• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
D'autres vies que la mien... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

D'autres vies que la mienne Poche – 30 septembre 2010

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
3.9 étoiles sur 5 92 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,70
EUR 6,80 EUR 1,84

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • D'autres vies que la mienne
  • +
  • Limonov - Prix Renaudot 2011
  • +
  • Un roman russe
Prix total: EUR 25,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

«À quelques mois d'intervalle, la vie m'a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d'un enfant pour ses parents, celle d'une jeune femme pour ses enfants et son mari. Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour. Tout y est vrai.»

Présentation de l'éditeur

A quelques mois d'intervalle, la vie m'a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d'un enfant pour ses parents, celle d'une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu'un m'a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n'écris-tu pas notre histoire ? C'était une commande, je l'ai acceptée. C'est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l'amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d'un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s'occupaient d'affaires de surendettement au tribunal d'instance de Vienne (Isère). Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour. Tout y est vrai.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris.
Il est le fils de Louis Carrère et de la soviétologue et académicienne Hélène Carrère d'Encausse, et le frère de Nathalie Carrère et de Marina Carrère d'Encausse.Il commence comme critique de cinéma pour Positif et Télérama. Son premier livre, Werner Herzog, paraît en 1982. Son premier roman sort en 1983 chez Flammarion : L'Amie du jaguar. Le suivant, Bravoure, sort un an après chez POL, éditeur à qui il confiera tous ses autres ouvrages par la suite.
En 2010, il est membre du jury des longs-métrages du Festival de Cannes, présidé par Tim Burton.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Je ne connaissais pas l'auteur ni son parcours biblio-cinématographique.
Ce livre m'a littéralement bouleversé.
Par ces temps de crise, de questionnement et de détresse, c'est ce genre de livre qui vous remet les pieds sur terre et vous détache de votre nombril. De nombreuses personnes agissent au quotidien et change la vie des autres, ce livre en est le témoin et certains personnages ont une vie hors du commun. Il y a un débordement d'amour à toutes les pages, c'est très bien écrit, une vraie cure de positivisme.
Dévorez ce livre et pleurez-en de bonheur, c'est tellement beau et bon.
Remarque sur ce commentaire 44 sur 45 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
La grand art d'Emmanuel Carrère, c'est cette capacité à décrire le réel au plus près, sur le fil du rasoir, sans filtre sans pathos. ça somme incroyablement juste et c'est d'autant plus touchant. La disparition de la petite Juliette, la détresse de ses parents et puis, plus loin, la mort de la grande Juliette remuent le lecteur au plus profond de lui. Il y a des pages au début sur le couple, sur ce désir qu'il éprouve soudain de vieillir avec Hélène qui sont magnifiques.
Une réserve simplement sur le collage des deux histoires qui dérange un peu, hormis le fait qu'elle soient contemporaines et que toutes deux expliquent le changement de cap de l'auteur, il y a quelques chose d'un peu artificiel. Ou du moins, il manque quelque chose.
Mais ce n'est qu'un bémol sur la sublime mélodie de ce livre.
Remarque sur ce commentaire 37 sur 38 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
C'est un livre dont on sort difficilement. Un livre bouleversant. Un livre sur la mort, la vie et l'amour. Tout commence par le tsunami en 2004, au Sri Lanka où se trouve l'auteur, et par la mort d'une petite fille. C'est le point de départ de ces vies que nous raconte Carrère, ces vies brisées. Ces deuils dont on n'imagine pas pouvoir se relever. Ce que j'aime chez Carrère, c'est sa capacité à exprimer l'indicible. Ce sont ces phrases, qui paraissent parfois si simples, mais qu'on aimerait tant avoir écrites. Et, ce qui est nouveau chez lui,c'est la douceur, la tendresse, l'amour dont est empreint son livre. Et je trouve touchante cette douceur qu'il semble avoir trouvée. Il y a aussi une infinie tendresse pour ceux dont il parle. Une empathie sans pathos. Les histoires qu'il raconte, les vies qui décrit et les drames qui les jalonnent pourraient parfois faire sombrer son livre dans le larmoyant et le misérabilisme. Mais jamais. Jamais il n'est voyeur, jamais il n'est complaisant. Jamais il n'essaie de faire pleurer Margot. Et si Margot pleure, c'est juste parce que c'est beau, simplement beau.
Remarque sur ce commentaire 49 sur 54 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par valwick TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 juin 2009
Format: Broché
ce livre est tres different des autres livres d'EMMANUEL CARRERE mais tres émouvant .le ton est juste pour parler de ces parents cherchant leur enfant apres le tsunami ,ou de la mort de sa belle-soeur.Sur cette partie l'auteur nous livre une analyse tres personnelle à la recherche de la personnalité de Juliette disparue trop tôt à travers les differents vécus de son mari,sesparents ,son meilleur ami magistrat,comme elle .J'ai vraiment aimé cette recherche pour laisser quelque chose de positif à ces 3 petites filles sans maman desormais et leur permettre de percevoir tout l'amour de leur mère .C'est tellement poignant que pour moi le mouchoir était indispensable mais preuve que l'émotion était bien là à la lecture de ce livre.
Remarque sur ce commentaire 13 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 2 mai 2012
Format: Poche Achat vérifié
D'autres vies que la mienne/Emmanuel Carrère
C'est un témoignage émouvant, bouleversant et inoubliable que nous offre Emmanuel Carrère dans ce récit. Le titre déjà est admirable. La vie, l'amour, la mort : des thèmes éternels qui vont être déclinés dans la tragédie.
Cela commence au Sri Lanka lors du tsunami de 2004. Des vies détruites, des bonheurs simples annihilés par un fait naturel. E.C. raconte le déchirement des cœurs et des corps, le désespoir d'une mère qui a perdu sa fillette.
Certains passages sont tout simplement insupportable tant la douleur vous étreint. E.E. raconte en toute simplicité, sans emphase, avec les mots de tous les jours, sans mélodrame, les faits et rien que les faits.
Ensuite, E.C. nous décrit le malheur de ceux que frappe la maladie ainsi que celui des proches. La première nuit qui suit le moment où vous apprenez que vous êtes atteint d'un cancer : une étape terrible. Condamné ou sursitaire, c'est le même combat à livrer.
A noter quelques digressions qui sont intéressantes sur la psychologie des amputés.
Ainsi que sur le monde du tribunal d'instance avec le problème du surendettement et une critique des organismes de crédit qui fourguent des crédits trop facilement avec quelques arnaques à la clef. A noter quelques bonne formules :
« Le Code pénal est ce qui empêche les pauvres de voler les riches et le Code civil ce qui permet aux riches de voler les pauvres.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?