EUR 15,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
DIGUE AU CHAOS, L'ARMEE D... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

DIGUE AU CHAOS, L'ARMEE DES CITOYENS Broché – 21 juillet 2013

4 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 13,50

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • DIGUE AU CHAOS, L'ARMEE DES CITOYENS
  • +
  • Europe Mad Max demain? Retour à la défense citoyenne
Prix total: EUR 29,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

UNE DIGUE AU CHAOS ET VOLONTÉ DE DÉFENSE

Dans le présent essai, l'auteur ne se contente pas de réfléchir sur les menaces et sur la manière de les contrecarrer, mais fournit aussi de nombreux exemples historiques montrant la nécessité d'une armée enracinée dans sa population, capable d'ériger UNE DIGUE CONTRE LE CHAOS.

EN PASSANT PAR LE JAPON

Un détour par le Japon pour commencer : beaucoup se souviendront de l'admirable film d'Akira Kurusawa, Les sept samouraïs (1954), repris dans une version américanisée, sous forme de western, avec pour titre Les sept mercenaires (1960). Dans un Japon de la fin du Moyen Age, en proie à l'anarchie et à la violence, les paysans d'un modeste village font appel à des samouraïs pour les défendre de brigands qui ont pillé leur récolte de riz et qui s'apprêtent à piller la prochaine. Les samouraïs leur demandent de les assister, entre autres dans des travaux défensifs, et les initient au maniement de la pique. En se battant, en voyant qu'ils parviennent à tuer les redoutables brigands, cavaliers en armures, les paysans surmontent leurs peurs ancestrales et comprennent que le métier des armes peut être également à leur portée. Au fond, l'idée de milice a germé dans leurs têtes. Il en est allé de même en Suisse.
Dès le XIIIe siècle, les communautés de paysans libres se révoltent contre les Habsbourg qui, en s'appuyant sur différentes forces locales, par alliances mais aussi par achats ou en profitant de conditions anarchiques, s'étendent en Suisse centrale.

DE LA NÉCESSITÉ DE L'HISTOIRE

Pourquoi ouvrir ce petit ouvrage en présentant des éléments historiques ?
Dans presque toutes les écoles d'Europe, l'histoire, qui fut longtemps un pilier de l'enseignement, et souvent la branche préférée des élèves, n'est plus enseignée ou est à l'agonie. Cette suppression n'est pas le fruit d'un hasard mais bien celui d'une volonté concertée. Celui qui ne dispose pas d'un minimum d'informations historiques est comme une taupe aveugle qui chercherait son chemin dans une prairie. Prenons un individu quelconque, historiquement ignare, qui traverse une ville, disons Genève. Il est condamné à n'y rien comprendre. Qu'est-ce que c'est cet aigle et cette clé que l'on voit sur les drapeaux ? Et cet homme à cheval sur une place ? Et ces quatre personnages énormes en robe de chambre appuyés contre un mur ? Et cette rue du 31-Décembre ? Pourquoi les Genevois tiennent-ils tant à fêter le dernier jour de l'an ? A Vienne, j'entends un touriste jordanien s'étonner : «Pourquoi des bâtiments si grandioses pour un pays minuscule ?» Il n'avait jamais entendu parler de l'empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Autrement dit, qui veut s'orienter, qui veut savoir où il est, voire qui il est, a besoin d'un minimum de connaissances historiques, que l'école avait pour mission de lui révéler, en s'efforçant à la plus grande objectivité possible. Et j'insiste sur ce possible, car l'histoire sera toujours le produit d'une certaine vision idéologique. D'ailleurs, le débat historique actuel en Suisse ne se meut-il pas entre ces deux termes opposés : Suisse infâme contre Suisse immaculée ?
Il va de soi que la suppression, ou la réduction, de l'histoire, dans les programmes scolaires a pour effet, et c'est d'ailleurs le but recherché, de participer à la décérébration universelle. Songeons au capitaine d'un bateau ; s'il veut connaître sa position exacte, il doit exactement savoir d'où il vient.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
système in transposable en France car l'état à bien trop peur de ses citoyens alors les doter d'une arme c'est inpensable.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?