undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Jeux Vidéo cliquez_ici soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:12,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Alors que les états ont été à l'origine de la conquête spatiale, on découvre ici les nouveaux conquérants de l'espace; de riches et parfois puissants entrepreneurs comme Elon Musk, Jeff Bezos, Richard Branson, Peter Diamandis, Burt Rutan. Poussés par la passion, ils ont créé des entreprises comme Virgin Galactic, SpaceX, Zero-G Corporation, Spaces Adventures, Orbital Sciences (dans les années 80) qui utilisent les méthodes du secteur privé pour conquérir l'espace. Ils lancent en effet des projets moins coûteux que les 200 milliards de $ qu'aura coûté la navette spatiale, les 100 milliards de $ de la conquête de la Lune, les 100 milliards de $ de la station spatiale internationale ISS.

Ces entrepreneurs audacieux et efficaces pourraient comme on le voit dans ce livre donner un nouvel élan à la conquête spatiale. En abaissant drastiquement le prix du kilogramme placé en orbite ils pourraient faciliter le lancement de satellites, démocratiser l'accès aux voyages et aux séjours dans l'espace avec par exemple la création de stations orbitales gonflables comme est en train de le faire Robert Bigelow.

Presque tous viennent du monde anglo-saxon (réveillez vous Mrs Bernard Arnaut, Xavier Niel). Il faudra les suivre de près car dans l'avenir c'est probablement d'eux avec les chinois que viendront la nouveauté en matière de conquête spatiale à l'heure ou les états sont accablés par le fardeau de dettes gigantesques. Ils devront vaincre le redoutable problème du coût faramineux des technologies spatiales, pour pouvoir un jour créer des hôtels sur la lune ou même sur la planète Mars.
Un aller-retour Terre-Mars 2 000 euros !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)