undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Descente en enfer (Suspense) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 23,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Descente en enfer a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Descente en enfer Broché – 15 mai 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,95
EUR 23,95 EUR 9,80

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Descente en enfer + Vengeance à froid + Fièvre mutante
Prix pour les trois: EUR 39,75

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Six heures après l'enlèvement

Un médecin à la blouse chiffonnée passa la tête par la porte de la salle d'attente du service des urgences de l'hôpital Lenox Hill.
- Il est réveillé, si vous voulez lui parler.
- Dieu soit loué !
Le lieutenant Vincent D'Agosta du NYPD fourra dans sa poche le petit carnet qu'il étudiait et se leva.
- Comment va-t-il ?
- Pas de complications.
Le praticien afficha une moue agacée avant de poursuivre :
- Et pourtant, les médecins sont les pires des malades.
- Mais il n'est pas...
D'Agosta préféra ne pas achever sa phrase et entra dans la salle des urgences.

Allongé dans un lit aux draps recouverts de documents médicaux, l'inspecteur Pendergast, du FBI, tenait à la main une radio. Il était relié à une demi-douzaine de machines, un tuyau courait de son bras à une poche de perfusion et une canule nasale lui bouchait les narines. Habituellement pâle, le visage du policier avait une blancheur de porcelaine. Un docteur, penché au-dessus du lit, était en grande conversation avec lui. Sans deviner la nature exacte de la discussion, D'Agosta comprit immédiatement que les deux hommes n'étaient pas d'accord. Il s'approcha.
-... absolument hors de question, déclara le médecin. Vous êtes encore sous le choc, je vous rappelle que vous avez reçu une blessure par balle et perdu du sang. La plaie nécessite du temps et des soins adéquats pour se refermer convenablement, sans même parler de vos deux côtes tuméfiées.
- Docteur, répliqua Pendergast d'une voix glaciale qui contrastait avec sa courtoisie coutumière. La balle s'est contentée d'effleurer le muscle gastrocnémien. Le tibia et le péroné ont été épargnés. Quant à la plaie, elle est saine et aucune opération n'a été nécessaire.
- La perte de sang...
- Parlons-en, de la perte de sang, le coupa Pendergast. Quelle quantité m'a-t-on transfusée ?
Son interlocuteur hésita.
- Une unité d'un demi-litre.
- Une seule unité, donc. Nécessitée par les lésions aux collatérales de la veine de Giacomini. Dérisoire !
Il agita la radio à la façon d'un fanion.
- En ce qui concerne les côtes, vous le dites vous-même : elles ne sont pas cassées, simplement tuméfiées. Il s'agit des cinquième et sixième costae verae, à deux millimètres de la colonne vertébrale. Leur élasticité permet d'envisager une guérison rapide. Le médecin était au bord de l'implosion.
- Docteur Pendergast, je refuse de vous laisser sortir dans cet état. Vous devriez savoir mieux que quiconque...
- Vous vous trompez, cher confrère. Vous n'avez aucune raison de me retenir ici. Les signes vitaux sont normaux et mes blessures assez bénignes pour que je les soigne moi-même.
- Dans ce cas, je noterai dans votre dossier que vous sortez contre mon avis.
- Parfait, rétorqua Pendergast en posant avec désinvolture la radio sur sa table de chevet. À présent que nous sommes d'accord, si vous voulez bien m'excuser.

Présentation de l'éditeur

Après que sa femme, Hélène, est enlevée sous ses yeux, l'agent spécial Pendergast, du FBI, se lance à la poursuite des ravisseurs, les pourchassant à travers les États-Unis jusqu'à Mexico. Mais là, ils lui échappent et Pendergast, brisé, rentre à New York pour s'enfermer dans son appartement, refusant tout contact avec le reste du monde.
C'est son fidèle ami, D'Agosta, qui vient le sortir de sa retraite. Il a besoin de son aide pour résoudre une série de meurtres étranges commis dans plusieurs hôtels de Manhattan. Le coupable ? Un garçon qui semble doué de capacités psychiques hors du commun, au point d'échapper chaque fois à la police de manière inouïe.
Pendergast découvre bien vite que les meurtres sont en fait un message des ravisseurs d'Hélène. Pourquoi ? La réponse se trouve au plus profond d'une forêt d'Amérique du Sud, où Pendergast affrontera un ennemi redoutable. Un vieux démon qu'il avait déjà combattu...



Détails sur le produit

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Archipel (15 mai 2013)
  • Collection : Suspense
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 280981127X
  • ISBN-13: 978-2809811278
  • Dimensions du produit: 15,3 x 3,7 x 24 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (49 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 94.388 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Samantha le 2 juin 2013
Format: Broché Achat vérifié
L'inspecteur Pendergast n'est pas réellement au mieux de sa forme et l'intrigue se perd un peu au fur et à mesure de l'avancement de la lecture. Cela étant, cet opus met l'accent sur les personnages annexes, notamment Constance, Corrie et d'Agosta et donne un éclairage nouveau sur ces derniers. Un tournant dans le cycle Pendergast. On attend avec impatience le prochain livre en espérant de nouvelles aventures virevoltantes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claude le 20 octobre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Après avoir lu "Fièvre mutante" et "Vengeance à froid" [dans cet ordre, c'est absolument essentiel !!], j'ai éprouvé un peu plus de mal à suivre les aventures d'un Pendergast plus "passif" que dans les 2 premiers tomes de cette trilogie "Hélène" (la femme de l'inspecteur)...Il est capital de ne rien laisser filtrer des premiers chapitres (les plus intéressants) et la deuxième partie de "Descente en enfer" s'avère un peu moins addictive que la première...Enfin, je n'en veux pas aux auteurs, Preston et Child nous ayant offert de très bons romans (5 étoiles, sans problème et souvent)... ("Relic", "La chambre des curiosités", "Le livre des trépassés" ...etc.). Je pense qu'il est difficile de maintenir un niveau d'excellence (la même "mésaventure" arrive aussi, par exemple, à John Connolly et son personnage fétiche, Charlie "Bird" Parker qui avec "Les murmures", est moins bon paraît-il que ses précédentes "productions"). Tout auteur à succès est, je pense, soumis au même phénomène de roman un peu plus laborieux !(Je vais quand même lire "Les murmures" de J. Connolly).
Merci tout de même à Preston et Child pour "Descente en enfer"...et tous leurs autres œuvres en duo ou en solo ("Elle savait" de L. Child).
RickN (Belgique).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adanson COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 17 février 2015
Format: Broché Achat vérifié
Depuis le deuxième tome "Vengeance à Froid" que j'ai du relire avant d'attaquer celui-ci, j'avais un peu délaissé l'inspecteur Aloysius Pendergast.
J'ai retrouvé avec "Descente en enfer" une ambiance et un vieil ami que j'avais quitté hier.
Ces livres de Douglas Preston et Lincoln Child sont vraiment impossibles à lâcher une fois rentré dedans.
Ce troisième opus de la trilogie "Hélène", la femme de Pendergast, réserve toujours autant de surprises et cela presque au détour de chaque page.
Tout commence six heures après l'enlèvement de la femme d'Aloysius et de la fusillade qui a fait cinq morts dans Central Park dont son beau-frère Judson Esterhazy.
Vincent d'Agosta se rend aux urgences de l'hôpital Lenox Hill pour rendre visite à Pendergast.
Ce dernier engueule le médecin et décide de son propre chef de quitter la clinique.
Il commence à enquêter et retrouve rapidement la piste des ravisseurs qui se rendent au Mexique.
Je n'en dis pas plus mais une aventure délirante commence avec des nazis.
Cet ouvrage nous raconte en parallèle l'aventure du psychiatre John Felder qui recherche la preuve que Constance Greene, la pupille de Pendergast est bien née vers 1870 et a donc 140 ans.
Nous suivons aussi l'histoire de Corrie Swanson (voir "Les croassements de la nuit") qui essaie d'innocenter son père d'un hold-up.
Bref un troisième volume plein de rebondissements et qui nous fait connaître quelques personnages nouveaux sans doute importants dans les aventures à venir.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par zen 09 le 20 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Oh, comme il est difficile de voir Pendergast aussi malheureux et tourmenté !!
Mais l'intrigue est extrêmement réussie et c'est un grand plaisir de retrouver Corrie, si attachante dans "Les coassements de la nuit" ! Cet ouvrage est indispensable pour connaître enfin la vérité sur Constance, Hélène et en apprendre davantage sur Aloysius...Comme j'espère que les auteurs lui donneront un peu de répit !
Il est temps qu'il trouve enfin des moments de réconfort et de bonheur....qui sait, avec Viola ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par fandetruc le 24 mars 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
l'histoire se précise et le personnage devient plus humain.
Que de rebondissements, parfois un peu de trop mais c'est tellement bien écrit ...
tout simplement du preston&child
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gabrielle Beckerich le 8 août 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Un bon thriller dans la veine de ces auteurs avec en "prime" le versant sensible du héros, Pendergast dévoilé comme jamais.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par rock30 le 27 juin 2014
Format: Broché Achat vérifié
Par souci d’économie, je n’achète que des livres de poches, aussi c’est avec grand plaisir que j’ai acquis le troisième tome de la trilogie « Elène ».
Disons le tout de suite, il s’agit là d’un excellent thriller. Fan de l’inspecteur Pendergast, j’ai cependant pu constater que ce dernier perdait de son humanité et de sa consistance. En effet, certes toujours aussi efficace dans l’action, je pense que le personnage initial est loin de celui qui envoie tout bonnement « chier » Dacosta, et sacrifie la vie des autres pour ses propres desseins.
Le scénario est peu vraisemblable comme à l’accoutumée, et vous verrez ici que les évènements et personnages rebondissent allègrement sur l’impossible et l’inimaginable. On s’en fout en vérité, et le livre est passionnant passé les 150 premières pages.
La prochaine fois, j’attendrais que soient sortis les trois tomes (s’il s’agit d’une trilogie) au format poche, et les lirais tous en enfilade afin de profiter pleinement de la présence de l’excellent Pendergast, sans perdre la substance et l’âme de l’intrigue.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?