déportés politiques en Sibérie.

Le présent livre est une réédition de l'ouvrage publié en 1949 par les Cahiers du Rhône (La Baconnière et Éditions du Seuil), avec une postface d'Albert Béguin. En 1948, l'Allemagne et la Suède avaient déjà publié ce document dans un gros livre qui regroupait à la fois ce récit et celui concernant la déportation à Ravensbrück, sous le titre unique : Déportée sous Staline et Hitler. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Déportée à Ravensbruck : Prisonnière de Staline et d'Hitler contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 328 pages
  • Editeur : Seuil (1 janvier 1997)
  • Collection : Points litterature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020251566
  • ISBN-13: 978-2020251563
  • Dimensions du produit: 18 x 10,8 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 74.407 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par mrodfr le 3 mars 2005
Format: Poche Achat vérifié
Dans cette seconde partie, Margarette Buber-Neuman est remise en Août 1939 aux autorités allemandes qui l'envoie au camp de Ravensbrück. Elle trouve ce camp plus vivable car disposant de baraques et de châlits, choses impensables au goulag de Sibérie (voir première partie) .
Par hasard, elle devient d'abord chef de bloc chez les témoins de Jéhovah puis chez les asociales. Elle occupe ensuite diverses fonctions qui, tout en subissant de plus en plus la dégradation de vie du camp, lui permirent enfin de voir arriver la fin de la guerre (pour ne pas tout dévoiler !!)
De nombreuses amitiés se firent, tout au long de ses années de captivité, avec de personnes de divers pays et notamment avec Miléna Jesenska, compagne de Frank Kafka et morte en détention, dont elle fit un livre biographique sur cette amitié après la guerre.
Ce livre est vraiment une très belle histoire, pleine de courage et de volonté de survie et dont on ne peut que rester qu'admiratif. Les précisions des faits et des personnes donnent vraiment un intérêt supplémentaire à ce récit extraordinaire, qui servit de premier témoignage sur la déportation après-guerre. A ne pas manquer !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jules Alexandre Théophraste de Corvée de Ch...., dit "Dupond" TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 juin 2006
Format: Poche Achat vérifié
Margarete Neuman était l'épouse du "camarade Neumann" dirigeant du parti communiste allemand réfugié en URSS qui n'épousera pas la politique de Staline de temporisation envers Hitler. Au paradis du socialisme, la punition du mari entrainant l'extermination de sa famille, Margarete est internée au goulag en Sibérie puis remise à la gestapo en accord avec les clauses du pacte germano-soviétique.
Au-delà d'une étude comparée des conditions d'hébergement des camps des deux régimes totalitaires qui resteront le symbole du XX° siècle, nous avons une grande histoire humaine: "comment continuer à vivre dans le nihilisme le plus absolu".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Unvola TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 29 avril 2013
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre qui retrace le terrible et indispensable témoignage de Margarete Buber-Neumann, est fondé sur l'incroyable et effroyable histoire qu'elle a vécu et subi, suite à son arrestation arbitraire lors de la Grande Terreur en U.R.S.S. de 1937-1938 (750 mille personnes exécutées en moins de 2 ans), ainsi que de la comparaison entre les deux grands régimes totalitaires du 20ème siècle : Communisme et Nazisme.

En effet, Mme. Buber-Neumann a été dans un premier temps arrêtée par la police politique soviétique (N.K.V.D.) en 1938, pour être déportée en Sibérie au camp de concentration Soviétique (Goulag) de Karaganda, puis ensuite être livrée dans le cadre du PACTE GERMANO-SOVIETIQUE à la Gestapo, et enfin, déportée à nouveau dans le camp nazi de Ravensbrück.

Margarete Buber-Neumann compare, dans ce livre, ses inhumaines et avilissantes conditions de détentions en tant que prisonnière et esclave dans les différents camps de concentration, aussi bien Staliniens que Nazis.

Ce témoignage fondamental de Mme. Buber-Neumann, devrait, comme celui de Mme. Evguénia S. Guinzbourg, et tant d'autres, servir d'ouvrage de référence et de réflexion à tous ceux qui se revendiquent d'une idéologie en tant que "vérité absolue" quelle qu'elle soit, conduisant à l'extermination d'environ 100 millions de civils innocents dans le cas du Communisme et d'environ 25 millions de civils innocents dans celui du Nazisme !

P.S.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 12 juin 2010
Format: Poche
Une excellente leçon de vie, pour tous ceux qui désespèrent et/ou qui ont cru "aux lendemains qui chantent"
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par NANETTE69 le 5 octobre 2014
Format: Poche Achat vérifié
L'expérience de Margarete Buber Neumann, est exceptionnelle. Avec modestie et intelligence elle faitde sa traversée de l'expérience concetrationnaire et de la guerre .

A lire
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?