undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Baby Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Plus d'options
Damn The Torpedoes (Deluxe Edition)
 
Agrandissez cette image
 

Damn The Torpedoes (Deluxe Edition)

24 octobre 2011 | Format : MP3

EUR 13,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:21
30
2
4:24
30
3
3:59
30
4
4:24
30
5
3:43
30
6
2:41
30
7
4:33
30
8
3:25
30
9
5:52
Disc 2
30
1
3:38
30
2
3:25
30
3
3:35
30
4
1:31
30
5
4:42
30
6
2:49
30
7
2:28
30
8
3:32
30
9
4:32
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2010
  • Date de sortie: 24 octobre 2011
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Universal Music Division Maison Barclay
  • Copyright: (C) 2010 Geffen Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:06:34
  • Genres:
  • ASIN: B005ZL8P0G
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 77.958 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 3 novembre 2013
Format: CD
Tom Petty et ses Heartbreakers, c’est une des figures principales du bon vieux classic rock ricain, tous ces types qui ont commencé à avoir de gros succès vers la fin des 70’s … surtout chez les Ricains. Ailleurs, le culturiste du New Jersey Springsteen écrase tout. Aux States aussi, mais un peu moins. Il est talonné de près par Petty, Seger, Mellencamp, même s’il reste la figure de proue du genre. Mais les trois autres, quand il avait des coups de moins bien, étaient là pour assurer la relève, Seger vers le milieu des seventies, Mellencamp dans la seconde moitié des eighties, Petty au tournant des années 90. Depuis, tous ces dinosaures « vivotent » sur leurs acquis, se « contentant » à chaque tournée de remplir les arenas de leur pays.
Petty s’était fait remarquer en 1976, grâce notamment à un titre, « American girl » de son premier album éponyme qui avait cartonné sur l’omnipotente bande FM. Un second disque (« You’re gonna get it ») raté, et très vite le tir est corrigé avec ce « Damn the Torpedoes ». La progression est énorme. Petty et ses Briseurs de Cœurs laissent tomber le « gros son » qui caractérisait le précédent. Le son des Heartbreakers de « Damn … » est ramassé, homogène, nerveux. Personne ne tire la couverture à soi, n’est surmixé. Hormis un peu la voix de Petty, ce qui n’est pas la meilleure idée du monde, mais c’est à peu près la seule menue réserve que l’on puisse émettre.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 7 mai 2011
Format: CD
...en tous les cas le plus connu grâce à "Refugee" qui fut le "Like A Rolling Stone" de Tom Petty et de son band.
Mais ce titre extraordinaire ne doit pas faire oublier les autres, tout aussi réussis et qui deviendront eux aussi des classiques : "Here Come my Girl", le très beau "Louisiana Rain".
Ce disque prouve qu'à force de talent et de tenacité (et aussi d'un coup de pouce des médias et du soutien de sa maison de disques) on peut y arriver.
Tom Petty a réussi avec ce disque imparrable à hisser au sommet des charts son rock nerveux et mélodique, digne héritier des Byrds et du Buffalo Springfield.
Assisté de façon magistrale par ses Heartbreakers : Ron Blair à la basse, Stan Lynch aux drums, Benmont Tench aux claviers et Mike Campbell à la guitare, Tom petty est ici en état de grâce et nous délivre dès son deuxième opus un manifeste de la musique américaine, peut être un peu moins tonitruant que "Born to Run" mais presque aussi essentiel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 7 septembre 2005
Format: CD
Those who thought that Tom Petty & the Heartbreakers were punk or new wave when they started releasing albums in the late 1970s were missing the point. At a time when heavy metal and guitar rock was dominating the airwaves, this was a group that harkened back to the sounds of the British Invasion and embodied the spirit of the great American garage band. Petty wrote the songs that remind you of Bob Dylan and Neil Young, and the Heartbreakers provided the backing. The group recorded a couple of early albums with Shelter records and started off as bigger hits in England than in the U.S. and then Shelter got gobbled up by MCA, which did not sit well with Petty. There were the first of many legal tangles between the two and "Damn the Torpedoes" was the result of a settlement. Released on an MCA subsidiary, Backstreet, the title was clearly a shot across the bow of MCA and their fight would be continued.

Despite the legal wrangler and creative disputes, this 1979 album would be the definitive release for Tom Petty & the Heartbreakers, combining some old songs from his early days in L.A. playing with Mudcrutch with some new songs. It was certainly the group's breakthrough effort, both a critical and commercial success. The album made it to #2 on the Billboard charts on the basis of a trio of strong songs. The opening track, the Top 20 "Refugee," written by Petty and Mike Campell," shows the deft touch of producer Jimmy Iovine, who put Benmont Tench's organ playing up front with the vocals. The song contrasts nicely with another Petty-Campbell hit, the melancholy but melodic "Here Comes My Girl." Add to this the album's one Top 10 hit, "Don't Do Me Like That," another song of love and deception, with another great organ solo from Tench.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Client Amazon le 24 février 2015
Format: Blu-ray Audio Achat vérifié
Inutile de revenir sur ce chef d'oeuvre musical magnifie par une foultitude de titres et d'un excellent multi canal haute definition. Le prix est canon pour ne rien gacher.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique