undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Dialogues désaccordés et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dialogues Désaccor... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Dialogues Désaccordés Broché – 7 novembre 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
EUR 16,00 EUR 7,98

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Dialogues Désaccordés + Comprendre l'Empire + Abécédaires de la bêtise ambiante : Jusqu'où va-t-on descendre ? Socrate à Saint-Tropez
Prix pour les trois: EUR 46,45

Acheter les articles sélectionnés ensemble



Détails sur le produit

  • Broché: 232 pages
  • Editeur : Hugo (7 novembre 2013)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2755612746
  • ISBN-13: 978-2755612745
  • Dimensions du produit: 20,2 x 2,1 x 12,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (71 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.704 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Alain Soral, polémiste, écrivain, essayiste et réalisateur.

"Intellectuel dissident », ancien militant communiste, conseiller de Marine Le Pen pour les affaires sociales et le problème des banlieues de 2007 à 2009, fondateur en 2007 de "Égalité et Réconciliation", une association « nationaliste de gauche", candidat aux élections européennes de 2009 en Île-de-France sur la « liste antisioniste » conduite par Dieudonné.

Bibliographie :

Les Mouvements de mode expliqués aux parents, avec Hector Obalk, Robert Laffont, 1984.
Le Jour et la Nuit, ou la vie d'un vaurien, roman, Calmann-Lévy , 1991 Rééd. sous le titre La Vie d'un vaurien, Éditions Blanche, 2001
Sociologie du dragueur, Éditions Blanche, 1996
Vers la féminisation ? Démontage d'un complot antidémocratique, Éditions Blanche, 1999
Jusqu'où va-t-on descendre ? Abécédaire de la bêtise ambiante, Éditions Blanche , 2002
Socrate à Saint-Tropez : texticules, Éditions Blanche, 2003
Misères du désir, Éditions Blanche, 2004
CHUTe ! Éloge de la disgrâce, Éditions Blanche, 2006
Comprendre l'Empire, Éditions Blanche, 2011

En 2001, il réalise Confession d'un dragueur, avec Saïd Taghmaoui et Thomas Dutronc.
Son dernier essai, Comprendre l'Empire est sans doute son livre le plus profond, le plus complet et le plus polémique de tous !

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

68 internautes sur 78 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ced777 le 16 novembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Je trouve le titre de l'ouvrage "dialogues désaccordés" très juste. Deux postures: d'un côté un penseur, Soral, qui combat sur le terrain des idées et de la logique; de l'autre un commentateur, Naulleau(dans une posture de "critique") qui pose des questions plus qu'il n'apporte de réponses, use (et parfois abuse à mon avis volontairement) de la rhétorique (façon "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer) et masque son absence de pensée singulière (au sens deleuzien) par des citations d'auteurs modernes. D'un côté un "traditionnaliste" dont la matrice se situe dans les grands penseurs et littérateurs des siècles passés (Rousseau, Marx, Hegel...) et contemporain (Céline, Sombart, Clouscard, Michéa), de l'autre un "moderne" qui s'alimente des derniers Goncourt, Renaudot, cinéaste coréen... Combat donc intéressant.

Et ça fonctionne. Parfois à la limite de la rupture, sur le fil du rasoir. A plusieurs moments le livre manque de basculer, de s'effondrer dans le combat de "bons mots", notamment par l'abus des ficelles "éristiques" de Naulleau: bombarder Soral de questions pour ensuite lui reprocher de n'avoir répondu que sur certaines (en laissant supposer que les questions laissées sans réponse cachent donc quelque chose d'inavouable! Soral finit par user du stratagème à un moment, certainement pour montrer qu'il n'est pas dupe) alors que répondre à tout transformerait l'ouvrage en un monologue de 2000 pages, attaques ad hominem détournées (en attaquant non pas le combattant, mais les gens autour de lui), etc...
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Cohen TOP 500 COMMENTATEURS le 8 novembre 2013
Format: Format Kindle
Tout d'abord, au regard de l'ostracisme dont Soral fait l'objet, reconnaissons qu'il a fallu un sacré courage à Eric Naulleau pour dialoguer avec quelqu'un qui a été diabolisé par les médias et qui, avec provocation, en a souvent rajouté une louche.

Souvent la position de la gauche est "On ne dialogue pas avec ces gens-là". Posture morale de plus en plus intenable au fur et à mesure que la gauche s'effondre dans un désastre quotidien et que les amis politiques d'Alain Soral se renforcent.

En acceptant de croiser le fer avec Soral, Naulleau risque l'excommunication par les sacristains de la bienpensance. On peut penser que c'est l'argent qui l'a fait accepter mais je pense que c'est plutôt le dégoût d'un certain milieu politico-médiatique. Un authentique homme de gauche insupporté par les petits inquisiteurs germanopratins décidant de toute la vie intellectuelle de ce pays.

Naulleau descend dans l'arène avec ses arguments et un vrai dialogue s'engage. Personne n'arrivera à convaincre l'autre mais dès l'instant où il y a un échange, il y a un respect réciproque entre deux personnalités intelligentes. Difficile de donner un vainqueur car il n' y en a pas.

Selon ses propres opinions, on aura un point de vue divergent mais qu'il est rafraichissant intellectuellement de voir des vrais arguments, de vrais échanges sur des sujets tels que l'immigration ou la mainmise des Juifs sur le monde, une grande obsession d'Alain Soral qui voit tout à travers ce filtre de lecture. Je pense qu'il aurait intérêt à sortir de ce cul de sac obsessionnel pour gagner un peu de hauteur.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par taalf le 9 février 2014
Format: Broché
Je ne peux mettre plus de trois étoiles car ce livre ne m'a pas appris grand chose (et c'est ce que je demande, en premier lieu, à un livre qui n'est point pour moi à la base un objet de divertissement mais d'érudition).

Mais par contre je dois dire qu'il fût une agréable récréation :)

Un peu pompeux dans les premières pages (sans doute les adversaires présentent-ils leurs armes), l'ambiance se décoince vite pour nous plonger au sein d'une véritable jouxte entre deux coeurs, où le franc parler, parfois même la vulgarité - mais somme toute cordiale, offre un spectacle divertissant et presque jouissif.

Soral est incisif, Naulleau est flegmatique. On s'attache vite au deux protagonistes en voyant avec quelle constance ils défendent leurs certitudes respectives (chose rare à notre époque)...

Le livre est assez court (moins de 300 pages), mais c'est assez car on y frise le dialogue de sourd. Tout simplement, Soral et Naulleau ne se comprennent pas. Ils comprennent tous deux le français, mais leurs coeurs s'ignorent, se croisent sans se voir. Chacun essaye de sonder ce qu'il y a dans la tête de l'autre sans y parvenir.

Intéressant est-il, donc, pour le lecteur, de se tenir entre eux deux pour se voir dessiner par petites touches le tableau de notre débat philosophique actuel en France : la conspiration, le lobby juif, les chambres à gaz, tout ces sujets brûlants qui débordent jusque dans le petit écran via l'affaire Dieudonné sont-ils des sujets sérieux ou qui n'intéressent que les fous ?
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?