EUR 14,00 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par Magick41

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Dark Young Hearts
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Dark Young Hearts


Prix : EUR 14,00
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Magick41.
3 neufs à partir de EUR 11,00 2 d'occasion à partir de EUR 29,90

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Fryars

Visitez la Page Artiste Fryars
pour toute la musique, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (24 novembre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Ryko
  • ASIN : B002M4AUZW
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 233.759 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

À seulement 19 ans, Benjamin Garrett alias Fryars a l'audace de concevoir un premier album qui le place d'emblée au premier rang de l'electro pop. Le jeune anglais formé au piano et à la batterie s'est construit un environnement entouré de claviers, d'ordinateurs et de diverses machines électroniques, tout en imaginant les mélodies enjouées propres à habiller cet univers.

En un tournemain, il convainc le producteur Stephen Hague d'apporter son expérience à ses premiers travaux. La présence de Dave Gahan sur les choeurs de « Happy » n'est nullement fortuite, pour avoir impressionner le chanteur de Depeche Mode. De cette collaboration découlent une succession de chansons où la technologie n'écrase jamais la composition : la mélodie instantanée de « Jerusalem », l'enchanteur « The Ides » ou l'atmosphère hantée de « Lakehouse » possèdent ce supplément d'âme distinguant son auteur des poseurs qui prolifèrent dans ce créneau.

D'autres titres comme « Visitors » ou « Olive Eyes » ont tout autant de panache qui fait de Dark Young Hearts une réussite totale, et un début prometteur pour Fryars.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 22 décembre 2009
Format: CD
84 ? 86? Difficile de dater cet album electro-pop, en tous cas sans doute dans ces eaux là. ALors à quoi bon écouter...hummm mais qu'est ce que c'est que çà ? ce son lourd, hanté sur Lakehouse, çà n'existait pas dans ces années là ce genre d'infrabass inquiétante, et puis cette gratte acoustique sur A Last Resort, non non vraiment en 85 personne n'aurait osé sortir un instrument si primaire sur son obligatoirement futuriste album.

Pourtant je ne rève pas, c'est bien Dave Gahan (Depeche Mode) que l'on entend dans le fond sur Visitors ou sur Happy...le mystère s'épaissit...qu'est ce que c'est que ce groupe qui pond un album aussi génial sans que l'on puisse y coller une date ou une référence. Et ces harmonies ? on jurerait du Arcade Fire sans le coté ampoulé que peuvent parfois avoir nos amis canadiens. Mélodies parfaites, mariage réussi de tout un tas d'instruments et d'electro, chant original immédiatement identifiable, ritournelles qui à peine écoutées entrent immédiatement dans la tête, mais à combien s'y sont ils mis pour accoucher de pareil chef d'oeuvre ? non vraiment va falloir se renseigner pour dater cet ovni musical et mettre un nom sur ses architectes ! Comment ? ils ne sont qu'un ? Ben Garrett ? ah... connais pas... un clubber 80s reconverti dans la musique peut être ? hein ? le mec n'a que 19 ans ? il n'était donc même pas né à l'époque glorieuse des Depeche Mode, New Order, OMD (comment ne pas y penser sur Olive Eyes) et autres Smith auxquels son chant peut parfois faire penser. J'en reste sur les fesses!
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?