D'Autre Part a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • D'Autre Part
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

D'Autre Part Bonus

CD inclus dans notre offre Bestsellers CD à moins de 10€

Prix : EUR 6,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
19 neufs à partir de EUR 3,22 6 d'occasion à partir de EUR 4,99

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
EUR 6,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Luke

Discographie

Image de l'album de Luke

Photos

Image de Luke

Biographie

En 1998, Thomas Boulard rejoint Christophe Plantier au sein de Spring. Au terme de ce qui sera la dernière tournée du groupe, ils fondent Luke. Tous deux (Thomas Boulard à la guitare et au chant, Christophe Plantier à la guitare) sont bientôt rejoints par Cyril Guillaneuf (claviers), Stéphane Bouvier (basse) et Ludovic Morillon (batterie). Dès ... Plus de détails sur la Page Artiste Luke

Visitez la Page Artiste Luke
6 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

D'Autre Part + La tête en arrière + Les Enfants De Saturne
Prix pour les trois: EUR 22,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (15 février 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Bonus
  • Label: Jive Epic Group
  • ASIN : B0034C26F8
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.744 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Fini De Rire 3:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Le Robot 3:39EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Pense À Moi 3:14EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Monsieur Tout Le Monde 3:42EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Les Amants De Valence 4:12EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Dans L'ombre 5:35EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Manhattan 3:18EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Faustine 3:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. La Complainte Du Gardien De Prison 3:57EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. Le Fantôme 3:26EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter11. Si Je M'écoutais 3:36EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Á l'occasion de ce cinquième album, le batteur Romain Viallon confirme son pupitre au côté du guitariste Jean-Pierre Ensuque, et du bassiste Damien Lefèvre, ainsi que, naturellement, de la figure aussi emblématique qu'historique du compositeur principal, Thomas Boulard, à la guitare et au chant. Après avoir, dans ses prémisses, fait ses gammes à partir des fondamentaux du brit-pop, puis déchaîné toute la rage de leur âge, et, donc, remis un certain rock français au centre de l'actualité, Luke peut, bien qu'attendu au coin du bois comme tout succès hexagonal, se montrer serein (les centaines de milliers de copies écoulées démontrant amplement qu'ils ont trouvé leur public). Dans la démarche bien davantage que l'inspiration, bien évidemment, car les chansons du groupe francilien à tête bordelaise n'ont rien perdu de leur acidité dans le rendu de notre époque.

Critique

« Ne me demande pas la lune/Je fais ce que je peux » : toujours là, mais différent, jusque dans des pellicules (« Manhattan »), qu’on pourrait penser mises en musique par Ennio Morricone. Désormais plus ouvert sur le monde, mais en isolement nécessaire dans un home-studio régénérateur. Méprisant les étiquettes et se fiant à son instinct (on aime les mandolines, le mellotron, et la guitare acoustique : on les adjoindra). Curieux de (presque) tout, et excité tout autant : Luke est donc de retour. On n’avait pas de nouvelles de lui depuis le mois de septembre 2007. Nouvelles discographiques, s’entend, car, pour ce qui est de la scène, le groupe n’a pas laissé sa part au chien (une aventure publique de près d’une année, sacralisée par l’album live Où En Est La Nuit en 2008).


Á l’occasion de ce cinquième album, le batteur Romain Viallon confirme son pupitre au côté du guitariste Jean-Pierre Ensuque, et du bassiste Damien Lefèvre, ainsi que, naturellement, de la figure aussi emblématique qu’historique du compositeur principal, Thomas Boulard, à la guitare et au chant. Après avoir, dans ses prémisses, fait ses gammes à partir des fondamentaux du brit-pop, puis déchaîné toute la rage de leur âge, et, donc, remis un certain rock français au centre de l’actualité, Luke peut, bien qu’attendu au coin du bois comme tout succès hexagonal, se montrer serein (les centaines de milliers de copies écoulées démontrant amplement qu’ils ont trouvé leur public). Dans la démarche bien davantage que l’inspiration, bien évidemment, car les chansons du groupe francilien à tête bordelaise n’ont rien perdu de leur acidité dans le rendu de notre époque.


Le premier single extrait du disque (« Pense à moi ») reste en ce sens exemplaire de l’approche d’un groupe qui ne sacrifie pas le sens à l’efficacité, ni le contraire : mélodie instantanée, thème tragique rendu avec dignité (pêle-mêle l’ailleurs comme une fuite, et l’amour sans suite), et gimmick digne (une voix féminine, énigmatique, récurrente, et blanche). Auparavant, l’opus s’était ouvert par une chanson futée (« Fini de rire »), en panorama acéré des relations humaines vécues comme un spectacle de clown – à moins que ce ne soit le contraire – et avec « Le Robot », conséquent d’une lecture attentive des œuvres de l’écrivain de science-fiction Isaac Asimov, explicite et traumatique inventaire de la déshumanisation actuelle.


On mesure ainsi en une poignée de minutes l’évolution d’un combo initialement positionné afin d’assurer la vacance du règne de Noir Désir. « Si je m’écoutais » (qui clôture l’album), lente ballade comme peuvent en chanter les enfants, qui ne trouvent le salut que dans leur imaginaire, ou « Monsieur Tout le Monde » et son hommage en introduction à Marvin Gaye, nouvelle variation sur le mal-être contemporain, ont plus à faire avec la grande tradition de la chanson française (comme un jeu de marelle qui peut mener de Jean-Roger Caussimon à Léo Ferré, en passant par le grand Charles – Trenet – ou, pourquoi pas, au sens aigu de la versification libre d’un Dick Annegarn), qu’un rock séminal et brut de décoffrage.

Et, alors que Boulard confirme, à la fois le délicieux traumatisme que constitua pour lui l’irruption d’Arcade Fire sur la scène internationale, et à la fois son goût revendiqué pour les refrains de par ici, D’Autre Part sanctionne une énergie et un lyrisme intacts. Á noter que la version digitale de l’album (qui accueille le sens du mixage de Jean Lamoot - Bashung et Les Valentins, entre beaucoup d’autres, c’est lui -, et le sorcier des consoles Jean-François Delors) inclut un douzième titre en bonus, « Shadows ».




Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par kraku68 le 25 avril 2010
Format: CD Achat vérifié
5e opus des bordelais, cet album est à contre courant de ce à quoi nous étions habitués...Et alors ? doit-on être le regretter ?
pas du tout.
Thomas Boulard et ses compères nous livrent avec cette galette des morceaux vraiment ciselés, travaillés, touchants et simples...En apparence.
Car au delà de la surprise provoquée par ce formatage sans brulôt bouillonnant comme ce fut le cas sur les précédents albums, on se rend vite compte que les titres si bien léchés en studio vont s'animer de façon tout à fait différente une fois le seuil de la scène franchi.
Et c'est effectivement ce qui se produit !
Un déchaînement, une vague d'énergie, un vrai souffle...
Cet album est taillé pour enflammer la scène et ils réussissent le tour de force à faire oublier ce qui avait fait leur patte les coups d'avant, et avec brio qui plus est.
Luke est à mon avis un des rares groupes Français sur qui l'ont peut et l'on doit compter de nos jours... Il en existe d'autres, bien sûr, mais eux sont en tête de liste et au dessus du panier selon moi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Lwaz le 13 avril 2010
Format: CD Achat vérifié
Le tempo s'est un peu ralenti par rapport à l'album "Les enfants de Saturne" et surtout par rapport au live, mais on est loin de s'ennuyer à l'écoute de cet album.
Les compositions sont très inspirées, et de nombreux morceaux sont des tubes potentiels ("le robot", "monsieur tout le monde" et "pense à moi", le premier single pour n'en citer que quelques uns).
La thématique de l'album semble axée sur l'impossible échange avec les personnes perdues, mais le ton n'est jamais trop mélancolique, et encore moins dépressif.
Au contraire, on se laisse emporter par les mélodies, plus calmes qu'à l'accoutumée en moyenne, qui s'enchaînent naturellement sans temps mort ou morceau à zapper.
En cherchant bien, il y a bien un ou deux morceaux un peu moins réussis, mais c'est à mon avis l'un des albums les plus aboutis de Luke.
Pour ma part, je vais les voir en concert dans dix jours et il me tarde de voir ce que vont donner les nouveaux morceaux en live.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bref le 11 février 2010
Format: CD
Bonjour,
Dans ce nouvel album de Luke, on retrouve des sonorités rock, quelques bons riffs, des rythmes plus ou moins endiablés et des textes plus ou moins engagés.
L'écoute est plutôt sympa, dans la lignée des Les Enfants De Saturne, c'est à dire un peu moins fun et rock que la La Tête En Arrière. Il semble que le groupe se soit (malheureusement?) un peu calmé et s'orriente désormais vers des sons plus mélodieux, égalisés, presque asseptisés.
Bref, personnellement, j'ai bien aimé cet album, sans pour autant avoir le petit frisson qui lui aurait fait décroché les cinq étoiles! =)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Loic Duigou le 25 avril 2010
Format: CD
Cete album sonne comme un retour aux source , retour au premier album " la vie presque" . On a l impression qu'ils ont arrété d'essayer d'être méchant ceux qui a mon avis ne leur reussi pas . Les deux précédent album m ont toujours laissé l impression qu'il manquait quelque chose le petit truc en plus , la petite étincelle mais peut être qu'en faite ils se forcaient d'en un rock vindicatif est agréssif .
Dans " d'autre part " on retrouve des mélodies plus douce ,parfois facile , des textes plus romantiques la voie aussi a changé moins saccadé plus chantante et je trouve que ca leur va mieux .Certains morceaux sont même tres bien : le robot,la complete du gardien de prison ,si je m'écoutais .
Résultat un album agréable a écouté.je ne regrette pas mon achat.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par charlotte le 10 octobre 2010
Format: CD
J'avoue que j ai un peu fait l'inverse de ce que font les gens en général c'est a dire allée acheter le cd et allée les voir en concert. Donc je suis allée les voir en concert en connaissant tout les autres albums et uniquement pense a moi sur ce nouvelle album. et j'avoue que je me suis pris une grosse claque ! je m'attendais que les chansons serait redevenu repetitive et un peu toujours pareil mais franchement c'est vraiment diversifier avec plein de thémes abordée avec différents atmosphére et toujours le petit coté décalé des paroles d'un monde imaginaire , de monstres , de fées mais toujours super cool . j aime particulierement :monsieur tout le monde,manhattan,le robot et si je m'écoutais.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Chris le 27 février 2010
Format: CD
ils auraient pu continuer à creuser le sillon, avec des textes à l'obscurité poétique, rythme endiablés, mais bon après NOIR DESIR à quoi bon...risquer la redite, la comparaison, ou se perdre en conjecture...non LUKE débranche un peu ses guitares, moins fort plus mélodique textes limpides à la beauté immédiate, bienfaitrice malgré certaines facilités...n'est-ce pas cette voix qu'ils leur faut creuser pour qu'ils soient enfin reconnus pour leur style ???
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?