Dans les forêts de Sibérie: Février - Juillet 2010 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dans les forêts de ... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 Broché – 1 septembre 2011


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,50
EUR 14,48 EUR 5,29

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 + Une vie à coucher dehors
Prix pour les deux : EUR 36,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Écrivain, journaliste et grand voyageur, Sylvain Tesson est né en 1972. Après un tour du monde à vélo, il se passionne pour l'Asie centrale, qu'il parcourt inlassablement depuis 1997. De lui, les Éditions Gallimard ont déjà publié Une vie à coucher dehors (2009) et, avec Thomas Goisque et Bertrand de Miollis, Haute tension (2009).

Quatrième de couverture

«Assez tôt, j'ai compris que je n'allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m'installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dansd les forêts de Sibérie. J'ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j'ai tâché d'être heureux. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à la vie. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d'espace et de silence - toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu'il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.» Sylvain Tesson revit son expérience au cœur de la Russie en une lecture habitée, intense et vibrante d'émotions. L'écoute en classe de ce CD est autorisée par l'éditeur. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Dans les forêts de Sibérie - Prix Médicis essai 2011 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 269 pages
  • Editeur : Gallimard (1 septembre 2011)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207012925X
  • ISBN-13: 978-2070129256
  • Dimensions du produit: 14,2 x 1,9 x 20,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (139 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.077 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Écrivain, journaliste et grand voyageur, Sylvain Tesson est né en 1972. Après un tour du monde à vélo, il se passionne pour l'Asie centrale, qu'il parcourt inlassablement depuis 1997. Il s'est fait connaître en 2004 avec un remarquable récit de voyage, L'axe du loup (Robert Laffont). De lui, les Éditions Gallimard ont déjà publié Une vie à coucher dehors (collection blanche, 2009, Folio n° 5142) et, avec Thomas Goisque et Bertrand de Miollis, Haute tension (Hors série Connaissance, 2009).

©cHelie.jpg

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

30 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par sevcrea le 23 décembre 2011
Format: Broché
Je n'avais jamais lu de Tesson, je me faisais une joie, étant donné les alléchants passages cités en presse.
Quelle décéption,j'ai trouvé ca...pompeux.
J'ai arrété en plein milieu ,sans regret.
L'ecriture est trop froide,pleine de phrases sentencieuses .Aucune émotion ,en ce qui me concerne,car j'attendai une bouffé d'air frais a réspirer a pleins poumons ,et, j'ai juste senti... un courant d'air glacial dans le dos.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par sofiluna le 19 août 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Je me réjouissais de lire le récit de cette expérience fascinante, mais le résultat est d'une platitude et d'une suffisance rare : d'un côté des récits monotones de saouleries avec les autochtones (c'est peut être l'âme de la Russie, mais on attendait plus d'élévations), et de l'autre des lieux communs sur la nature, entrecoupés de citations. Le style se veut fleuri mais est pauvre, je ne comprends pas que ce livre ait eu le prix médicis
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
26 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par o'petit soin le 25 février 2012
Format: Broché
J'ai toujours aimé cet auteur, je n'ai jamais été déçu de ce que j'en ai lu. Là, une fois de plus l'auteur met bien dans l'ambiance de ce défit de passer 6 mois en Sibérie, dans une cabane, rêve qu'il nourrit depuis plus de 7ans et qu'il souhaitait réaliser avant l'âge de 40ans. J'ai retrouvé le style des récits précédents, comme dans L'axe du Loup, et l'humour des aphorismes, la poèsie des métaphores. Cette dangereuse expérience de tenter de vivre à -30°, avec sa vodka et son tabasco au milieu des ours, c'est quand même une idée folle. Mais c'est aussi l'expérience humaine, la rencontre avec la Nature, le replis sur soi, l'extrême instant de faire son examen de conscience. L'intelligence de Sylvain Tesson fait de lui un voyageur solitaire, courageux, un talentueux écrivain-voyageur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
46 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile  Par jo104 le 21 juillet 2012
Format: Broché
Il a fallu toute ma motivation et mon intérêt pour la Sibérie et le lac Baïkal pour lire ce livre. Je trouvais l'expérience fascinante. Au final, je suis déçue et le mot est faible. J'ai trouvé Sylvain Tesson plein de suffisance alors que ses propos sonnent creux : que de vodka avalée pour en arriver là !
Ceux qui veulent lire le récit d'un moment inoubliable seul (ou presque) en pleine nature, notamment en hiver devraient se tourner vers Indian Creek de Pete Fromm qui lui, au moins, est humble plein d'auto dérision et nous montre un visage bien plus humain et profond. Je conseille également le livre de Colin Thubron : en Sibérie qui lui est passionnant.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
37 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile  Par Namastéjézar le 4 janvier 2012
Format: Broché
Non pas un récit, mais un reportage. Tesson part dans les bois pour voir ce que ça fait. C'est une commande, il sait qu'il doit en pondre un bouquin, il faut donc que ce soit productif. Le discours y perd énormément en spontanéité et n'a pas la saveur de ses récits de voyage où l'imprévu commande.
Une accumulation de clichés romantiques du début à la fin. Un parisien blasé part s'enfermer dans les bois pour y lire... de la poésie et en y consommant... de la vodka. Il se rend compte que loin de tout, la compagnie d'une mésange vaut celle de 10 millions de Parisiens. Apprendre cela coûte 17 euros.
Le texte est une collection de pseudo-aphorismes, d'énoncés pseudo-esthétiques, pseudo-philosophiques, au sujet desquels on se dit qu'il aurait pu écrire leur exact contraire tant ils manquent de fondement et semblent répondre à l'élan du moment. Le tout entrecoupé du récit de ses pérégrinations dans les bois. Le voyage pour arriver là peut avoir une empreinte carbone du feu de Dieu, ça ne l'empêche pas de refaire de le monde et de mépriser allègrement ses semblables.
Bref, déçu.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par J. Thiry le 21 février 2014
Format: Poche
Ce livre a reçu le "Prix Médicis de l'essai". On doit écrire bien peu d'essais en France pour qu'on soit obligé de se rabattre sur un journal de voyage pour décerner un prix idoine! Si essai il y a, il traiterait de l'érémitisme. "Si la société disparaissait, l'ermite poursuivrait sa vie d'ermite" (page du 17 avril) et "On dispose de tout ce qu'il faut lorsque l'on organise sa vie autour de l'idée de ne rien posséder" (11 mai). Ne rien posséder? Que dire de la liste impressionnante intitulée "Matériel nécessaire à six mois de vie dans les bois"? On peut vivre en ermite en Sibérie à condition d'être généreusement approvisionné en équipements par la société de consommation!

On y fume des cigares, mais surtout on y boit de la vodka tous les jours. Il est vrai que les Russes sont par tradition un peuple alcoolique, et on doit supporter l'alcool si on veut leur ressembler. L'alcool est une drogue politiquement correcte: un ermite anticonformiste opterait plutôt pour l'opium ou les champignons hallucinogènes, auquel cas le Prix Médicis lui échapperait (car on il y aurait apologie de drogues interdites). Difficile d'échapper vraiment à son époque!

L'écriture est parfois fatigante à force de vouloir être originale à chaque phrase. Reconnaissons toutefois à l'auteur l'art de faire réfléchir : "À mille cinq cent kilomètres au sud vibre la Chine, ou un milliard et demi d'êtres humains s'apprêtent à manquer d'eau, de bois, d'espace" (18 février).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?