Dans la classe - Une année à l'école primaire et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par livrelivre2
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Dans la classe Broché – 28 août 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 12,81 EUR 4,43

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Extrait

J'ai voulu être là

Tout m'y conduisait.
Tout, excepté mes débuts.
Durant mes études d'ingénieur dans une grande école parisienne, nous étions quelques amis à vouloir éviter les sentiers battus et les grandes entreprises pour continuer à travailler ensemble. Fils ou petits-fils d'enseignants, utopistes, refaisant sans cesse le monde et désireux de le sauver sans bien savoir comment, nous pensions que les ordinateurs allaient révolutionner l'enseignement. Notre projet : personnaliser les contenus pédagogiques en utilisant le profil pédagogique de chaque élève. Son cursus, ses connaissances, ses lacunes, sa préférence pour les exemples, la théorie, les schémas, les textes... Si nous parvenions à modéliser ce profil et à le prendre en compte dans les interactions avec l'élève, nous pourrions transformer l'ordinateur en machine cognitive individuelle, capable de proposer à chacun des cours particuliers sur mesure. De passionnants travaux de recherche en perspective.
Mais une thèse, des recherches, se financent. Comment faire ? Comment vivre ? Nous ne voulions pas entrer chez les géants de l'informatique ou du conseil, qui, de leur côté, n'envisageaient pas de nous subventionner.
Il en fallait davantage pour nous décourager. Nous ne trouvions pas de mécène ? On en inventerait un. Nous avons déposé les statuts d'une start-up informatique : notre entreprise nous financerait.
Une idée naïve. Une jeune entreprise ne crée pas de ressources, elle en consomme. La nôtre n'était pas différente. Elle n'a pas nourri nos travaux mais dévoré notre temps, absorbé notre énergie, orienté nos réflexions, modifié nos priorités suivant la logique de sa survie puis de son développement. Nos recherches sont passées au second plan, ont été mises de côté puis abandonnées.
Nous n'avions plus de projet éducatif, mais une entreprise, une boîte. Il a fallu s'en occuper, chaque jour davantage.
Alors, plutôt que de jouer à sauver le monde, nous avons joué à l'entreprise. Nous avons trouvé des clients, des locaux, des employés, des ordinateurs, pas toujours dans cet ordre. Nous cherchions à nous approcher de notre conception d'une vraie entreprise, sans jamais y parvenir tout à fait.
La partie a progressé, changé de niveau. A chaque fois, la botte grossissait, les contrats devenaient plus importants, les clients plus exigeants, les employés plus nombreux, le jeu, plus sérieux, plus rapide, plus difficile. Plus excitant. Tout allait si vite.
Il fallait de l'argent, toujours plus. C'était devenu un sujet central, le sujet. Où en trouver ? En échange de quoi ? Comment le faire circuler ? De la plomberie. Nous avons dû faire appel à des investisseurs français, des financiers hollandais, un milliardaire américain, les convaincre que notre aventure pouvait être rentable.
Ce n'était plus vraiment un jeu.

Présentation de l'éditeur

Léopoldine est une élève modèle, James adore les calculs impossibles, Stella voudrait être paléontologue ou Présidente de la République, Amadou se dit " joyeux du monde " et planifie en secret une expédition sur Mars... Tous sont dans la classe d'Alain Amariglio, en CE2-CM2. Devenu maître d'école après avoir dirigé une start-up informatique, il nous livre le récit de sa première rentrée. Comment apprendre à ces élèves d'âge, de culture et de niveau différents ? Comment chasser la " désabusion ", ce mal des profs face à l'Institution qui privilégie le rythme au détriment du temps et les abandonne souvent à eux-mêmes ? Heureusement, il y a les enfants. À leurs côtés, nous cherchons les réponses aux énigmes du maître, découvrons l'existence d'un " Prince des Mathématiques ", lisons Les Trois mousquetaires en cachette au lieu de réviser les nombres décimaux. La lecture d'une lettre d'Hubert Reeves, en réponse aux questions des élèves, et la visite du potager d'Alain Passard, le chef triplement étoilé, sont parmi les temps forts d'une année scolaire riche en surprises. Nous ne sommes pas près d'oublier Léopoldine, Amadou ou Stella. Ni Alain qui nous invite à partager, dans la classe, son bonheur d'enseigner.


Détails sur le produit

  • Broché: 318 pages
  • Editeur : DES EQUATEURS (28 août 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2849903167
  • ISBN-13: 978-2849903162
  • Dimensions du produit: 20,7 x 2 x 14,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.427 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Alain Amariglio est ingénieur, entrepreneur, instituteur.
http://www.alain-amariglio.com/ Twitter : @Alain_Amariglio

Après des études d'ingénieur à Télécom Paris Tech (ENST), avec quelques amis, il crée SLP Infoware, start up internationale dont les clients sont les opérateurs de télécommunications. Après l'acquisition de SLP par Gemalto, leader mondial des cartes à puces, Alain revient à un projet de toujours : l'enseignement. Il présente le Concours de Recrutement de Professeur des Ecoles à Paris, suit un an de préparation à l'IUFM puis enseigne dans plusieurs écoles primaires parisiennes, généralement en ZEP, du CE1 au CM2.

Son deuxième livre, DANS LA CLASSE, une année à l'école primaire (Editions des Equateurs), est consacré à son expérience d'instituteur et surtout à ses élèves.

Dans le premier, IL ETAIT UN PETIT NAVIRE, il évoquait son expérience d'entrepreneur.
En 2005, il a également obtenu le prix Rock en Seine décerné par un jury présidé par Jacques Higelin pour son texte de chanson, La Ville.


Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bouri Fanny sur 24 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Un fantastique roman au cœur d'une classe élémentaire zep. Beaucoup d'anecdotes sont vraies!!
Les enfants y sont terriblement attachants, les difficultés et les questions que se posent les enseignants bien réelles.
J'ai eu du mal à "quitter" cette classe!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vanessa sur 28 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Une expérience très intéressante et utile à ceux qui commencent. Beaucoup d'obstacles à franchir et peu de soutien. En effet, heureusement qu'il y a les élèves...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par M_S sur 14 novembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Auteur dont l'expérience est fascinante. Il nous raconte une année dans une classe primaire de ZEP. Avec un témoignage touchant et drôle à la fois, il rappellr à l'ordre les enseignants sur leur passion première : les enfants et s'inquiète du futur de l'école en France.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?