Quantité :1
Delalande - Te Deum / Les... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par L'ours polaire
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Livraison rapide et soignée depuis l'Angleterre
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,46
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Edealcity
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Delalande - Te Deum / Les Arts Florissants, Christie (coll. musique d'abord)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Delalande - Te Deum / Les Arts Florissants, Christie (coll. musique d'abord)


Prix : EUR 7,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
18 neufs à partir de EUR 5,00 8 d'occasion à partir de EUR 6,50

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Delalande - Te Deum / Les Arts Florissants, Christie (coll. musique d'abord) + Petits Motets + Delalande : Symphonies pour les Soupers du Roy
Prix pour les trois: EUR 22,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (6 avril 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Harmonia Musique d'Abord
  • ASIN : B00005B6RP
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 44.138 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Disque 1 piste 1 - Michel Richard Delalande
2. Disque 1 piste 2 - Michel Richard Delalande

Descriptions du produit

Description du produit

A la gloire de Dieu (et du Roy). Celui qu'on surnommait le "Lully latin" (il fut son digne successeur durant 43 ans au temps de Louis XIV et de Louis XV) a porté le genre du grand motet versaillais au sommet de sa gloire et de sa popularité. A cet égard, le Te Deum de 1684 en constitue une sorte de figure emblématique, tant il fut composé, réalisé, exécuté avec le soin réservé aux chefs-d'oeuvre. On appréciera également l'attention apportée par Delalande aux paroles des Psaumes 110 (111) et 137, dont l'éclat et la force émotionnelle dépassaient de loin les conventions du genre. Ce titre est paru pour la première fois en 1991.

Amazon.fr

Composé vers 1684, le Te Deum de Delalande a servi souvent durant la Royauté pour les grandes célébrations, comme celle de la consécration de Saint-Louis-des-Invalides à Paris. Partition souvent révisée, comportant jusqu'à 18 numéros, incluant des solistes deux chœurs et un ensemble instrument, le Te Deum est orné dans un style italianisant. La splendeur des dorures de l'écriture, la variété des atmosphères suggèrent un mouvement permanent. William Christie en a retrouvé l'esprit bien qu'il sacrifie une partie de la grandiloquence de cette musique, choisissant d'en rendre les angles plus anguleux. On ne saura jamais si c'est ainsi que Delalande approuva sa musique, mais les effets dynamiques, la beauté des timbres parfaitement définis sont un régal pour le mélomane qui découvre ainsi une partition magistrale. --Étienne Bertoli

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par David Waléra TOP 1000 COMMENTATEURS le 26 janvier 2011
Ce Te Deum demeure mon préféré : quelle enthousiasme, quelle beauté des airs solistes et chorals !
Quelle originalité de faire démarrer le Sanctus pianissimo puis de le développer dans un crescendo quasi imperceptible !
Quant à l'air interprété par Véronique Gens, il donne l'occasion à cette grande chanteuse de donner toute sa force émotionnelle et de nous faire goûter son timbre si pur et si chaleureux : sublime !
Superbe intervention de Jérôme Corréas qui nous gratifie de sa puissante voix de baryton-basse avec une élégance d'une grande noblesse.
Le final pour choeur et orchestre nous saisit en commençant doucement, puis en allant vers un crescendo irrésistible et percutant à l'écriture d'une grande audace (les répétitions rythmées et détachées du mot "non" dans la phrase "non confundar in eternum"). William Christie et ses troupes s'en donnent à coeur joie !

Les deux autres oeuvres, "Super flumina Babylonis" et "Confitebor tibi Domine", relèvent de la même excellence.

Sans doute les plus belles versions de ces trois oeuvres depuis vingt ans !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lamouche Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS le 17 août 2011
Ce CD - déjà ancien (puisque réédité il y a dix ans et enregistré pour une première parution il y a plus de 20 ans...) - est une pure merveille ! Et ceci pour plusieurs raisons. D'abord, parce qu'il rend justice à l'un des plus grands compositeurs français du "Grand Siècle" (de la fin du règne de Louis XIV jusqu'au début de celui de Louis XV, en passant par la Régence). Après Jean-Baptiste Lully ("l'Italien"), et avec Marc-Antoine Charpentier, Marin Marais, et quelques autres encore, il illumina de son talent - reconnu officiellement par la Cour Royale - la fin du XVIIe siècle et les débuts du XVIIIe. Ensuite, parce qu'il nous fait apprécier une petite partie (par le nombre) de la musique sacrée que l'on doit à ce compositeur prolifique, avec ici trois "Grands Motets" : le "Te Deum", le "Super flumina Babilonis", et le "Confitebor tibi Domine" ; une toute petite partie de ces motets - effectivement -, car il en avait créés vraiment beaucoup (des dizaines et des dizaines, pour tout dire). Enfin, en raison des interprètes présents pour cet enregistrement. Jugeons du peu... : Les Arts Florissants, sous la direction de l'immense chef d'orchestre d'origine américaine, naturalisé français, William Christie, qui s'est consacré entièrement à ces types de répertoires ; mais, en plus, de futures perles du chant lyrique, comme Véronique Gens, Sandrine Piau, Jean-Paul Fouchécourt, etc. (déjà si remarquables à cette époque). Donc, pas la moindre réserve pour ce CD. Et l'on se doit de dire qu'il ne risque pas de ruiner nos finances, puisqu'à tout petit prix...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
40 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile  Par C. Fabien le 15 mars 2003
Selon les dires Delalande fut, en son temps, à la musique sacrée, ce que fut Lully à la musique de scène. Il est donc considéré comme le juste représentant de l'art musical français de musique sacré du début du XVIIIième siècle.
Tout ça pour dire que s'il faut retenir une chose des Grands Motets "à la française", c'est CE CD qu'il faut !! De toutes les oeuvres éditées de Delalande, ce CD contient les plus fortes et les plus accomplies. Elles sont d'une puissance et d'une ampleur telle que Lully savait parfaitement le faire. On est forcément séduit par l'extrème maîtrise des mélodies et des orchestrations de Delande. En ce sens il a surpassé la plupart de ses contemporains. Il faut savoir que ses Grands Motets furent joués à la Chapelle Royale jusqu'à la Révolution. Soit presque 1 siècle au "hit parade" de l'art sacré.
Cet enregistrement date un peu mais que peut-on dire de plus lorsque c'est William Christie qui dirige ? C'est parfait !!! encore et toujours !!!!
C'EST UN CD INDISPENSABLE !!!!!!
Pour moi le CD de référence pour les Grands Motets français.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Véro TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 2 septembre 2009
Achat vérifié
Je ne suis que néophyte...mais je trouve ces TE DEUM fantastiques fabuleux.

Je me laisse transporter par cette musique d'"église", je l'écoute sans fin...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?