Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Darkness on the Edge of Town (2010 Remastered Version)
 
Agrandissez cette image
 

Darkness on the Edge of Town (2010 Remastered Version)

15 novembre 2010 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 7,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:02
30
2
4:32
30
3
5:11
30
4
2:46
30
5
6:53
30
6
4:28
30
7
2:18
30
8
4:03
30
9
3:57
30
10
4:32
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 12 novembre 2010
  • Date de sortie: 15 novembre 2010
  • Label: Columbia
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 42:42
  • Genres:
  • ASIN: B004AINKVY
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (23 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 38.293 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boawaks le 10 juillet 2006
Format: CD
Je ne sais pas qui remercier pour avoir l'incroyable honneur d'être le premier à donner mon avis sur ce monument! Ce disque est pour moi le meilleur de Springsteen. Lorsqu'il sort en 1978, Springsteen sort de trois ans de procès pendant lesquels il n'a pas pu enregistrer. Alors le résultat est celui que vous imaginez: pas de morceau faible, des chansons épurées à l'extrême, proches de la perfection. Laquelle est la meilleure ? 'Candy's Room' bien sûr, cette grosse voix d'amoureux givré et impatient que tous les hommes ont une fois dans leur vie et ce rythme en crescendo imparable... Oui c'est même probablement la meilleure chanson de Springsteen tout simplement. Et 'Badlands', l'attaque de l'album qui dit déjà tout, 'Promised land' le classique, 'Prove it all night', il n'y a que du bon. C'est du rock, c'est du blues, c'est du folk, c'est quoi? En fait c'est du Springsteen et du meilleur. Springsteen raconte l'histoire des petites gens, les Joe-six-pack qui vont bosser le matin à l'usine ou au bureau, qui sont amoureux, qui conduisent des voitures trop grosses pour eux, qui regardent la télé, qui votent un coup ici un coup là, qui noient leur tristesse dans quelques dollars et qui meurent vite oubliés après à peine deux ou trois étincelles dans leur vie. En fait de monument, cet album est plutôt une photo de la réalité des gens pour qui Springsteen chante, des gens comme tout le monde.

Comment peut on être si généreux ? La réponse du boss est son album suivant, The River.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 le 17 octobre 2011
Format: CD
CHRONIQUE DE BILL SCHMOCK MAGAZINE BEST JUILLET 1978 N° 120 Page 77
4° Album 1978 33T Réf : CBS 86061
Il y a cet écho de batterie qui débute la face avec "Badlands" et dix secondes plus tard sa voix qui lui répond et l'on comprend alors que ces deux années d'attente, entre "Born to run" et "Darkness on the edge of town", ne sont pas écoulées pour des prunes. Le disque est là avec ce son. UN SON, particulier que vous reconnaissez comme si vous le pratiquiez depuis toujours. Springsteen a le don de trouver des titres chocs qui expriment le rock directement dans ce qu'il évoque. Springmuche c'est un mec de la rue, un rôdeur du jour et de la nuit qui a rôdé ses sentiments aux rythmes de ses battements, qui ne l'aurait pas abandonnée pour toutes les gloires et les dollars du monde. Et dans les textes de ses chansons, l'espoir, la crainte, le baston, les joies, les peines, les femmes, les potes, les paris et les actions ultimes, tout cela est définitivement vrai, vivant, tout cela se met à bouger, tourner, palpiter au travers d'une émotion qui a encaissé tous les coups. L'émotion d'un type qui n'a pas peur de pleurer quand il chante, de se donner et de s'ouvrir, d'un type qui a le sens du drame, et ça ne veut pas dire une foutue sensiblerie à l'eau de rose, non, c'est pas du bidon. Que ce soit sur n'importe quel rythme, n'importe quel climat, Springbock vous reprend à part, fait en sorte de vous impliquer corps et âme dans son espace vital. Lorsque sa voix résonne, appelle, "Something in the night", sur ce piano de Roy Bittan qui claque les notes, ou lorsqu'elle appuie les mots, esseulées et désolée, a-capella sur une batterie lourde.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par sc TOP 500 COMMENTATEURS le 30 décembre 2012
Format: CD
Springsteen accouche en 78 dans la douleur et la tension d'un album qui doit succéder au succès planétaire du génial Born to run.
(Remixé et intégré dans le superbe coffret anniversaire il prend plus de sens avec tous les bonus et surtout l'histoire de ce disque géant.)
Darkness est plus sobre que Born to run, il y a moins de lyrisme, moins de production, c'est un album recentré sur l'essentiel, les textes et les musiques avec un groupe géant.
Si il faut avoir 3 disques (impossible j'ai tout) du boss il faut acheter Born, Darkness et the river.
Ensuite c'est une autre histoire mais il y aura encore du très bon mais plus de ce niveau hélas.
Mais qui peut prétendre avoir sorti 3 perles aussi intenses et intemporelles?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par elvisisalive TOP 1000 COMMENTATEURS le 29 août 2009
Format: CD
Avec Born To Run, sans doute le meilleur album du Boss. Darkness ne souffre effectivement pas de la comparaison avec son prédécesseur tant il concentre un nombre impressionnant de classiques.

Il y a bien évidemment Badlands, hymne devenu incontournable en concert, mais également Streets Of Fire, Prove Il All Night, Darkness On The Edge Of Town (le titre) et The Promised Land, qui donne une note d'espoir à ce disque marqué par une gravité permanente.

Springsteen y aborde en effet avec une grande sensibilité les maux de la société américaine et notamment les désillusions et la dure condition sociale de la working class.

Le Boss entamait donc avec cet album son dur et long combat en faveur des déshérités de l'Amérique et du reste du monde, prenant conscience de son devoir et de sa capacité à réveiller les consciences. Chapeau bas Monsieur Springsteen...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique