undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Plus d'options
Death Fires Burn At Night EP
 
Agrandissez cette image
 

Death Fires Burn At Night EP

18 juillet 2011 | Format : MP3

EUR 6,99 (TVA incluse le cas échéant)

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:52
30
2
3:22
30
3
4:53
30
4
3:07
30
5
2:49
30
6
4:19
30
7
4:01
30
8
4:45
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 18 juillet 2011
  • Date de sortie: 18 juillet 2011
  • Label: [PIAS] Recordings
  • Copyright: 2011 Arcardy Records,under exclusive license to [PIAS] Recordings
  • Durée totale: 30:08
  • Genres:
  • ASIN: B005CPCDQ2
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 287.398 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Lynette le 24 juillet 2011
Format: Téléchargement MP3
Prolongement naturel de l'album 'Carl Barat' sorti l'automne dernier, cet EP réalise l'équilibre entre les inédits et les versions live enregistrées en tournée.

Ceux qui ont aimé d'emblée l'album solo de Carl adoreront cet EP. Les plus sceptiques pourraient bien se réconcilier avec le nouveau style de l'artiste. La recherche musicale dans les orchestrations conduit à un résultat certes atypique, mais d'une impressionnante intensité émotionnelle, collant parfaitement avec les textes, dans leurs moments mélancoliques, idéalistes ou rageurs.

Sur les titres live, Carl met en avant sa marque de fabrique : son jeu de guitare brut et instinctif, ce qui lui permet de 'vivre' véritablement ses chansons. Cette maturité qui se dessine laisse apparaitre le musicien de premier plan, qu'il a toujours été, mais qui a tatonné pour trouver son style après la prolifique (mais vampirisante) époque des Libertines.

Mention spéciale à 'Grimaldi' (vieille démo des Libertines dépoussièrée, justement), 'Carve my name', et 'Sing for my supper'.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique