Le Diable, tout le temps et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Diable, tout le temps a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 1,29 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Diable, tout le temps Broché – 3 janvier 2014

Ce titre fait partie de la promotion 2 Livre de Poche achetés = 1 livre offert*

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,10
EUR 7,10 EUR 2,97

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Diable, tout le temps + L'usine à lapins + Une poire pour la soif
Prix pour les trois: EUR 22,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

"Le Diable, tout le temps" est une formidable histoire de la Rédemption à travers une galerie de personnages à la fois loufoques, cruels, attachants et violents. --BSC News Magazine

Une odyssée sauvage, magnifique et éclatée, qui illustre notre part d'ombre. --Télérama --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

De l'Ohio à la Virginie-Occidentale, de 1945 à 1965, des destins se mêlent et s'entrechoquent : un rescapé de l'enfer du Pacifique, traumatisé et prêt à tout pour sauver sa femme malade ; un couple qui joue à piéger les auto-stoppeurs ; un prédicateur et un musicien en fauteuil roulant qui vont de ville en ville, fuyant la loi… La prose somptueuse de ce premier roman de D. R. Pollock contraste avec les actes terribles de ses personnages. Un univers terrifiant que la critique n’hésite pas à comparer à ceux de Flannery O'Connor, Jim Thompson ou Cormac McCarthy.
 

C’est un roman monstrueux qui se subit comme un fléau biblique dans une langue d’un autre temps. On n’a rien lu d’aussi dévastateur depuis des années. Nicolas Ungemuth, Le Figaro Magazine.

Pollock sublime l’immoral, touche par sa prose lumineuse et donne ici un livre marquant, bien dans la démesure américaine. Liliane Kerjan, La Quinzaine littéraire.



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,29
Vendez Le Diable, tout le temps contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,29, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 408 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (3 janvier 2014)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253175889
  • ISBN-13: 978-2253175889
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 2,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (49 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.380 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Antoine Martin TOP 500 COMMENTATEURS le 16 juin 2013
Format: Broché
Meilleur livre de l'année 2012 pour le magazine Lire ce livre est éblouissant et bouleversant .
On est étonné d'apprendre que Donald Ray Pollock a été ouvrier pendant 32 ans avant de se rendre à l'université suivre des cours de "creative writing" !!!Vive ce type d'institution si critiquée en France ( même si apparaissant ici ces derniers mois ) si elles arrivent à accoucher de tels talents !!
On se souviendra longtemps du jeune Arvin Russell transcendant la noirceur des parcours des autres protagonistes de ce grand livre choral. Non ce livre n'est pas uniformément sombre et je ne partage pas là l'avis de beaucoup d'excellents commentateurs.
Années 60, entre Erskine Caldwell, écrivain trop oublié ayant su magnifié les petits cultivateurs du Middle West, et les protagonistes de l'étonnant film les tueurs de la lune de miel Les Tueurs de la lune de miel ce livre se lit en quelques heures enfièvrées.
J'espère que Pollock n'a pas épuisé son génie créatif en ce seul opus, son seul autre livre publié étant un recueil de nouvelles !!!!
Que la littérature américaien est grande quant elle sublime les destins à la recherche d'un humanisme perdu, le décor étant invariablement ce magnifique pays continent.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 23 janvier 2013
Format: Broché Achat vérifié
Donald Ray Pollock, né en 1954 à Knockemstiff (Ohio) est un écrivain américain. Après avoir travaillé dans une usine de pâte à papier pendant 32 en tant qu'ouvrier et conducteur de camions, à 50 ans, il s'inscrit à des cours d'écriture créative à l'Université d'État de l'Ohio. En 2008 il publie son premier ouvrage, un recueil de nouvelles intitulé Knockemstiff. Son second bouquin, Le Diable, tout le temps, paraît en France en 2012.
Le roman s’étale entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et surtout les années soixante, de l’Ohio à la Virginie-Occidentale où un ramassis de personnages malfaisants vont voir leurs vies et leurs destins se croiser, en un ballet mortel et répugnant.
Willard Russel, rescapé de la guerre du Pacific, espère sauver de la maladie sa femme Charlotte, en entrainant sont jeune fils Arvin dans des prières au pied de croix aspergées de sang où il cloue des animaux. Roy Laferty le prédicateur halluciné, harangue les foules avec la complicité de Theodore le paralytique pédophile et musicien contre quelques dollars. Carl et Sandy, couple maudit, sillonnent le pays à la recherche d’autostoppeurs qu’ils massacrent et dont Carl garde des photos obscènes. Voici les principaux acteurs de ce roman épouvantable, mais j’aurais pu citer aussi Henry Dunlap, l’avocat véreux et efféminé ou bien le pasteur Preston Teagardin qui s’en prend sexuellement aux jeunes filles de sa paroisse. Mais que fait la police demanderez-vous ? Avec le shérif Bodecker à sa tête, n’espérez aucune aide.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile  Par serpollet le 14 mars 2012
Format: Broché
Dire que l'atmosphere de ce roman est "lourde" est un euphémisme!elle est sinistre,désespérante à l'image des protagonistes.Tous.Etalée sur presque vingt ans entre la fin de la deuxième guerre mondiale et le milieu des années 60,c'est l'histoire où plutôt les histoires ,toutes liées entre elles,d'individus que la dureté de la vie va conduire en enfer.
C'est Willard,traumatisé par la guerre du Pacifique et des horreurs qu'il y a vues.Rentré au pays il se réfugie dans la religion.Quand se femme se meure d'un cancer,il réinvente le sacrifice et va faire couler le sang d'animaux sur un autel improvisé dans la forêt.Plus la maladie s'aggrave et plus le sang coule dans l'espoir d'être entendu par Dieu.Et tout ça sous les yeux de son fils...
C'est Roy,fou de dieu qui se lie d'amitié avec Theodore que sa folie identique a poussé à s'empoisonner et qui est devenu paraplégique.Roy prêche pendant que l'autre joue de la guitare.Un jour ,Roy ,au grand dam de Théodore ,se marie.Persuadé qu'il a ,une nuit, reçu un message de Dieu lui disant qu'il pouvait désormais ressusciter les morts,il assassine sa femme avec un tournevis.La tentative de réssucitation échouant,voilà les deux comparses voués à une vie pitoyable d'errance et de vagabondage.
C'est Sandy et Carl qui passent leur vacances sur les routes tuant des autostoppeurs pour pouvoir faire des photos trash.Il se trouve que Sandy est la sœur d.un shérif parfaitement pourri!..cela va avoir son importance.
Bref on nage dans le glauque le plus absolu mais c'est tellement bien écrit,les personnages ont une telle épaisseur,qu'on ne lâche pas ce roman stupéfiant et qu'il ne lâchera pas non plus son lecteur très rapidement!
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS le 7 mai 2014
Format: Broché
Ouch !

Enfin, un roman noir qui prend aux tripes et à la tête pour ne plus vous lâcher avant la dernière page.
(sauf bien sûr, si vous êtes rétif à ce genre de littérature coup de poing, dérangeante et amorale).

Ce livre est tellement foisonnant et immersif qu'il est malvenu de trop en dire sur une histoire qui vous embarque dès le prologue.
Tout juste peut on indiquer que ce roman s'étale sur une période allant de 1945 (fin de la guerre) à 1965 (premiers cheveux longs) et se déroule principalement dans les Etats de l'Ohio (mid-west donc) et de la Virginie occidentale limitrophe.

C'est au cœur de ces territoires ruraux qu'apparaît William Russel. C'est un soldat démobilisé qui revient des îles Salomon où il a côtoyé l'horreur de la guerre contre les Japonais et qui rêve maintenant d'une vie tranquille.
Il pense trouver cette quiétude en s'établissant dans un bled appelé "Knockemstiff" (qu'on pourrait traduire par "étends les raides !). Inutile de préciser que son espoir va rapidement être déçu.

La devise de l'Ohio est "Avec dieu, tout est possible". Certes.
Mais ici, très clairement, Dieu a pris des vacances, abandonnant ces peuplades bigotes, à leur triste sort, tandis que, comme le dit un des personnages : "on dirait que le diable n'abandonne jamais".

Dans ce livre, il n'y a que des coupables et des victimes et les lumières d'espoir sont bien pâles.

Alors, pourquoi s'intéresser à une histoire aussi désespérante ?

Tout simplement parce qu'il y a un formidable écrivain qui tient la plume.
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?