Acheter d'occasion
EUR 28,99
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Das Silmarillion, 13 Audio-CDs (Allemand)


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"

Fête des Mères Fête des Mères


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • CD
  • Langue : Allemand
  • ISBN-10: 3899406826
  • ISBN-13: 978-3899406825
  • Dimensions du produit: 13,2 x 12,8 x 4,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (23 commentaires client)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1892 à Bloemfontein (Afrique du Sud), de parents anglais, John Ronald Reuel Tolkien passe son enfance, après la mort de son père en 1896, à Sarehole près de Birmingham (Angleterre), dont sa famille est originaire. Diplômé d'Oxford, il sert dans les Lancashire Fusiliers pendant la Première Guerre mondiale, puis travaille en 1919 au célèbre Dictionnaire d'Oxford. Il obtient ensuite un poste à Leeds, puis une chaire de langue ancienne à Oxford de 1925 à 1945 et, enfin, une chaire de langue et littérature anglaises de 1945 jusqu'à sa retraite, en 1959. Spécialiste de philologie faisant autorité dans le monde entier, J.R.R. Tolkien a publié en 1937 Bilbo le Hobbit, considéré comme un classique de la littérature enfantine ; il tient en 1939 une conférence qui deviendra l'essai Du conte de fées. Paru en 1949, Le fermier Gilles de Ham a séduit également enfants et adultes. J.R.R. Tolkien a travaillé quatorze ans à la trilogie du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (1954), Les Deux Tours (1954) et Le Retour du Roi (1955), œuvre magistrale qui s'est imposée dans tous les pays.
Dans Les aventures de Tom Bombadil (1962), Tolkien déploie son talent pour les assonances ingénieuses. En 1968, il enregistre sur disque les Poèmes et chansons de la Terre du Milieu, tirés des Aventures de Tom Bombadil et du Seigneur des Anneaux.
John Ronald Reuel Tolkien est décédé en 1973.

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Arkhantos le 8 août 2005
Format: Relié Achat vérifié
Le Silmarillion est le livre de Tolkien, commencé en 1917 et inachevé à son décés en 1973, c'est son garçon Christopher, qui publiera un Silmarillion en 1977. Ce livre qui aurait du être plus long que le Seigneur narre la création du Monde, les guerres dess Elfes et des Hommes, contre Melkor, le premier seigneur des ombres et chef de Sauron. Ce livre est une merveille, les légendes tissées par Tolkien sont sublimes , Tinuviel, Turin ont la force de vrais mythes.
L'ouvrage présenté ici correspond au texte de l'édition révisée de 2002, il est ilustré par le trop meconnu, mais talentueux, Ted Nasmith. Même si il faut un bon niveau d'anglais pour lire ce livre, plus difficile encore que le Seigneur, pour peu que l'on fasse l'effort de s'y plonger on y trouve des merveilles.
A mon sens le plus beau livre de Tolkien.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client d'Amazon le 17 mai 2003
Format: Relié
Le récit envoûtant de la création d'Arda et de toutes les créatures qui la peuplent. On découvre dans ce livre tous les personnages qui ont fait de la Terre du Milieu ce qu'elle est devenue dans Le Seigneur des Anneaux, et on apprend que les guerres pour le pouvoir ont commencé bien avant l'arrivée de l'Anneau Unique.
Ce livre n'est pas réservé aux grands fans du Seigneur des Anneaux car il possède sa propre richesse en lieus, personnages et histoires, toutefois le dernier récit étant un résumé du SDA, il vaut mieux, pour le suspense, ne pas le lire avant le SDA.
Pour finir, je dirais que grâce à la richesse des détails, on redécouvre l'histoire à chaque relecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
30 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par "ashato" le 5 août 2003
Format: Broché
Le "Silmarillion" n'est pas une oeuvre de Tolkien comme les autres. D'abord, le livre est issu de papiers de Tolkien compilés par son fils Christopher. Ceci explique l'aspect décousu du livre, et les incohérences du récit. Ensuite, c'est un ensemble de cinq récits, traitant presque tous des deux premiers Âges : "Ainulindalë" (la création du monde), le "Valaquenta" (description des Valar, divinités d'Arda), le "Quenta Silmarilion" (la quête des Silmarils, bijoux merveilleux créés par l'Elfe Fëanor et volés par Morgoth, le dieu maléfique), "Akallabêth" (la chute de Númenor) et enfin "Des Anneaux de pouvoir et du Troisième Âge". Le tout forme non pas un roman avec une intrigue suivie, des héros, etc., mais plutôt une mythologie, celle qui précisait manquait à la Grande-Bretagne.
Tout ceci explique l'aspect rebutant du Silmarilion : style archaïque proche de celui de la Bible, personnages très nombreux et difficiles à suivre (qui est le fils de Machin, frère de Bidule,d'autant que Tolkien se plaît à mentionner que Machin est également appelé Truc en Quenya, Schmilblick en Sindarin et Dugenou en Westron), intrigues compliquées qu'on n'arrive pas toujours à recoller ensemble... Bref, on est facilement déçu.
Mais le Silmarillion est une oeuvre intéressante à plus d'un titre. D'abord, pour l'amateur de Tolkien, qui verra le tableau dépeint dans "Le Seigneur des Anneaux" mis en perspective avec ce récit des premiers âges. Ensuite, pour le simple lecteur, mis en présence d'un mythe ample et puissant, aux héros mémorables, aux grandes aventures épiques et tragiques. Le Silmarillion, en fait, égale en grandeur le mythe de Gilgameth ou les Sagas islandaises.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par François-ji le 23 octobre 2004
Format: CD
Ce commentaire fait référence à la version CD audio complète ; je ne rentre pas vraiment dans le détail du livre lui-même ; j'essaie de décrire plutôt l'expérience "d'écouter" ce livre en version CD...
On peut raisonnablement penser que ce sont surtout les vrais fans de Tolkien qui auront envie de lire "Le Silmarillion" après avoir lu et adoré "Le Hobbit" et le "Seigneur des Anneaux". Pour peu que vous parliez et compreniez bien l'anglais, je vous invite à une expérience inoubliable en écoutant ce livre lu par un grand comédien.
L'édition américaine du "Silmarillion" est magnifiquement illustrée par Ted Nasmith de même que cette version "lue" en CD. Mais ce sont évidemment les oreilles qui seront à la fête avec cette édition.
Fort de mon expérience de Tolkien en V.O. acquise en regardant... 20 fois ?? 30 fois ?? les DVD de Peter Jackson, je me suis lancé dans l'acquisition de cette version lue en anglais, magnifiquement et d'une belle voix grave par Martin Shaw et je ne le regrette pas. Je vous recommande donc vivement ce coffret de 13 CD.
Contrairement au feuilleton radio de la BBC, qui comportait un vrai casting (dont Sir Ian Holm dans le rôle de Frodo), des bruitages, de la musique et des chansons, ici il n'y a qu'un narrateur et un petit générique musical de début et de fin.
Quand vous écoutez ce livre-CD, vous n'êtes pas devant un écran de cinéma, vous êtes *dans* le livre, seul avec le narrateur, presque autant que si vous lisiez le "vrai" livre. Même si ce n'est pas Tolkien qui parle, comme vous êtes en plus dans la V.O.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?