Daphné

Les clients ont également acheté des articles de

La Grande Sophie
Agnes Obel
Emilie Simon
Zaz
Jeanne Cherhal
Melody Gardot
Rose
Oldelaf

Top albums


CD: €7.99  |  MP3: €4.99
CD: €14.99  |  MP3: €8.99
CD: €14.35  |  MP3: €10.99
CD: €8.99  |  MP3: €9.99

Daphné : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 74
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Daphné

Biographie

C'est en pure autodidacte que Daphné (née en 1976) aborde la production musicale : s'exerçant à écrire ses textes depuis son plus jeune âge, elle se lance au fil des ans dans la compositions de ses chansons, sans jamais avoir pris aucun cours de solfège, cherchant avant tout une communion de son inspiration avec l'univers qui l'entoure, et une expression artistique que certains pourraient rapprocher de l'art brut ou de l'écriture automatique.

Sucrée frappée

C'est cependant sur un résultat fort professionnel que débouche la recherche artistique de la jeune chanteuse ; suffisamment ... Lire la suite

C'est en pure autodidacte que Daphné (née en 1976) aborde la production musicale : s'exerçant à écrire ses textes depuis son plus jeune âge, elle se lance au fil des ans dans la compositions de ses chansons, sans jamais avoir pris aucun cours de solfège, cherchant avant tout une communion de son inspiration avec l'univers qui l'entoure, et une expression artistique que certains pourraient rapprocher de l'art brut ou de l'écriture automatique.

Sucrée frappée

C'est cependant sur un résultat fort professionnel que débouche la recherche artistique de la jeune chanteuse ; suffisamment professionnel, en tout cas, pour que Benjamin Biolay soit convaincu par sa maquette et la chaperonne auprès du label V2 Music, filiale d'Universal.

En 2005, Daphné sort son premier album, L'Émeraude, d'où sont extraits deux singles, « L'Insoumise » et « Théo Soleil ». L'accueil de ce premier opus est mitigé, ce n'est qu'en 2007, avec son second album Carmin, assorti du single « Musicamor », que le public découvre vraiment Daphné, qui remporte le Prix Constantin, récompensant chaque année un nouveau talent musical.

Pouvant rappeler à la fois Emilie Simon, Emily Loizeau ou Olivia Ruiz par le côté à la fois délié et sucré, mais également solide et cohérent, de sa musique, Daphné se distingue par une personnalité fantasque, et des propos fleurant bon la poésie new age quand il s'agit de décrire son inspiration.

Volontiers polyglotte (elle chante parfois en anglais ou en italien, même quand il s'agit de n'interpréter que quelques couplets dans une chanson par ailleurs francophone), Daphné oscille du côté des styles musicaux entre la pop hexagonale, le folk avec quelques bouts épars d'electro ; du côté des influences culturelles entre l'exotisme délibéré, la semi-espagnolade et la chanson néo-réaliste française, faisant de sa musique une macédoine particulièrement variée et parfois déroutante. Qu'elle charme ou agace, Daphné est devenue une personnalité essentielle de la nouvelle scène française.

Le troisième album Bleu Venise publié en février 2011 apporte de nouvelles couleurs à sa palette musicale par des orchestrations soignées confiées à Vince Mendoza et les interventions subtiles de son fidèle guitariste Sébastien Hoog et de l'Américain Dean Parks, le tout produit par un maître en la personne de Larry Klein. Ce tableau ambitieux a pour premier extrait le titre « L'Homme à la peau musicale ». L'année suivante, l'artiste au talent débridé fait une pause pour rendre hommage en beauté et simplicité à l'aînée Barbara. Son album Treize Chansons de Barbara paru en octobre 2012 comprend des duos avec Benjamin Biolay (« Dis quand reviendras-tu ? »), Jean-Louis Aubert (« Göttingen ») et Dominique A (« La Dame brune »). Producteur et partenaire sur le duo « Ballade criminelle », Benjamin Biolay est toujours présent sur le cinquième album La Fauve qui paraît en mars 2014. Sous-titré Dix contes sorciers et quatre chansons réalistes et mêlant arrangements classiques et inspiration folk, il est annoncé par l'extrait « Rocambolesque Marocco ». Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis

C'est en pure autodidacte que Daphné (née en 1976) aborde la production musicale : s'exerçant à écrire ses textes depuis son plus jeune âge, elle se lance au fil des ans dans la compositions de ses chansons, sans jamais avoir pris aucun cours de solfège, cherchant avant tout une communion de son inspiration avec l'univers qui l'entoure, et une expression artistique que certains pourraient rapprocher de l'art brut ou de l'écriture automatique.

Sucrée frappée

C'est cependant sur un résultat fort professionnel que débouche la recherche artistique de la jeune chanteuse ; suffisamment professionnel, en tout cas, pour que Benjamin Biolay soit convaincu par sa maquette et la chaperonne auprès du label V2 Music, filiale d'Universal.

En 2005, Daphné sort son premier album, L'Émeraude, d'où sont extraits deux singles, « L'Insoumise » et « Théo Soleil ». L'accueil de ce premier opus est mitigé, ce n'est qu'en 2007, avec son second album Carmin, assorti du single « Musicamor », que le public découvre vraiment Daphné, qui remporte le Prix Constantin, récompensant chaque année un nouveau talent musical.

Pouvant rappeler à la fois Emilie Simon, Emily Loizeau ou Olivia Ruiz par le côté à la fois délié et sucré, mais également solide et cohérent, de sa musique, Daphné se distingue par une personnalité fantasque, et des propos fleurant bon la poésie new age quand il s'agit de décrire son inspiration.

Volontiers polyglotte (elle chante parfois en anglais ou en italien, même quand il s'agit de n'interpréter que quelques couplets dans une chanson par ailleurs francophone), Daphné oscille du côté des styles musicaux entre la pop hexagonale, le folk avec quelques bouts épars d'electro ; du côté des influences culturelles entre l'exotisme délibéré, la semi-espagnolade et la chanson néo-réaliste française, faisant de sa musique une macédoine particulièrement variée et parfois déroutante. Qu'elle charme ou agace, Daphné est devenue une personnalité essentielle de la nouvelle scène française.

Le troisième album Bleu Venise publié en février 2011 apporte de nouvelles couleurs à sa palette musicale par des orchestrations soignées confiées à Vince Mendoza et les interventions subtiles de son fidèle guitariste Sébastien Hoog et de l'Américain Dean Parks, le tout produit par un maître en la personne de Larry Klein. Ce tableau ambitieux a pour premier extrait le titre « L'Homme à la peau musicale ». L'année suivante, l'artiste au talent débridé fait une pause pour rendre hommage en beauté et simplicité à l'aînée Barbara. Son album Treize Chansons de Barbara paru en octobre 2012 comprend des duos avec Benjamin Biolay (« Dis quand reviendras-tu ? »), Jean-Louis Aubert (« Göttingen ») et Dominique A (« La Dame brune »). Producteur et partenaire sur le duo « Ballade criminelle », Benjamin Biolay est toujours présent sur le cinquième album La Fauve qui paraît en mars 2014. Sous-titré Dix contes sorciers et quatre chansons réalistes et mêlant arrangements classiques et inspiration folk, il est annoncé par l'extrait « Rocambolesque Marocco ». Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis

C'est en pure autodidacte que Daphné (née en 1976) aborde la production musicale : s'exerçant à écrire ses textes depuis son plus jeune âge, elle se lance au fil des ans dans la compositions de ses chansons, sans jamais avoir pris aucun cours de solfège, cherchant avant tout une communion de son inspiration avec l'univers qui l'entoure, et une expression artistique que certains pourraient rapprocher de l'art brut ou de l'écriture automatique.

Sucrée frappée

C'est cependant sur un résultat fort professionnel que débouche la recherche artistique de la jeune chanteuse ; suffisamment professionnel, en tout cas, pour que Benjamin Biolay soit convaincu par sa maquette et la chaperonne auprès du label V2 Music, filiale d'Universal.

En 2005, Daphné sort son premier album, L'Émeraude, d'où sont extraits deux singles, « L'Insoumise » et « Théo Soleil ». L'accueil de ce premier opus est mitigé, ce n'est qu'en 2007, avec son second album Carmin, assorti du single « Musicamor », que le public découvre vraiment Daphné, qui remporte le Prix Constantin, récompensant chaque année un nouveau talent musical.

Pouvant rappeler à la fois Emilie Simon, Emily Loizeau ou Olivia Ruiz par le côté à la fois délié et sucré, mais également solide et cohérent, de sa musique, Daphné se distingue par une personnalité fantasque, et des propos fleurant bon la poésie new age quand il s'agit de décrire son inspiration.

Volontiers polyglotte (elle chante parfois en anglais ou en italien, même quand il s'agit de n'interpréter que quelques couplets dans une chanson par ailleurs francophone), Daphné oscille du côté des styles musicaux entre la pop hexagonale, le folk avec quelques bouts épars d'electro ; du côté des influences culturelles entre l'exotisme délibéré, la semi-espagnolade et la chanson néo-réaliste française, faisant de sa musique une macédoine particulièrement variée et parfois déroutante. Qu'elle charme ou agace, Daphné est devenue une personnalité essentielle de la nouvelle scène française.

Le troisième album Bleu Venise publié en février 2011 apporte de nouvelles couleurs à sa palette musicale par des orchestrations soignées confiées à Vince Mendoza et les interventions subtiles de son fidèle guitariste Sébastien Hoog et de l'Américain Dean Parks, le tout produit par un maître en la personne de Larry Klein. Ce tableau ambitieux a pour premier extrait le titre « L'Homme à la peau musicale ». L'année suivante, l'artiste au talent débridé fait une pause pour rendre hommage en beauté et simplicité à l'aînée Barbara. Son album Treize Chansons de Barbara paru en octobre 2012 comprend des duos avec Benjamin Biolay (« Dis quand reviendras-tu ? »), Jean-Louis Aubert (« Göttingen ») et Dominique A (« La Dame brune »). Producteur et partenaire sur le duo « Ballade criminelle », Benjamin Biolay est toujours présent sur le cinquième album La Fauve qui paraît en mars 2014. Sous-titré Dix contes sorciers et quatre chansons réalistes et mêlant arrangements classiques et inspiration folk, il est annoncé par l'extrait « Rocambolesque Marocco ». Copyright 2014 Music Story Nikita Malliarakis


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page