EUR 8,70
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

LE DOUBLE. Poème pétersbourgeois Poche – 4 juin 1999


Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,70
EUR 8,26 EUR 4,97

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

LE DOUBLE. Poème pétersbourgeois + Les Nuits blanches + Le rêve d'un homme ridicule : Un récit fantastique
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez LE DOUBLE. Poème pétersbourgeois contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 288 pages
  • Editeur : Actes Sud (4 juin 1999)
  • Collection : Babel
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742718982
  • ISBN-13: 978-2742718986
  • Dimensions du produit: 16,8 x 11 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 184.185 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

3.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Max Weber on 16 février 2005
Format: Poche
Suprenant Dostoievski, qui nous offre ici une oeuvre qui pourrait se confondre avec celle de Gogol ! Quoique soupçonnant assez le dénouement de l'affaire, j'ai été tenu en haleine jusqu'à la dernière ligne. C'est tout le talent de Dostoievski qui a su si merveilleusement restituer l'état d'esprit d'un homme dont l'esprit s'est égaré : il erre dans un monde qui emprunte à la réalité mais qui ne se confond pas avec, et qui reste cohérent tout de même. Le héros est finalement aussi rationnel que nous, trait typique des personnalités paranoïaques, ce qui nous entretient dans le doute dans tout au long du roman. Et s'il n'était pas fou finalement ? Et s'il l'est, comment faire la part du réel et du délire dans ce qu'on a lu ?
Je recommande donc ce livre à tous les amateurs de Dostoievski. L'action et le style les emballeront, et ils y retrouveront tout ces personnalités russes exubérantes que le grand auteur russe a su rendre si attachantes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par erebus TOP 1000 COMMENTATEURS on 14 février 2005
Format: Poche
ce livre plonge le lecteur à l'interieur des méandres de l'esprit d'un personnage qui bascule de l'autre cote du miroir, un personnage qui rencontre réellement son Double, haissable et pourtant jamais detesté, un personnage qui sombre par degrés vers une folie ordinaire...
mais ce livre est aussi un puissant témoignage du génie de Dostoievski en livrant aux lecteurs les clefs d'une reflexion sur le travail et la personnalite des auteurs dont les oeuvres léguées réflechissent les profondes inspirations et les plus grand secrets de la comprehension humaine
flamboyant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par "elouan" on 18 décembre 2002
Format: Poche
Ce livre, écrit dans sa jeunesse, est tout à fait dans la veine des thèmes qui le poursuivront plus tard dans toutes ses oeuvres.
Pour ce qui est du manque d'action qui à l'air de déranger certains internautes, et bien il ne me semble pas que Dostoïevski soit le maître en la matière ni que ce soit ce qui est intéressant chez lui, alors de quoi se plaint-on?
Le Double est un roman psychologique comme on l'aime!
Ou, comme je l'aime!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par My Inner Shelf on 10 août 2008
Format: Poche
Ce livre était dans ma PAL depuis des lustres, j'ai fini par l'ouvrir, en luttant pour ne pas le refermer. L'intrigue est par définition troublante et digne d'intérêt. Les histoires mêlant réalité, fantastique, et semant de préférence le doute, c'est tout à fait mon truc. Toutefois, l'auteur a sciemment fait le choix de faire transpirer l'état d'esprit de son héros, Monsieur Goliadkine, dans son style, et là, on accroche, ou pas. J'avoue que j'ai eu du mal à le finir, d'ailleurs j'ai un peu triché sur la fin et j'ai lu plutôt en biais. J'ai vraiment eu du mal avec ce parti pris, la lecture en devient pénible, les phrases sont saccadées, parfois inachevées, les mots souvent choisis en dépit du bon sens, reflétant parfaitement l'état mental du personnage, la plupart du temps en pleine confusion, hagard ou inquiet. Objectivement, on ne peut qu'applaudir l'idée et la prouesse. Néanmoins, le personnage apparaissant dès les premières pages comme une individu pour le moins perturbé, j'ai eu du mal à douter et pour moi la question de savoir s'il s'agit de la réalité ou pas ne m'a pas trop effleurée, même si certains éléments restent ambigus. Ce que j'ai cru comprendre du dénouement me conforte dans mon interprétation. Personnalité double, schizophrénie, paranoïa, ou double malfaisant, tout à l'opposé de son original, venu le hanter pour le supplanter. Histoire sympathique, personnages torturés, situation de cauchemar, mais un style volontairement schizophrénique qui m'a donné envie de sauter des passages.

Notons qu'il s'agit d'une traduction récente d'André Markowicz, plus fidèle à l'esprit et au style de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?