Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 2,48

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

De lait et de miel [Broché]

Jean Mattern
3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
Prix : EUR 17,25 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 2 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

26 août 2010 LITTERATURE
Au premier regard, quand il la rencontre en 1957 à la sortie d'un concert au bénéfice des réfugiés hongrois, le narrateur sait qu'il peut offrir à Zsuzsanna une vie de lait et de miel. Avec cette jeune femme volontaire et lumineuse, qui a fui Budapest et sa révolution manquée, il a en commun l'expérience de l'exil et, chevillé au corps, le désir de construire un avenir possible. Arrivé en France quelques années plus tôt, il a lui aussi échappé à l'étau de l'histoire. Parvenu au soir de sa vie, il se remémore son long combat contre le typhus, dans un hôpital de fortune, après qu'à l'automne 1944 il a quitté précipitamment avec son ami Stefan la ville de Temesvar que se disputaient les puissances ennemies. Roumain du Banat, d'origine française pourtant, il ne s'est jamais senti tout à fait chez lui dans cette Champagne où avec Zsuzsanna devenue Suzanne il a fondé une famille. D'autant que la malédiction d'un drame intime n'a pas tardé à rattraper ces deux-là, qui avaient tant voulu oublier les traumatismes collectifs. Le vieil homme, qui se confie par bribes à son fils Gabriel, aimerait trouver l'apaisement. L'on comprend à quel point Stefan lui a manqué pendant tout ce temps. Leur séparation sur un quai de gare à Budapest soixante ans auparavant le hante toujours. Dans ce deuxième roman, Jean Mattern construit avec justesse et maîtrise l'histoire intime d'un double exil. Tissant avec une grande subtilité sentiments et sensations diffuses, il donne corps à des personnages d'une émouvante vérité.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

De lait et de miel + Les bains de Kiraly + Simon Weber
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Les bains de Kiraly EUR 17,25
  • Simon Weber EUR 17,00

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jean Mattern est né en 1965 dans une famille originaire d'Europe centrale. Il vit à Paris avec sa femme et ses trois enfants et il travaille dans l'édition. Son premier roman, Les Bains de Kiraly, a été traduit dans sept langues.

Détails sur le produit

  • Broché: 131 pages
  • Editeur : Sabine Wespieser (26 août 2010)
  • Collection : LITTERATURE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2848050861
  • ISBN-13: 978-2848050867
  • Dimensions du produit: 18,2 x 13,6 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 108.861 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
3.7 étoiles sur 5
3.7 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un beau roman 28 août 2010
Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 50 COMMENTATEURS VOIX VINE
A l'aube de sa mort, condamné par la maladie, un vieil homme revient sur son passé, et aimerait savoir ce qu'est devenu son ami de jeunesse, Stefan Dragan, violoncelliste, dont il s'est trouvé séparé sur un quai de gare à Budapest en 1944. Son fils Gabriel, à qui il se confie, va faire des recherches pour lui.

p.18 : « L'idée de regarder en arrière seulement parce que la mort est proche me désole. Pourquoi céder à la nostalgie un quart d'heure avant la fin ? Je me suis refusé toute ma vie à la complaisance des souvenirs. J'espère que l'agonie ne fera pas vaciller ma résolution. »

Point de complaisance dans ces souvenirs, non, mais le cheminement d'une vie par le biais de retours en arrière entremêlés. Le vieil homme, roumain du Banat mais d'origine française, raconte comment il a fui Timisoara en 1944, comment il a failli mourir du typhus peu après, l'exil au moment de l'insurrection hongroise de 1956 de celle qui deviendra sa femme, Zsuzsanna, qu'il rencontrera à Paris en 1957. Suzanne, à qui il promet une vie « de lait et de miel », une vie de famille sereine que la perte d'un enfant attristera à jamais. Il n'oublie pas non plus son ami Stefan, il a beau être « ivre de sa femme », il n'a personne à qui parler. « Notre bonheur a-t-il besoin d'une ombre au tableau afin que son éclat soit rehaussé ? Stefan était ce voile sur ma conscience, cette absence qui aiguisait mon regard sur le présent. Où était-il ? » (p.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quand Timisoara s'appelait Temesvar! 3 septembre 2011
Par HJ TOP 1000 COMMENTATEURS
Un court roman à l'écriture fluide et sensible, qui dit simplement la douleur de la perte et le bonheur d'une vie simple. Jean Mattern est issu d'une famille originaire de l'Europe centrale, c'est dire s'il connaît bien les bouleversements de la Hongrie aux frontières fluctuantes pendant la seconde guerre mondiale. Le narrateur, arrivé au terme d'une longue vie, se souvient de l'été de ses 15 ans en 1944, pendant la débacle allemande et l'avancée de l'armée russe. Un bel été pourtant, pour lui et son ami Stefan, jeune homme solaire au charme irrisistible. Pourtant la menace gronde et chacun devra faire des choix qui hanteront le narrateur toute sa vie. Le récit qu'il livre par bribes à son fils s'organise autour de quelques moments clés, mêlant de façon habile les lieux et les époques. Un beau moment de lecture.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 agréable mais sans relief 17 juin 2011
Par Mick Back
Voici un roman bien construit et bien écrit, agréable à lire, intéressant sur les plans humain et historique. Mais tout est peut-être trop bien agencé, trop travaillé, trop "lisse", si bien que le résultat manque de relief. Bref, c'est une bonne lecture, mais que l'on oublie très vite.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?