• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dark City - Édition Prest... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,50
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : generationcine
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Dark City - Édition Prestige [Édition Prestige]

4.4 étoiles sur 5 69 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
10 neufs à partir de EUR 7,19 16 d'occasion à partir de EUR 2,48
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Dark City - Édition Prestige [Édition Prestige]
  • +
  • Bienvenue à Gattaca [Edition Deluxe]
  • +
  • Blade Runner [Director's Cut]
Prix total: EUR 32,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Rufus Sewell, Kiefer Sutherland, Jennifer Connelly, Richard O'Brien, Ian Richardson
  • Réalisateurs : Rufus Sewell, Kiefer Sutherland, Jennifer Connelly, Richard O'Brien, Ian Richardson
  • Format : Anamorphique, Couleur, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Anglais (DTS 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Français (DTS 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Metropolitan Vidéo
  • Date de sortie du DVD : 7 novembre 2002
  • Durée : 96 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 69 commentaires client
  • ASIN: B00005R6RF
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 28.045 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Commentaire audio du réal, scén, dir. photo et dir. artistique (VOST)
Autour du film : interviews et tournage (5' - VOST)
Interviews des acteurs et du réalisateur (8' - VOST)
Les scènes prises sur le vif (10' - VOST)
La galerie : projets d'affiches pour la sortie cinéma américaine (3' - VOST)
Les influences de Dark City :
- Comparaison avec "Metropolis" de Fritz Lang (notes, interview de 3')
- L'univers de Dark City (interview - 7' - VF)
Bandes-annonces de "Fréquence interdite", "Les initiés", "The Cell" et "Spawn" (VF)
Notes de production
Filmographies
Bande-annonce
2 Bonus cachés :
- 1 (Teaser du "Seigneur des anneaux") : faire apparaître un "!" invisible dans la page des bandes-annonces, avant que le temps s'écoule (il s'affiche par défaut au 3ème éssai raté)
- 2 (Credits) : dans l'impasse de la baignoire, faire apparaître une flèche vers le centre-droite de l'image

Descriptions du produit

Description du produit

Dark City, 1 DVD, 96 minutes

Amazon.fr

Film visionnaire, cauchemar vivant, thriller fantastique, Dark City est désormais un classique. Sur une intrigue qui emprunte au polar son ambiance vénéneuse de privés et de femmes fatales, et sa quête d'une vérité labyrinthique, Alex Proyas s'impose définitivement avec son deuxième film après The Crow. Entre BD et réflexion métaphysique sur le pouvoir des images et la perception de la réalité, Dark City évoque visuellement toute une série de films similaires – et pas des moindres ! De Blade Runner à Metropolis, en passant par Brazil ou La Cité des enfants perdus, c'est un plaisir constant pour les yeux et l'esprit. Mais il ne se contente pas de copier ou de rendre hommage à ces piliers de la SF. Outre l'atmosphère vénéneuse du polar dans laquelle baignent les protagonistes, il faut signaler l'exceptionnelle qualité des effets spéciaux : la métamorphose quotidienne de la ville à heure fixe constitue une séquence réellement stupéfiante. Ville mentale, ville cauchemar, elle est à elle seule le personnage-clé de ce dédale kafkaien au pays d'Orwell et de Philip K. Dick. Constamment étonnant, brassant mille idées par plan, Dark City constitue un étonnant cauchemar éveillé dont la scène finale vaut à elle seule le détour, et sans parler du plaisir à retrouver Jennifer Connely (Hot Spot, Requiem For A Dream) dans un rôle glamour à souhait ! --Sylvain Lefort

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Ditchovitch TOP 500 COMMENTATEURS le 2 juillet 2011
Format: Blu-ray
Dark city est l'exemple même de film SF passé progressivement au statut de culte et qui a influencé d'autres films de SF majeurs plus récents (Inception...). Encore aujourd'hui et malgré des moyens financiers moins conséquents, ce film n'a pris aucune ride bien au contraire et jouit toujours d'une belle tenue à l'écran. Bien entendu, ce transfert HD en blu ray était attendu par de nombreux fans d'autant que le director's cut est également compris dans cette édition. Le director's cut (avec scènes déplacées) modifie sensiblement l'approche narrative de l'œuvre par rapport à la version cinéma qui ménageait davantage la surprise finale.
Le transfert HD sur ce blu ray est une vraie réussite. Noirs très denses fondus dans les barres latérales du ratio 2.45 :1. Un exemple de transfert pour des scènes perpétuellement artificiellement éclairées et captées dans l'ombre ou l'obscurité. La définition est au top dans de telles circonstances de prises de vues. A titre d'exemple, la scène du couple attablé du director's cut à 38 :00 regorge de détails à tous niveaux et de couleurs tranchées. La définition purement HD n'a pour limite que les conditions d'éclairage précitées, quelques plans plus doux dus au tournage et les nombreux inserts numériques volontairement lissés pour passer inaperçus.
Lire la suite ›
5 commentaires 19 sur 19 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Un labyrinthe. Perdu au coeur d'un labyrinthe. Perdu au coeur d'un autre millier de labyrinthes.

Des ténèbres. Fondues à mille ténèbres. Fondues à mille autres rideaux de ténèbres.

Dark City se décline tout entier en nuances de noir, de sombre, de tortueux, d'indistinct et d'obscur. Film de genre multiréférencé, passionnant, inventif, élégant, original, Dickien (option "Philip.K.", excusez du peu), il sait se faire hommage autant qu'il sait se faire unique, policier autant qu'il sait se faire fantastique, parabole autant qu'il sait se faire divertissement. Sur le fil du rasoir, il explore les méandres de l'esprit humain comme un dédale de nuit peuplé d'ombres menaçantes, mises en scène et filmées avec un souci de recherche formelle confinant à la perfection (ceci, sans jamais tomber dans l'excès ou dans le mauvais goût). Ambiance, malaise, matière, souffle, réflexion, beauté fatale : tout y est, tout y brille (un paradoxe), magistralement mis en valeur par un casting de conte de fée.

Seuls les effets spéciaux accusent parfois un peu leur âge, c'est vrai, mais ceci mis à part, Dark City a (de sa toute première à sa toute dernière seconde) tout ce qui fait l'étoffe d'un grand classique : esthétisme, poésie, profondeur, intemporalité.

Une Oeuvre, donc.

A voir absolument.
Remarque sur ce commentaire 15 sur 16 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Blu-ray
C'est une redécouverte de voir ce chef d'oeuvre en bluray, l'image est vraiment très belle. Le nouveau montage du film par le réalisateur est excellent, sans rien changer de notable, il reste plus fluide et agréable à voir. Les bonus sont aussi très intéressant et nous explique le parcours du combattant de la réalisation de Dark City. C'est un achat indispensable pour toutes personnes aimant la science-fiction et le support bluray !
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Bon public, moi ? non.
Mais je crois savoir reconnaître un film méritant le titre de chef d’œuvre lorsque j’ai le rare privilège d’en visionner un.
Ce film approche la perfection y compris dans sa version française qui m’a été imposée lors de ma première visualisation!
L’ intrigue, riche et tortueuse vous tiens en haleine jusqu’à l’instant ultime et se voit sublimée avec grand talent par des acteurs de la classe de William Hurt ou Jennyfer Connely mais aussi par un Kiefer Sutherland si juste, si intense que j’ai peine à le voir sous employé dans certaines séries à succès.
Les décors, autres grands « acteurs » de ce film atypique s'avèrent être absolument époustouflants.
Quant à la bande son…une musique venue d’ailleurs s’insinue dans nos tête avec la même force de persuasion que tout ce qui compose ce film superbe.
Remarque sur ce commentaire 28 sur 32 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Après avoir travaillé dans la publicité et réalisé un premier film de genre remarqué The Crow, devenu culte depuis, Alex Proyas s'attache au projet de Dark City qui subira de nombreuses réécritures avant d'aboutir à la trame développée dans le film.

Sa réussite provient du mélange habile entre film noir et science fiction. L'esthétique du film noir est rendue par une photographie entièrement nocturne et des ombres marquées, laissant des portions d'images parfaitement noires. La femme fatale, les feutres mous ainsi que les voitures sorties de l'Amérique des années 50 complètent la référence. La figure du policier renvoie, elle aussi, à cet âge d'or du cinéma de gangsters hollywoodien. Son apparence, vêtements sombres et couvre-chef, découle du détective Marlowe incarné par Humphrey Bogart dans The Big Sleep (Haws, 1946). Le privé abandonnant son long imperméable à John Murdoch comme un symbole de la filiation qui existe entre eux.

Dans ce cadre familier, Proyas fait voler en éclats les règles du genre par l'irruption du fantastique et de la science fiction. La ville se transforme chaque soir par le processus de syntonisation initié par des extraterrestres au seuil de la mort : les étrangers. L'hommage à Metropolis de Fritz Lang est vibrant. La syntonisation débute par l'ouverture d'un visage métallique s'effaçant au profit d'une horloge. Ce visage rappelle ouvertement le robot de Maria conçu pour guider les ouvriers dans Metropolis.
Lire la suite ›
1 commentaire 12 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
quelle edition acheter ?? 0 17 nov. 11
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?