Death

Les clients ont également acheté des articles de

Emperor
Control Denied
Mastodon
Morbid Angel
Septic Flesh
Dismember
Entombed
Sepultura

Top albums (Voir les 22)


Voir les 22 albums de Death

Death : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 462
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Death

Dernier Tweet

DeathOfficial

@ESPECTROFM: Steve DiGiorgio: Decir que nosotros nosotros hicimos este proyecto solo por dinero, definitivamente no es verdad @SDGLowEnd


Biographie

Le guitariste Chuck Schuldiner forme d'abord en 1983 à Orlando (Floride) un groupe dénommé Mantas. Celui-ci devient l'année suivante Death, tandis que Chuck Schuldiner n'arrive pas à stabiliser sa formation et part pour San Francisco (Californie) à la recherche de perles rares. Après maintes K7 de démos qui circulent dans le milieu metal et témoignent des différents essais de Death, le groupe sort en 1987 le saisissant Scream Bloody Gore qui jette tout simplement les bases du death metal. Un death metal cependant très technique et qui peut paraître presque mou au vu de ce que les émules de ... Lire la suite

Le guitariste Chuck Schuldiner forme d'abord en 1983 à Orlando (Floride) un groupe dénommé Mantas. Celui-ci devient l'année suivante Death, tandis que Chuck Schuldiner n'arrive pas à stabiliser sa formation et part pour San Francisco (Californie) à la recherche de perles rares. Après maintes K7 de démos qui circulent dans le milieu metal et témoignent des différents essais de Death, le groupe sort en 1987 le saisissant Scream Bloody Gore qui jette tout simplement les bases du death metal. Un death metal cependant très technique et qui peut paraître presque mou au vu de ce que les émules de Death font ensuite du genre.

Les albums suivants Leprosy (1988) et Spiritual Healing (1990) ne confirment pas, Death continuant à consommer les musiciens à un rythme dévastateur. A tel point que Chuck Schuldiner abandonne un temps le concept de groupe et décide de fonctionner avec des musiciens de session. Grand bien lui en prend car Human en 1991 peut être qualifié de chef d'oeuvre. L'album arrive en plus à pic, le death metal commençant à cette période à faire de plus en plus d'émules, du coup les ventes de Human suivent et Death devient une vraie référence du genre.

Individual Through Patterns en 1993 enfonce le clou, alors que Chuck Schuldiner se débat toujours entre des problèmes de musiciens et de management. Symbolic en 1995 souffre de cette instabilité et est nettement en retrait de ses deux prédécesseurs. En 1996, Chuck Schuldiner forme un nouveau projet orienté metal progressif avec Control Denied. Ce bol d'air permet à Chuck Schuldiner de revenir en grande forme avec un The Sound of Perseverance acclamé par les fans et encensé par les médias en 1998. cette apothéose est vite ternie par une nouvelle pause imposée à Death par son créateur, mais le pire est à venir. Alors qu'il travaille sur le second album de Control Denied, Chuck Schuldiner découvre qu'il souffre d'une tumeur du cerveau. La terrible maladie l'emporte finalement le 13 décembre 2001. Death entre lui dans l'histoire comme l'incontournable pionnier du death metal avec Possessed. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Le guitariste Chuck Schuldiner forme d'abord en 1983 à Orlando (Floride) un groupe dénommé Mantas. Celui-ci devient l'année suivante Death, tandis que Chuck Schuldiner n'arrive pas à stabiliser sa formation et part pour San Francisco (Californie) à la recherche de perles rares. Après maintes K7 de démos qui circulent dans le milieu metal et témoignent des différents essais de Death, le groupe sort en 1987 le saisissant Scream Bloody Gore qui jette tout simplement les bases du death metal. Un death metal cependant très technique et qui peut paraître presque mou au vu de ce que les émules de Death font ensuite du genre.

Les albums suivants Leprosy (1988) et Spiritual Healing (1990) ne confirment pas, Death continuant à consommer les musiciens à un rythme dévastateur. A tel point que Chuck Schuldiner abandonne un temps le concept de groupe et décide de fonctionner avec des musiciens de session. Grand bien lui en prend car Human en 1991 peut être qualifié de chef d'oeuvre. L'album arrive en plus à pic, le death metal commençant à cette période à faire de plus en plus d'émules, du coup les ventes de Human suivent et Death devient une vraie référence du genre.

Individual Through Patterns en 1993 enfonce le clou, alors que Chuck Schuldiner se débat toujours entre des problèmes de musiciens et de management. Symbolic en 1995 souffre de cette instabilité et est nettement en retrait de ses deux prédécesseurs. En 1996, Chuck Schuldiner forme un nouveau projet orienté metal progressif avec Control Denied. Ce bol d'air permet à Chuck Schuldiner de revenir en grande forme avec un The Sound of Perseverance acclamé par les fans et encensé par les médias en 1998. cette apothéose est vite ternie par une nouvelle pause imposée à Death par son créateur, mais le pire est à venir. Alors qu'il travaille sur le second album de Control Denied, Chuck Schuldiner découvre qu'il souffre d'une tumeur du cerveau. La terrible maladie l'emporte finalement le 13 décembre 2001. Death entre lui dans l'histoire comme l'incontournable pionnier du death metal avec Possessed. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Le guitariste Chuck Schuldiner forme d'abord en 1983 à Orlando (Floride) un groupe dénommé Mantas. Celui-ci devient l'année suivante Death, tandis que Chuck Schuldiner n'arrive pas à stabiliser sa formation et part pour San Francisco (Californie) à la recherche de perles rares. Après maintes K7 de démos qui circulent dans le milieu metal et témoignent des différents essais de Death, le groupe sort en 1987 le saisissant Scream Bloody Gore qui jette tout simplement les bases du death metal. Un death metal cependant très technique et qui peut paraître presque mou au vu de ce que les émules de Death font ensuite du genre.

Les albums suivants Leprosy (1988) et Spiritual Healing (1990) ne confirment pas, Death continuant à consommer les musiciens à un rythme dévastateur. A tel point que Chuck Schuldiner abandonne un temps le concept de groupe et décide de fonctionner avec des musiciens de session. Grand bien lui en prend car Human en 1991 peut être qualifié de chef d'oeuvre. L'album arrive en plus à pic, le death metal commençant à cette période à faire de plus en plus d'émules, du coup les ventes de Human suivent et Death devient une vraie référence du genre.

Individual Through Patterns en 1993 enfonce le clou, alors que Chuck Schuldiner se débat toujours entre des problèmes de musiciens et de management. Symbolic en 1995 souffre de cette instabilité et est nettement en retrait de ses deux prédécesseurs. En 1996, Chuck Schuldiner forme un nouveau projet orienté metal progressif avec Control Denied. Ce bol d'air permet à Chuck Schuldiner de revenir en grande forme avec un The Sound of Perseverance acclamé par les fans et encensé par les médias en 1998. cette apothéose est vite ternie par une nouvelle pause imposée à Death par son créateur, mais le pire est à venir. Alors qu'il travaille sur le second album de Control Denied, Chuck Schuldiner découvre qu'il souffre d'une tumeur du cerveau. La terrible maladie l'emporte finalement le 13 décembre 2001. Death entre lui dans l'histoire comme l'incontournable pionnier du death metal avec Possessed. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page