Amazon rachète votre
article EUR 3,75 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

David Boring Album – 1 octobre 2002


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 63,43

Top Nouveautés BD Top Nouveautés BD


Offres spéciales et liens associés



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,75
Vendez David Boring contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,75, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Album: 116 pages
  • Editeur : Cornélius (1 octobre 2002)
  • Collection : Solange
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2909990710
  • ISBN-13: 978-2909990712
  • Dimensions du produit: 29 x 1,8 x 22 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 338.718 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par gloubax le 16 octobre 2003
Format: Album
daniel clowes fait partie de l'école américaine indépendante, centrée sur des récits intimistes, avec des personnages torturés et moroses.
Ici, il va encore plus loin dans ses obsessions en transformant son personnage principal en véritable héros malgré lui.
David Boring (son nom ; boring=ennui) va passer d'un quotidien fait de rencontres féminines peu épanouissantes à l'amour fou qui mène à une forme de descente aux enfers. On passe de l'intime au thriller avec parfois des passages presque fantastiques. Il arrive qu'on perde le fil, noyés dans une narration qui délire doucement, mais le recours au pur romanesque nous reprend, pour une lecture passionnée.
Ce qui est fascinant, c'est l'attrait de l'auteur autant pour le banal déprimant que le malsain le plus pervers, et une forme de violence relationnelle typiquement américaine.
Une oeuvre pourtant moins dérangeante que l'autre long récit de clowes, "comme un gant de velours pris dans la fonte". David Boring est un album important, incontestablement.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Blue Boy TOP 500 COMMENTATEURS le 21 juillet 2015
Format: Album
Faire un résumé de cette histoire au scénario tortueux relève du défi. Et je confesse mon manque de motivation pour m’y atteler. D’ailleurs, rien que le nom du héros éponyme, ou plus exactement antihéros, montre clairement qu’on n’est pas là pour s’éclater. Il est fort probable que Daniel Clowes se soit inspiré de sa propre expérience, misant à fond sur l’analyse introspective, et du même coup, sur la patience du lecteur. L’histoire est lisible, assez réaliste par rapport à ce que j’ai pu lire du même auteur (par exemple « Comme un gant de velours pris dans la fonte », sorte de folie hallucinée mise en images), encore faut-il se souvenir des nombreux personnages, mais là n’est pas la question. Les digressions et autres états d’âme de Clowes sont bien trop nombreux à mon sens pour faire en sorte que « David Boring » (l’œuvre) fasse ressortir quelque chose de vraiment marquant. On ne retiendra que quelques images fugaces sans arriver vraiment à savoir où l’auteur a voulu en venir, si ce n’est évoquer de façon erratique ces thèmes éternels que sont la quête de l’âme sœur et du désespoir amoureux.

Dans cette narration très clinique et dépourvue d’émotion, avec des personnages figés et en proie à leurs névroses, il y est fait allusion à des attentats bactériologiques alors que le pays semble en état de guerre larvée contre un ennemi invisible, sans que l’on sache exactement de quoi il retourne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par CB VAR le 4 mai 2015
Format: Album
Excellente couverture et excellente 4ème page de couverture qui explique pas mal de choses. Parce que pour le reste, qu'est ce qu'on s'emm... (comme le héros d'ailleurs). Il y a des meurtres non élucidés, des tentatives de meurtre qui le sont encore moins, un peu de sexe (soft) et beaucoup de questions métaphysiques à 2 balles. Je commence à me lasser des auteurs américains qui dessinent tous pareils ! Album pas du tout indispensable à posséder quoiqu'en disent certains critiques.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Présence TOP 50 COMMENTATEURS le 28 juillet 2012
Format: Album
Ce tome comprend une histoire complète et indépendante de toute autre. Elle a fait l'objet d'une prépublication dans les épisodes 19 (acte I paru en 1998), 20 (acte II, en 1999) et 21 (acte III, en 2000) du comics "Eightball".

David Boring (20 ans) est en train de s'envoyer en l'air avec une superbe jeune femme à l'aube d'une carrière de modèle. Il rentre chez lui et rend compte à Dot Paar, sa meilleure amie qui est également sa colocataire et une lesbienne. Bien qu'étant non violent, il exerce le métier d'agent de sécurité. Il reçoit un coup de téléphone de Whitey Whitman, un ancien copain d'enfance, qui annonce qu'il vient s'inviter chez lui dès le lendemain. Après l'avoir récupéré à l'aéroport, David et Dot l'emmène prendre un verre dans un bar. Là Whitey drague une jeune femme avec qui il part. Le lendemain il est mort. Alors que David se rend à son enterrement, il croise Wanda Kraml, l'incarnation de son idéal de la perfection féminine. Il en tombe amoureux.

Pour cette histoire, Daniel Clowes (scénariste et dessinateur, cette BD est en noir & blanc, avec des niveaux de gris) a choisi une narration centrée sur le personnage de David Boring qui apparaît dans 95% des scènes. Il y a en plus des petites cellules de texte dans lesquelles le lecteur découvre la voix intérieure de David Boring. Ce personnage ne semble pas avoir d'ambition dans la vie. Il a une apparence très ordinaire, avec une belle raie sur le coté, et une musculature peu développée. Il fait preuve d'un talent certain pour emballer les poulettes.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?