EUR 17,30
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Des esclaves énergétiques... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Des esclaves énergétiques: Réflexions sur le changement climatique Broché – 22 septembre 2011

3.6 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,30
EUR 17,30 EUR 32,40

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Des esclaves énergétiques: Réflexions sur le changement climatique
  • +
  • Changer le monde: Tout un programme !
  • +
  • Transition énergétique pour tous : Ce que les politiques n'osent pas vous dire (Livre originellement publié sous le titre : Changer le monde. Tout un programme !)
Prix total: EUR 44,45
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jean-François Mouhot est Docteur en histoire de l'Institut Universitaire Européen. Il est chargé de recherches à l'Université de Georgetown (Washington) et à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris. Son premier livre, Les Réfugiés Acadiens en France (1758-1785) (Septentrion, 2009) a obtenu le prix Pierre Savard 2010.

Jean-François Mouhot a obtenu le prix 2012 de l'AARHSE dans la catégorie Essais, arts, puiblications, pour son ouvrage Des esclaves énergétiques.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Jean-François Mouhot est docteur en histoire, chargé de recherches à l'Université de Georgetown et à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Natif de Franche-Comté, il est passionné par l'histoire, les questions environnementales et la découverte de nouvelles cultures. Après une première partie de ses études en France il a vécu en Grande-Bretagne, au Canada, en Irlande et en Italie. Il vit aujourd'hui aux Etats-Unis (Washington) avec son épouse et ses trois enfants. Il prépare actuellement un ouvrage sur l'histoire environnementale d'Haiti, pour comprendre comment la plus riche colonie française du XVIIIe siècle est devenue aujourd'hui l'un des pays les plus pauvres de la planète. Site: http://jfmouhot.free.fr; blog: http://jfmouhot.wordpress.com

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Nos propres descendants nous appeleront-ils un jour des barbares ? D'aucunes mauvaises langues diraient sûrement qu'ils auront un paquet de raisons de le faire, mais l'auteur se concentre sur l'une d'entre elles, qui n'est peut-être pas la plus évidente pour le profane : l'utilisation des combustibles fossiles. En effet, ces derniers, à l'origine de l'essentiel de nos émissions de gaz à effet de serre, sont bien parties pour conduire à une déstabilisation violente de notre environnement (y compris sanitaire, social et politique) dans un avenir plus ou moins proche.Lire la suite ›
1 commentaire 9 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Livre très intéressant et agréable à lire. Oui nous sommes actuellement confrontés à de graves risques énergétiques et climatiques. Le livre ne les détaille pas mais il développe une piste de réflexion intéressante sur notre rapport à l'histoire et à la nature humaine. Nous avons eu pendant longtemps un penchant à nous croire meilleurs que les générations précédentes (cf. la confiance dans le progrès de l'histoire à partir de la modernité de la Renaissance et des Lumières), et ce notamment à travers des relectures fréquentes du passé avec les idées de l'époque (grilles d'analyse dans lesquelles le passé est perdu d'avance!). On a tellement tiré sur cette corde aujourd'hui, qu'on ne croit plus tellement au progrès de la raison (deux guerres mondiales ont aussi apporté leur dose de relativisme). Mais le passé a malgré tout conservé ses allures rustiques, ce qui fait que nous avons parfois bien du mal à en apprendre quelque chose pour aujourd'hui.

En bon historien, l'auteur permet une salutaire escapade dans une compréhension plus contextuée de l'esclavage. Certainement pas pour le réhabiliter mais justement pour nous aider à saisir l'importance des menaces énergétiques actuelles. Et bien sûr pour mieux comprendre l'importance de notre contribution à ces menaces, contribution souvent indirecte, comme l'était celle de ceux qui tiraient profit des biens produits par les esclaves.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre présente en premier lieu les interactions et rétro-actions complexes qui ont été celles de l'esclavage, la stimulation industrielle, l'invention du travail artificiel par la machine à vapeur, et le mouvement anti-esclavagiste. Mais son propos de fond, c'est de dresser ce parallèle terrifiant, glaçant, mais amené de façon limpide et quasi-imparable : quelle différence y a-t-il, dans le fond, entre les propriétaires d'esclaves du XIXème siècle, qui pouvaient raisonnablement se douter que maintenir des êtres humains en esclavage était une forme de transgression morale, et les actuels pollueurs recourant à des consommations très carbonées (viande à gogo, avion, produits d'importation ayant énormément voyagé, etc.), qui en 2012 savent très bien que leur geste aura un impact potentiellement fort sur la qualité de vie d'autres hommes, qu'ils soient localisés ailleurs sur la planète, ou bien dans le futur.
Et le livre de conclure que sans doute, oui, nos descendants nous trouverons tout aussi "barbares" que les esclavagistes du XIXème siècle. Le rapprochement est là, il est argumenté, il est pertinent, et il fait MAL !

On pourrait peut-être simplement regretter 2 petites choses :
- 1/ il manque une esquisse de "ce qu'il faudrait faire", justement, pour dès aujourd'hui consommer mieux ou enclencher l'effort de R&D nécessaire à consommer mieux demain.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?