• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Jasuli et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dancer in the Dark a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Votre article a déjà été utilisé mais il sera malgré tout en très bon état. Le disque se lira parfaitement, sans interruption mais il pourrait y avoir quelques signes d'usure sur le boîtier, la jaquette ou le livret.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 23,52
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : HarriBella.UK.Ltd
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Dancer in the Dark

4.2 étoiles sur 5 37 commentaires client

Vendu par Jasuli et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
8 neufs à partir de EUR 10,06 10 d'occasion à partir de EUR 3,11

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Dancer in the Dark
  • +
  • Breaking the waves
  • +
  • Melancholia [Édition Collector]
Prix total: EUR 44,75
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Björk, Catherine Deneuve, David Morse, Peter Stormare, Joel Grey
  • Réalisateurs : Lars von Trier
  • Scénaristes : Lars von Trier
  • Producteurs : Anja Grafers, Els Vandevorst, Finn Gjerdrum, Friðrik Þór Friðriksson, Lars Jönsson
  • Format : Coffret, PAL
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Vci
  • Date de sortie du DVD : 12 août 2002
  • Durée : 140 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 37 commentaires client
  • ASIN: B0000594ZK
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.251 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

DVD 2 :
"100 Eyes" : making of (60' - VOST)
Filmographies
Bandes-annonces

Descriptions du produit

Description du produit

Dancer in the Dark, 2 DVD, 135 minutes

Amazon.fr

Difficile de décrire ou de retranscrire ce que l'on peut ressentir lorsque résonnent les dernières notes du générique de Dancer in the Dark: un savant mélange d'émotions, une palette de sentiments, une kyrielle confuse d'impressions… de la pitié à la révolte, du respect à la compassion. Ovationné, comme jamais un film ne l'avait été lors de sa projection, et récompensé de la Palme d'or au Festival de Cannes 2000, le chef-d'œuvre du réalisateur danois Lars von Trier (Breaking the Waves, Les Idiots) mérite amplement tout le bien et les excellentes critiques dont il a fait l'objet sur la croisette et au moment de sa sortie en salle. Drame musical haut en couleur aussi brillamment réalisé qu'interprété (Björk magnifique et tellement sincère en "mère courage", accablée par tous les malheurs du monde), Dancer in the Dark n'épargne personne, perce les armures des cœurs les moins sensibles et tarit les glandes lacrymales les plus rebelles à l'épanchement. Et c'est là que se situe sa plénitude extrême, sa force. En un mot, un film bouleversant, impressionnant, grandiose dont on ne peut certainement pas sortir indemne et qui donne à l'expression "n'avoir que les yeux pour pleurer" sa pleine justification. --Frédéric Thorens --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS le 25 janvier 2011
Format: DVD
Ce film débute par des plans filmés d'une manière peu conventionnelle. Les images semblent presque tournées maladroitement, à la façon d'un simple amateur, la caméra bougeant même un peu. Mais l'on comprend tout de suite que le procédé vise à exprimer quelque chose ; peut-être un certain dépouillement, une simplicité, un refus de l'artifice, devant ce qui apparaît comme le quotidien de gens en apparence simples, modestes, à la vie ordinaire et pourtant... pas si ordinaire, nous le verrons.

Les assemblages d'images sont comme légèrement fractionnés, coupant certains silences, tout en les laissant deviner, laissant ressentir des impressions inconscientes que l'on ne parvient pas forcément à analyser. Une certaine pudeur, peut-être, ou le refus d'en rajouter dans ce qui fait la force du cinéma habituel, où tout participe à la création de l'émotion (musique, silences, cadrages, gros plans, etc.). Ici, l'émotion viendra uniquement du fond, sans recours à l'artifice. On s'intéresse aux personnages, à ce qu'ils recèlent de profond, expriment dans leurs actes quotidiens et fondamentaux.
Et pourtant, les images sont en réalité très travaillées. Certaines scènes, sans que l'on s'en rende véritablement compte, nous font vivre un même événement sous différents angles. Plusieurs caméras semblent placées en différents endroits, comme cette scène dont on observe même les éléments depuis le bord de l'eau, la caméra en partie emmitouflée et en partie à la surface de celle-ci.
Lire la suite ›
5 commentaires 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 8 décembre 2011
Format: DVD
« Dancer in the Dark » est un film magnifique, dans lequel von Trier réussit le tour de force de faire surgir de la poésie et de la beauté des situations les plus sombres (une exécution capitale...), avec cette pointe d'humour décalé qui le caractérise.

La scène pendant laquelle Björk - quasi aveugle - interprète sur un train « I've seen it all » est une des séquences les plus belles et émouvantes - toutes catégories confondues - que j'ai pu voir au cinéma. On y retrouve le bruit lancinant des roues sur les rails, déjà obsédant dans « Europa » du même von Trier. Paradoxalement, contrairement au texte de la chanson en question de Björk, ce qui est fascinant, c'est de pouvoir découvrir encore et toujours des univers originaux aussi riches et fabuleux que ceux créés par von Trier. Contrairement au titre d'une des chansons phares du film, on n'a vraiment jamais « tout vu » avec lui !

Le film est aussi un hommage réussit aux grandes comédies musicales des années 50. Il est d'ailleurs replacé volontairement à cette époque. En dehors de son côté très provocateur, la richesse de « Dancer in the Dark » se situe dans l'inventivité et la poésie de la réalisation de von Trier. Un vrai chef d'œuvre porté à bout de bras par le talent époustouflant de Björk sur le grand écran.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Dancer In The Dark n'a pas volé sa palme d'or. Ceux qui diront que LVT "maltraite" son personnage avec sa soi-disant habituelle misogynie, qu'il s'enfonce ici dans un mélodrame larmoyant, je leur répondrai que Dancer In The Dark est un vrai chef-d'oeuvre. Son meilleur film, suivi de près par Dogville, puis Melancholia et Breaking the Waves. Sans parler de la prestation inégalée de Björk, à couper le souffle dans ce seul et unique grand rôle qu'elle ait jamais eu au cinéma, LVT s'essaye avec succès au drame musical. Entrecoupée de splendides scènes dansées et chantées (musique composée par Björk, de plus) toutes plus poétiques les unes que les autres, cette histoire tragique nous arrache des larmes sans pour autant être larmoyante. Le personnage de Selma est un personnage fabuleux, qui dans son malheur arrive à obtenir ce pour quoi elle s'est battue. Il est évidemment indéniable que le sacrifice y est traité crûment, à l'image du poignant Breaking the Waves, mais le film ne s'arrête pas là puisque LVT critique ici certains aspects de la société américaine, apportant une certaine profondeur supplémentaire au film qui se déroule en plus sur fond de thriller. Ici (bien que certains symboles transparaissent), LVT ne laisse pas place à la symbolique fumeuse que l'on peut trouver dans Melancholia (que j'ai par ailleurs adoré mais qui est plus discutable encore) ou dans Antichrist.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?