Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 4,51
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le Diable noir : Biographie du général Alexandre Dumas, père de l'écrivain [Broché]

Claude Ribbe
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,51
Vendez Le Diable noir : Biographie du général Alexandre Dumas, père de l'écrivain contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,51, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

4 décembre 2008
Né esclave à Saint-Domingue des amours d'un fugitif normand, le marquis de La Pailleterie, et d'une «négresse», Césette, le magnifique Thomas-Alexandre devient général en chef de la Révolution sous le pseudonyme d'Alexandre Dumas. Droit sur ses étriers, sabre au clair, bravant les préjugés, assumant sa sensibilité, le général Dumas, jusqu'aux sommets enneigés des Alpes, va mener à la victoire ses soldats de l'an II et poursuivre dans le Nord, les Pyrénées, en Vendée, en Belgique, en Italie, au Tyrol, en Egypte, les adversaires de la jeune République, au nom d'une idée encore neuve : les droits de l'Homme.
Mais pour l'ambitieux Bonaparte, qui lui voue une haine implacable, c'est un concurrent dangereux qu'il faut abattre à tout prix.
Dans ces combats de géants qui inspireront ses plus célèbres pages au fils du général, l'écrivain Alexandre Dumas, le héros est soutenu par une femme d'exception et par l'amitié de trois intrépides et sympathiques compagnons - un Creusois, un Lyonnais, un Picard - qui pourraient bien être les modèles d'Athos, Porthos et Aramis.
En étayant solidement cette biographie sur des documents d'archives inédits et exceptionnels, dont l'étonnant journal de captivité du général dans les geôles du roi de Naples, retranscrit en annexe, Claude Ribbe révèle enfin tous les mystères du Diable noir. L'histoire vraie de ce d'Artagnan américain, est plus époustouflante, plus romanesque encore, que tout ce que son fils a pu ou bien voulu nous en dire.

Claude Ribbe, ancien élève de l'École normale supérieure, historien, philosophe, écrivain, auteur notamment d'une biographie, Le chevalier de Saint-George, et d'un pamphlet, Le Crime de Napoléon, se bat depuis longtemps pour rendre sa place au général Dumas.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos :

Devançant le crépuscule du matin, le mardi 9 avril 1895, un Européen déjà âgé s'échappa précipitamment de l'élégante demeure où il se morfondait depuis huit jours que le steamer assurant la liaison maritime avec Port-au-Prince, le Rivière, l'avait débarqué sur le quai de Jérémie, à l'ouest d'Haïti. Le plus lestement qu'il put, l'impatient sexagénaire se hissa sur la fringante monture qu'un palefrenier autochtone tenait prudemment par la bride.
Préférant faire cavalier seul, par coquetterie sans doute, il n'avait pas voulu emprunter comme son épouse l'élégante Victoria mise à leur disposition par le consul de France qui roulait derrière lui, soulevant un épais nuage de poussière.
C'était un homme de théâtre alors fort célèbre en son pays, bien qu'aujourd'hui totalement oublié. Venant de prendre sa retraite de la Comédie-Française, Frédéric Febvre, le «grand Frédéric», la coqueluche du second Empire, réalisait enfin son rêve : visiter les Antilles.
Parvenu sur la place de la cathédrale où il avait rendez-vous avec quelques amis, sa stupéfaction ne fut pas mince de constater que cinquante autres cavaliers l'attendaient. D'autant que pour finir de le surprendre, tous s'étaient découverts à son approche, silencieusement, respectueusement. Le vieil acteur, saisi d'une émotion plus vive encore que tout ce qu'il avait pu éprouver au cours d'une carrière pourtant longue, comprit que ce n'était pas lui qu'on saluait mais son dernier rôle. Cette fois, il incarnait une légende, encore vivante. C'était elle qui rattachait encore Haïti, l'ancienne colonie, à cette France qui lui suçait le sang depuis deux siècles. Un million d'hommes, de femmes et d'enfants, arrachés de l'Afrique, y avaient été transportés et y étaient morts d'épuisement pour que là-bas, chaque matin, d'insouciants Européens puissent simplement sucrer leur café. Les esclaves s'étaient révoltés et ils étaient devenus citoyens. Les Français étaient venus les asservir à nouveau. Les Haïtiens les avaient taillés en pièces et avaient proclamé l'indépendance. Quelques années plus tard, lassés des menaces de reconquête, ils avaient dû se résigner à payer une faramineuse rançon destinée à rembourser les anciens colons de la perte de leur cheptel humain.

Biographie de l'auteur

Claude Ribbe, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, historien, philosophe, écrivain, auteur notamment d'une biographie, Le chevalier de Saint-George, et d'un pamphlet, Le Crime de Napoléon, se bat depuis longtemps pour rendre sa place au général Dumas.

Détails sur le produit

  • Broché: 235 pages
  • Editeur : Editions Alphée (4 décembre 2008)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2753803269
  • ISBN-13: 978-2753803268
  • Dimensions du produit: 21 x 13 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 201.134 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Normalien et philosophe de formation, Claude Ribbe, partagé entre histoire et littérature, construit méthodiquement une oeuvre en dénonçant les préjugés et en réhabilitant de grandes figures historiques méconnues ou occultées par les discriminations.
Il s'est particulièrement attaché à valoriser le père de l'écrivain Alexandre Dumas, et le chevalier de Saint-George dont il a d'ailleurs interprété le rôle à la télévision.
Son livre le plus connu, "Le Crime de Napoléon", prochainement réédité au Cherche-Midi, est un pamphlet contre Napoléon où Claude Ribbe relate le rétablissement de l'esclavage en 1802, intervenu dans des conditions particulièrement violentes en Guadeloupe et en Haïti. Cet ouvrage, dont la première édition a été mise en librairie au moment du bicentenaire d'Austerlitz, avait valu à son auteur une vive polémique. Les partisans de Napoléon, criant à l'anachronisme, s'étaient particulièrement émus que soit évoquée l'utilisation de gaz (le dioxyde de soufre) pour tenter d'exterminer, sur un fondement purement raciste, la population civile d'Haïti âgée de plus de douze ans, en représailles de la résistance à l'esclavage, ce qui n'était pas sans annoncer d'autres périodes tragiques de l'histoire.
Dans son dernier livre, un récit, publié au Cherche-Midi, Claude Ribbe exhume la figure attachante d'Eugène Bullard, un Afro-Américain francophile, pilote de jazz, boxeur et jazzman.
Claude Ribbe est également réalisateur et il a adapté ses dernières oeuvres pour la télévision. Tel sera le cas pour "Eugène Bullard"

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
1 étoiles
0
4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché
« Le diable noir » mérite une toute petite étoile pâlichone parce que c'est un mauvais pamphlet antinapoléonien au point d'en paraître dérisoire, doublé d'insultes anti-françaises aussi fausses que gratuites : «... en France, les Africains, pas plus que leurs descendants, n’étaient pas considérés comme des hommes mais plutôt comme une variété de bêtes stupides, puantes, dangereuses et cependant fort utiles. » (Page 11). Or, cette France traitée de "raciste" a nommé un fils d'esclave général à 31 ans et lui a confié le commandement en chef d'une Armée de la République à l'heure de tous les dangers. Si c'est cela du "racisme"...

La « thèse » Claude Ribbe est que, dans son ascension vers le pouvoir, le général Bonaparte aurait craint la concurrence du général Dumas... Mais Alexandre Dumas n'avait aucune ambition politique ! En outre, sur le champ de bataille, il n’était pas un stratège, mais un simple tacticien, méticuleux il est vrai, mais de là à évoquer une possible concurrence entre les deux hommes, il y a un abîme. Le génie du général Dumas, car il faut bien parler de génie à son propos, tient avant tout dans son audace inouïe qui lui a permis plus d'une fois de bousculer et défaire des troupes ennemies en nombre supérieur.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent! 27 mai 2009
Format:Broché
C'est l'oeuvre admirable d'un grand historien autant que d'un homme engagé. Instructif, passionnant, bien écrit, ce livre nous fait aimer encore plus les DUMAS.
Claude Ribbe aborde un autre aspect mal connu de l'histoire de France. C'est un livre à placer en urgence dans toutes les bibliothèques scolaires de France.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché|Achat vérifié
Un grand homme, l'un des vrais heros de la revolution francaise, qui cependant n'a pas recu, ni de son vivant ni après sa mort, les remerciements et hommages de la France comme il les avait plus que merites . Quelle honte pour la France!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 bonaparte, cette ordure 19 juillet 2013
Par Évadé
Format:Broché|Achat vérifié
Le napoleon dit 3, ennemi de Victor Hugo était surnommé "le petit". Celui-là ne valait pas plus. Grand massacreur, paranoïaque, psychopathe, dirait-on aujourd'hui, égocentrique effervescent, égoïste sans pareil, il a construit sa gloire sur le dos des autres. Et réussi malgré tout à en imposer, jusqu'à 2 siècles après.
Nabot génial, mais très vilain bonhomme, comme on le voit ici. Le général Dumas valait 100 fois plus que lui, il a donc provoqué sa ruine.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché
Bonsoir, je fais part ici de mon appréciation concernant exclusivement le vendeur de mon livre et de rien d'autre. En effet, je pense qu'il est abusif de devoir fournir un travail gratuitement, à savoir un commentaire de livre au site "amazon" support. Ces commentaires relèvent de professionnels qui ont le droit d'être déclarés et rémunérés en ces périodes de disette d'emplois. Avec toute ma sympathie, ne voulant pas soustraire du travail à ceux qui en ont les qualifications.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?