undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

39
4,7 sur 5 étoiles
Dangerous
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 juillet 2009
Etant en parfaite harmonie avec son précédent opus ("Bad"), j'avoue ne pas avoir apprécié immédiatement "Dangerous" à sa sortie. Michael Jackson avait, une fois de plus, changé de son, adoptant un style qui sera bel et bien copié par la suite. Mais, comme tout produit de qualité et contrairement aux productions pop éphémères, cet album s'apprécie au fur et à mesure des écoutes. 9 des 14 chansons proposées sont sorties en single et ont reçu une illustration sous forme de clips fabuleux, qu'on retrouve dans le dvd homonyme (le mieux fait jusqu'à maintenant dans la collection MJ). Mes coups de coeur instantanés: Remember the Time, Black or White, Who is it et Will you be there. Mention spéciale pour "Jam" dont la richesse du son et les vocaux sont incroyables. Un seul regret: un véritable slow à la "Liberian Girl" (Cfr. Bad) manque à l'appel, l'album ne proposant que des ballades un peu trop mielleuses. Il n'en reste pas moins que "Dangerous" est le digne successeur de la riche trilogie des classiques que sont Off the wall, Thriller et Bad. Il est aussi à noter qu'une nouvelle génération de fans s'est constituée autour de cet album...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
MJ s'en va mais laisse une oeuvre colossale à ses fans et plus largement au monde de la musique.
L'album " Dangerous " est certainement l'un des meilleurs de l'artiste aprés les immenses succés de " Thriller " ou encore " Bad ".

A redécouvrir sans aucune hésitation. Toute son énergie et son talent s'est retrouvée dans cet opus. Le " Moonwalk " est éternel !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 septembre 2014
Dangerous est le huitième album studio de Michael Jackson, sorti le 26 novembre 1991. Il marque le début de la collaboration avec Teddy Riley (fondateur du RnB moderne, mélangeant hip-hop et new-jack), ce qui caractérise l'opus par un style résolument différent des précédents. À ce jour, avec plus de 40 millions d'exemplaires, il reste l'un des albums les plus vendus au monde. Son budget était de 10 millions de dollars US.
Les premières chansons enregistrées pour cet album (Black or White, Heal the World et Who Is It) étaient prévues pour une compilation intitulée Decade qui finalement a été annulée.

Teddy Riley fit appel à beaucoup de ces collaborateurs dans le projet de Dangerous comme Bernard Belle dans la composition de Remember the Time, Why You Wanna Trip On Me et la démo If You don't Love Me, Wayne Cobham pour la programmation, Aqil Davidson pour les paroles du rap de She Drives Me Wild, Wreckx-N-Effect qui effectue le "rap" sur ce même morceau que Aqil Davidson, un membre du groupe, a écrit.

Le titre Keep the Faith a été écrit par Glen Ballard et Siedah Garrett, le tandem qui avait écrit Man in the Mirror sur Bad.

Le sensuel et romantique In the Closet est chanté en duo avec une fille, appelée "Mystery Girl". Selon un entretien (interview) de 1992 avec le journaliste britannique Jonathan Ross, Madonna a prétendu avoir eu quelques idées pour la chanson, mais quand elle les a présentées à Michael, il a jugé qu'elles étaient trop provocantes et elle a décidé de ne pas continuer le projet. Du coup, Michael cherchant une voix très particulière et ayant eu l'occasion d'entendre celle de la princesse Stéphanie de Monaco, a convié cette dernière à venir enregistrer la ligne parlée de la chanson aux États-Unis. Le projet initial, d'après les déclarations de Stéphanie de Monaco, était d'ouvrir un concours après la sortie de l'album ou du single avec cette question: "Qui est la mysterious girl ?". Cela aurait permis de promouvoir aussi un projet de la princesse. Le projet a par la suite été abandonné, mais l'album et les livrets l'accompagnant ayant déjà été pressés et imprimés, Stéphanie de Monaco ne sera jamais créditée pour son duo avec Michael Jackson.

Will You Be There est la chanson du film Sauvez Willy. Dans l’introduction, on peut entendre la Symphonie nº 9 de Beethoven. Gone Too Soon est un hommage à Ryan White, un garçon atteint du SIDA mort quelques mois avant la sortie de l'album.

Durant la session de l'album, Michael Jackson et Teddy Riley ont réalisé deux morceaux utilisés ultérieurement pour l'album Blood on the Dance Floor : Ghosts et Blood on the Dance Floor.

Michael Jackson avait également collaboré avec Bryan Loren pour cet album mais aucune des chansons n'a été retenue. Une seule chanson issue de cette collaboration appelée Superfly Sister est présente sur Blood on the Dance Floor.
Comme à son habitude, Michael Jackson sort pour ses chansons les clips parmi les plus chers, les plus créatifs et les plus innovants de leur époque : Give in to Me avec la participation de Slash des Guns N' Roses, le clip de Heal the World (correspondant à l'organisation caritative du même nom. Le clip montre des enfants et des adultes du monde entier), Will You Be There avec Michael Jackson performant sur scène. Quelques-uns des autres clips ont un scénario et des séquences de danse plus complexes avec souvent des apparitions de célébrités : le clip de Jam montre Michael Jackson et Michael Jordan jouant au basketball et dansant ensemble, Kris Kross fait également une apparition dans le clip, tandis que Remember the Time se déroule dans un palais égyptien avec la présence d'Eddie Murphy jouant un pharaon essayant d'amuser sa femme Iman. Magic Johnson tient le rôle du garde du pharaon. La danse et le chant de Michael Jackson est ce qui rend finalement le personnage de Iman heureux dans cette vidéo de 9 minutes. Le clip de Who Is It a un ambiance sombre, tel un polar, montrant une femme aux multiples visages et Michael recherchant son-aimée. Dans In the Closet, Michael et Naomi Campbell font une parade nuptiale dans un décor de refuge désertique.

Parmi tous les clips issus de Dangerous, celui de Black or White où Macaulay Culkin est le personnage principal de la séquence d'introduction est de loin le plus diffusé, le plus populaire et le plus marquant à ce jour. Cette vidéo, dont la durée originale est de 10 minutes, a été diffusée en mondovision le 14 novembre 1991 sur les chaînes MTV, VH1, BET et ABC, établissant ainsi un record avec sa première diffusion suivie par près de 500 millions de téléspectateurs dans le monde. La chanson, message d’égalité et de tolérance, est marquée par la prestation de Slash des Guns N' Roses à la guitare. Pendant la séquence de morphing dans le clip, on peut voir Tyra Banks quand elle était jeune.

On retrouve également Slash (ainsi que Gilby Clarke et Teddy Andreadis) dans Give in to Me2, collaboration qui a eu le don d'énerver Axl Rose[réf. nécessaire], le chanteur et chef de Guns N' Roses.
Musicalement, Dangerous marque un changement de cap par rapport à Bad avec l'arrivée de Teddy Riley, le créateur du New jack swing Swing pour la coproduction des titres avec Jackson. La production est nettement plus dépouillée que sur les albums précédents, les rythmiques sont synthétiques et minimales, le son toujours irréprochable est froid, malgré tout cela fonctionne et des morceaux comme Jam ou In the Closet ont une dynamique incroyable, les textes sont innovants et fouillés, les mélodies plus complexes.

Pour la sortie de l'album, en France en 1991, Michael réunit plus de 90 journalistes à bord d'un Concorde et c'est au-dessus de Paris que s'est déroulée l'écoute de Dangerous.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 23 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 octobre 2004
"Dangerous" est le quatrième album de Michael Jackson et également le plus fracassant, c'est le terme. Plus inspiré que jamais, le King of Pop nous réserve avec cet opus des sons quasi révolutionnaires, en brassant new-jack avec funk dans des 'beats' particulièrement rythmés ("Jam", "Why you wanna trip on me?", "She drives me wild", "In the closet", "Remember the time", "Can't let her get away", "Who is it", "Dangerous"). Jackson ne néglige cependant pas la pop/rock, tantôt dynamique et dansante ("Black or white"), tantôt tonitruante et incroyable d'intensité ("Give in to me"), encore moins les ballades splendides et éblouissantes ("Heal the world", Will you be there", "Gone too soon"). En outre, le King of Pop se permet d'inviter sur "Jam", "She drives me wild" et "Black or white" les premières grandes pointures du rap (style de musique à la renomée encore très faible à l'aube des années 90), respectivement Heavy D, Wrecks'n'Effects et Bill Bottrell, qui confèrent à l'album une touche avant-gardiste supplémentaire.
Il ne manque décidement rien à "Dangerous" pour le qualifier d'exceptionnel. C'est sans doute l'opus le plus original du King of Pop, avec des sons ultramodernes et des mélodies travaillées jusqu'à l'excès. Un véritable joyau musical !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
25 sur 29 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 février 2001
C'est un album fantastique, grandiose, magique... les superlatifs ne sont pas assez nombreux pour le décrire ; en un mot : un bijou! Du premier au dernier morceau, on est subjugué par la qualité du son. La force essentielle de cet album est la rencontre entre le New Jack et la Soul/Funk : "Jam", "In the closet", "Remember the time" et "Dangerous" d'un coté et "Black or white", "Who is it", "Will you be there" de l'autre. Par ailleurs, on trouve également une formidable ballade qui est "Heal the world" et un morceau Rock gigantesque : "Give in to me" où le célèbre guitariste des "Guns 'N Roses" accompagne le "Roi de la pop". Un album d'exception à écouter et à réécouter sans jamais se lasser.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 septembre 2010
D'abord, la pochette. Sublime,avec ce regard si tentant,mystérieux,volontairement attirant.
Le contenu ensuite. Des titres aussi chocs (Jam,Black or White) que chics (Who is it, Will you be there)... Aussi percutants en texte qu'en musique, aussi sensuels (In the closet,She drives me wild) qu'humanistes (Heal the world, Will you be there).
Michael est génialement créatif, il ose tout, et dévoile une énième facette de sa personnalité avec tant de sincérité que l'album est une véritéble pierre précieuse.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
26 sur 31 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 novembre 2001
Dangerous, voila un très grand mot qui refère bien l'album, d'une ampleur extra-ordinaire, si on devait classer "Dangerous" il serait vraiment l'un des plus beaux albums de tout les temps
On ne peut passer a côté de Heal The World, Will You Be There, Black Or White enfin les quatorzes chansons qui sont dans l'album sont vraiment les unes des autres extra-ordinairement parfaites fabuleuses un pur plaisir de les ecouter et encors plus de les decouvrir, voila tout mon amour pour ce que fait et cequ'est Michael Jackson.
quand on a ecouter l'oeuvre de Michael J. le monde autour n'est que des reflexions inutile
sans lui,ce n'est pas ses critiqueurs qui nous feront rêver.
vive le KING DE LA POP.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
En 1991 Michael Jackson est la plus grande star vivante de tout les temps, en sortant l'album Dangerous, il renforce encore un peu plus son statut. Le visage a encore changé depuis "Bad", le look aussi et le son bien sur s'est métamorphosé comme à son habitude pour nous offrir quelque chose d'encore totalement différent de ce à quoi nous étions habitué. L'album commence avec "Jam" un véritable hip-hop avec des sons et un rythmes sur lequel on ne peut pas rester immobile, l'album est lancé. Plus loin vient "In The Closed" son froid, presque aucune mélodie, un refrain qui rentre dans la tête, des petits passages lent et planant brisés par des bruits de carreaux cassés laissant place à un rythme de dingue. "Heal The World" son hymne à la paix est vraiment magnifique. Le tube phare de l'album "Black Or White" et tellement bon, même après un millions d'écoutes, et la chanson titre qui referme l'album "Dangerous" est également un must, une mélodie oppressante et prenante. L'album qui comme ces prédécesseurs fait parti des albums les plus vendus au monde sera suivi d'une tournée mondiale est triomphale ou le King nous fera encore une fois la preuve qu'il est le meilleur et qu'il demeure indétrônable.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 octobre 2003
Dangerous est vraiment un pur bijoux musical. Une rythmique vraiment entraînante sur des titres comme Jam, Black or White ou encore Remember the time.
De plus, dans Dangerous, Michael aborde les thèmes qui lui sont chers (la misère dans le monde, les ravages de la guerre) et que l'on retrouve dans le superbe titre Heal the world.
Avec plus de 24 millions d'éxemplaires vendus, Michael Jackson nous prouve qu'il est encore capable d'influencer et de toucher son public, toutes générations confondues.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 novembre 2010
Probablement mon album de Michael Jackson préféré ! Tout y est grandiose, on sent que l'artiste est au sommet de son art. Les chansons sont toutes travaillées, ambitieuses, réussies... Un enchantement total. Pour couronner le tout, la pochette est géniale elle aussi.
Inutile de citer tel ou tel titre, de JAM à DANGEROUS, c'est du plaisir, de l'efficacité et du talent non-stop.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
The Essential Michael Jackson
The Essential Michael Jackson de Michael Jackson (CD - 2011)

Bad
Bad de Michael Jackson (CD - 2001)

Thriller
Thriller de Michael Jackson (CD - 2001)