Dick Annegarn

Top albums (Voir les 20)


Voir les 20 albums de Dick Annegarn

Dick Annegarn : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 192
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Benedictus Albertus Dick Annegarn voit le jour le 9 mai 1952, à La Haye (Pays-Bas).
Il grandit dans la capitale de la Belgique, où ses parents l'ont inscrit à l'École Européenne. Scout, on l'affuble d'un totem emblématique : Marmotte Rouscailleuse.

Toute la musique qu'il aime

Son approche autodidacte de la musique en général, et de la guitare en particulier, se fait à travers des disques de Woody Guthrie ou Big Bill Bronzy, de blues et de folk, la plupart enregistrés outre Atlantique. Malgré ces préférences, il prend l'habitude de composer en français, langue qui le séduit au-delà de toute ... Lire la suite

Benedictus Albertus Dick Annegarn voit le jour le 9 mai 1952, à La Haye (Pays-Bas).
Il grandit dans la capitale de la Belgique, où ses parents l'ont inscrit à l'École Européenne. Scout, on l'affuble d'un totem emblématique : Marmotte Rouscailleuse.

Toute la musique qu'il aime

Son approche autodidacte de la musique en général, et de la guitare en particulier, se fait à travers des disques de Woody Guthrie ou Big Bill Bronzy, de blues et de folk, la plupart enregistrés outre Atlantique. Malgré ces préférences, il prend l'habitude de composer en français, langue qui le séduit au-delà de toute expression.Après l'abandon d'études d'agronomie qu'il suit (mais pas de trop près) à Louvain, il succombe à la mode communautaire, en s'associant à une expérience de cette nature en Lozère.Puis, il s'installe à Paris en 1972, où il fréquente assidûment l'American Center, et fait ses premières gammes au Petit Conservatoire de Mireille (rendez-vous obligé où se sont croisés Françoise Hardy Yves Duteil, ou Sapho).

Ubu, Mireille et les autres

Il enregistre son premier album l'année suivante, grâce à l'appui du directeur artistique Jacques Bedos : des chansons comme « Ubu » (en hommage à l'écrivain Alfred Jarry), ou « Bébé Éléphant », lui font connaître le succès, qui ne se dément pas avec ses éditions suivantes (Je Te Vois-1975, ou la chanson « Mireille »).Il se produit alors avec succès à l'Olympia de Paris, ou sur la scène du Palais des Congrès.Pourtant, une trop grande exposition publique, et le snobisme des milieux artistiques parisiens, lui pèsent rapidement : il vit alors sur une péniche, et se concentre sur le tissu associatif de Noisy-le-Grand, où il a jeté l'ancre, pour organiser ses concerts.

Cyclone sur la chanson

En 1976, l'album expérimental Anticyclone (enregistré en compagnie de l'inclassable Albert Marcoeur), est suivi de Zoum (1977). Mais c'est durant la tournée qui suit (intitulée De ce spectacle ici sur terre) qu'il proclame ses adieux au commerce du disque, à l'occasion d'une déclaration paraphée La Rock industrie et moi. Dick Annegarn se consacre alors au journalisme, à l'ouverture d'un café-épicerie, et à de multiples voyages (il finit même par s'installer durant de longues périodes au Maroc).En 1979, il enregistre en compagnie du belge Daniel Schell (Egmont & FF Boom), puis un album en public (Ferraillages), avec la participation du bluesman américain, pour une fois sorti de sa Louisiane natale, Robert Pete Williams.

De temps en temps

En 1981, un nouvel album est publié (Citoyen), enregistré aux côtés de Jean-Philippe Goude, et prétexte à des concerts sur la scène du théâtre Bobino de Paris.Il est suivi de 140 BXL (1984). En 1985, sort un album (Frères) enregistré en compagnie de l'accordéoniste Richard Galliano. Il se produit alors au Printemps de Bourges, puis remplit les quatre mille places du Zénith de Paris.

En 1987, Annegarn crée un premier spectacle théâtral, Un Belge imaginaire.En 1990 paraissent coup sur coup deux nouveaux enregistrements : Ullegarra, et Chansons Fleuves. Le chanteur se tourne par la suite de nouveau vers le théâtre, avec la pièce 2112. En 1993 est édité Inédick. En 1997, sort l'album Approche-toi : sous un cliché de pochette signé Jean-Baptiste Mondino, la session célèbre la fin d'une longue période, sinon de silence, du moins de défiance vis-à-vis de l'univers de la chanson.

Adieu verdure, bonjour Dick

On célèbre de nouveau son retour en 1999, grâce à l'album Adieu Verdure, dans lequel chante un compagnon de tournée, Matthieu Boogaerts. L'album en public Dick Annegarn au Cirque d'Hiver sanctionne son installation dans ce haut-lieu de la famille Bouglione. En 2001 est publié ABCDROM de Dick Annegarn, objet mêlant chansons et bandes dessinées. Suivent deux nouvelles productions : Un'Ombre (2002), et Plouc (2005). La même année, sa musique accompagne Le Cri de Tarzan, film de Thomas Bardinet. Dick s'installe alors à Wazemmes, quartier populaire de Lille. En 2006, Le Grand Dîner (Tribute à Dick Annegarn) rend hommage au chanteur, grâce à des reprises signées Alain Souchon, Christophe, Agnès Jaoui, Louis Chédid, M, Alain Bashung, ou Arno. Sa chanson « Bruxelles » lui vaut d'avoir été intronisé citoyen d'honneur de la ville. Dick Annegarn réside aujourd'hui en Haute-Garonne, dans la petite commune de Laffite-Toupière, où il organise chaque année le Festival du Verbe.

De retour en grâce, Dick Annegarn est signé sur le label tôt Ou tard sur lequel il publie Soleil du Soir en 2008, avec la participation active du guitariste et arrangeur Freddy Koella. Le Batave apparaît ensuite en fossoyeur dans le film Mammuth (2010) de Benoît Delépine, et offre à Raphaël le titre point de départ de son album Pacific 231 (« Locomotive »). Début 2011, il s'accorde une excursion en territoire blues dans Folk Talk où il revisite des standards de Louis Armstrong, Leadbelly, Ray Charles, Bob Dylan. Trois ans après, en avril 2014, l'album Vélo Va produit par le guitariste et compositeur Freddy Koella fête les quarante ans de carrière de l'artiste batave. L'événement est célébré le 24 juin par un concert à l'Olympia de Paris. Copyright 2014 Music Story Christian Larrède

Benedictus Albertus Dick Annegarn voit le jour le 9 mai 1952, à La Haye (Pays-Bas).
Il grandit dans la capitale de la Belgique, où ses parents l'ont inscrit à l'École Européenne. Scout, on l'affuble d'un totem emblématique : Marmotte Rouscailleuse.

Toute la musique qu'il aime

Son approche autodidacte de la musique en général, et de la guitare en particulier, se fait à travers des disques de Woody Guthrie ou Big Bill Bronzy, de blues et de folk, la plupart enregistrés outre Atlantique. Malgré ces préférences, il prend l'habitude de composer en français, langue qui le séduit au-delà de toute expression.Après l'abandon d'études d'agronomie qu'il suit (mais pas de trop près) à Louvain, il succombe à la mode communautaire, en s'associant à une expérience de cette nature en Lozère.Puis, il s'installe à Paris en 1972, où il fréquente assidûment l'American Center, et fait ses premières gammes au Petit Conservatoire de Mireille (rendez-vous obligé où se sont croisés Françoise Hardy Yves Duteil, ou Sapho).

Ubu, Mireille et les autres

Il enregistre son premier album l'année suivante, grâce à l'appui du directeur artistique Jacques Bedos : des chansons comme « Ubu » (en hommage à l'écrivain Alfred Jarry), ou « Bébé Éléphant », lui font connaître le succès, qui ne se dément pas avec ses éditions suivantes (Je Te Vois-1975, ou la chanson « Mireille »).Il se produit alors avec succès à l'Olympia de Paris, ou sur la scène du Palais des Congrès.Pourtant, une trop grande exposition publique, et le snobisme des milieux artistiques parisiens, lui pèsent rapidement : il vit alors sur une péniche, et se concentre sur le tissu associatif de Noisy-le-Grand, où il a jeté l'ancre, pour organiser ses concerts.

Cyclone sur la chanson

En 1976, l'album expérimental Anticyclone (enregistré en compagnie de l'inclassable Albert Marcoeur), est suivi de Zoum (1977). Mais c'est durant la tournée qui suit (intitulée De ce spectacle ici sur terre) qu'il proclame ses adieux au commerce du disque, à l'occasion d'une déclaration paraphée La Rock industrie et moi. Dick Annegarn se consacre alors au journalisme, à l'ouverture d'un café-épicerie, et à de multiples voyages (il finit même par s'installer durant de longues périodes au Maroc).En 1979, il enregistre en compagnie du belge Daniel Schell (Egmont & FF Boom), puis un album en public (Ferraillages), avec la participation du bluesman américain, pour une fois sorti de sa Louisiane natale, Robert Pete Williams.

De temps en temps

En 1981, un nouvel album est publié (Citoyen), enregistré aux côtés de Jean-Philippe Goude, et prétexte à des concerts sur la scène du théâtre Bobino de Paris.Il est suivi de 140 BXL (1984). En 1985, sort un album (Frères) enregistré en compagnie de l'accordéoniste Richard Galliano. Il se produit alors au Printemps de Bourges, puis remplit les quatre mille places du Zénith de Paris.

En 1987, Annegarn crée un premier spectacle théâtral, Un Belge imaginaire.En 1990 paraissent coup sur coup deux nouveaux enregistrements : Ullegarra, et Chansons Fleuves. Le chanteur se tourne par la suite de nouveau vers le théâtre, avec la pièce 2112. En 1993 est édité Inédick. En 1997, sort l'album Approche-toi : sous un cliché de pochette signé Jean-Baptiste Mondino, la session célèbre la fin d'une longue période, sinon de silence, du moins de défiance vis-à-vis de l'univers de la chanson.

Adieu verdure, bonjour Dick

On célèbre de nouveau son retour en 1999, grâce à l'album Adieu Verdure, dans lequel chante un compagnon de tournée, Matthieu Boogaerts. L'album en public Dick Annegarn au Cirque d'Hiver sanctionne son installation dans ce haut-lieu de la famille Bouglione. En 2001 est publié ABCDROM de Dick Annegarn, objet mêlant chansons et bandes dessinées. Suivent deux nouvelles productions : Un'Ombre (2002), et Plouc (2005). La même année, sa musique accompagne Le Cri de Tarzan, film de Thomas Bardinet. Dick s'installe alors à Wazemmes, quartier populaire de Lille. En 2006, Le Grand Dîner (Tribute à Dick Annegarn) rend hommage au chanteur, grâce à des reprises signées Alain Souchon, Christophe, Agnès Jaoui, Louis Chédid, M, Alain Bashung, ou Arno. Sa chanson « Bruxelles » lui vaut d'avoir été intronisé citoyen d'honneur de la ville. Dick Annegarn réside aujourd'hui en Haute-Garonne, dans la petite commune de Laffite-Toupière, où il organise chaque année le Festival du Verbe.

De retour en grâce, Dick Annegarn est signé sur le label tôt Ou tard sur lequel il publie Soleil du Soir en 2008, avec la participation active du guitariste et arrangeur Freddy Koella. Le Batave apparaît ensuite en fossoyeur dans le film Mammuth (2010) de Benoît Delépine, et offre à Raphaël le titre point de départ de son album Pacific 231 (« Locomotive »). Début 2011, il s'accorde une excursion en territoire blues dans Folk Talk où il revisite des standards de Louis Armstrong, Leadbelly, Ray Charles, Bob Dylan. Trois ans après, en avril 2014, l'album Vélo Va produit par le guitariste et compositeur Freddy Koella fête les quarante ans de carrière de l'artiste batave. L'événement est célébré le 24 juin par un concert à l'Olympia de Paris. Copyright 2014 Music Story Christian Larrède

Benedictus Albertus Dick Annegarn voit le jour le 9 mai 1952, à La Haye (Pays-Bas).
Il grandit dans la capitale de la Belgique, où ses parents l'ont inscrit à l'École Européenne. Scout, on l'affuble d'un totem emblématique : Marmotte Rouscailleuse.

Toute la musique qu'il aime

Son approche autodidacte de la musique en général, et de la guitare en particulier, se fait à travers des disques de Woody Guthrie ou Big Bill Bronzy, de blues et de folk, la plupart enregistrés outre Atlantique. Malgré ces préférences, il prend l'habitude de composer en français, langue qui le séduit au-delà de toute expression.Après l'abandon d'études d'agronomie qu'il suit (mais pas de trop près) à Louvain, il succombe à la mode communautaire, en s'associant à une expérience de cette nature en Lozère.Puis, il s'installe à Paris en 1972, où il fréquente assidûment l'American Center, et fait ses premières gammes au Petit Conservatoire de Mireille (rendez-vous obligé où se sont croisés Françoise Hardy Yves Duteil, ou Sapho).

Ubu, Mireille et les autres

Il enregistre son premier album l'année suivante, grâce à l'appui du directeur artistique Jacques Bedos : des chansons comme « Ubu » (en hommage à l'écrivain Alfred Jarry), ou « Bébé Éléphant », lui font connaître le succès, qui ne se dément pas avec ses éditions suivantes (Je Te Vois-1975, ou la chanson « Mireille »).Il se produit alors avec succès à l'Olympia de Paris, ou sur la scène du Palais des Congrès.Pourtant, une trop grande exposition publique, et le snobisme des milieux artistiques parisiens, lui pèsent rapidement : il vit alors sur une péniche, et se concentre sur le tissu associatif de Noisy-le-Grand, où il a jeté l'ancre, pour organiser ses concerts.

Cyclone sur la chanson

En 1976, l'album expérimental Anticyclone (enregistré en compagnie de l'inclassable Albert Marcoeur), est suivi de Zoum (1977). Mais c'est durant la tournée qui suit (intitulée De ce spectacle ici sur terre) qu'il proclame ses adieux au commerce du disque, à l'occasion d'une déclaration paraphée La Rock industrie et moi. Dick Annegarn se consacre alors au journalisme, à l'ouverture d'un café-épicerie, et à de multiples voyages (il finit même par s'installer durant de longues périodes au Maroc).En 1979, il enregistre en compagnie du belge Daniel Schell (Egmont & FF Boom), puis un album en public (Ferraillages), avec la participation du bluesman américain, pour une fois sorti de sa Louisiane natale, Robert Pete Williams.

De temps en temps

En 1981, un nouvel album est publié (Citoyen), enregistré aux côtés de Jean-Philippe Goude, et prétexte à des concerts sur la scène du théâtre Bobino de Paris.Il est suivi de 140 BXL (1984). En 1985, sort un album (Frères) enregistré en compagnie de l'accordéoniste Richard Galliano. Il se produit alors au Printemps de Bourges, puis remplit les quatre mille places du Zénith de Paris.

En 1987, Annegarn crée un premier spectacle théâtral, Un Belge imaginaire.En 1990 paraissent coup sur coup deux nouveaux enregistrements : Ullegarra, et Chansons Fleuves. Le chanteur se tourne par la suite de nouveau vers le théâtre, avec la pièce 2112. En 1993 est édité Inédick. En 1997, sort l'album Approche-toi : sous un cliché de pochette signé Jean-Baptiste Mondino, la session célèbre la fin d'une longue période, sinon de silence, du moins de défiance vis-à-vis de l'univers de la chanson.

Adieu verdure, bonjour Dick

On célèbre de nouveau son retour en 1999, grâce à l'album Adieu Verdure, dans lequel chante un compagnon de tournée, Matthieu Boogaerts. L'album en public Dick Annegarn au Cirque d'Hiver sanctionne son installation dans ce haut-lieu de la famille Bouglione. En 2001 est publié ABCDROM de Dick Annegarn, objet mêlant chansons et bandes dessinées. Suivent deux nouvelles productions : Un'Ombre (2002), et Plouc (2005). La même année, sa musique accompagne Le Cri de Tarzan, film de Thomas Bardinet. Dick s'installe alors à Wazemmes, quartier populaire de Lille. En 2006, Le Grand Dîner (Tribute à Dick Annegarn) rend hommage au chanteur, grâce à des reprises signées Alain Souchon, Christophe, Agnès Jaoui, Louis Chédid, M, Alain Bashung, ou Arno. Sa chanson « Bruxelles » lui vaut d'avoir été intronisé citoyen d'honneur de la ville. Dick Annegarn réside aujourd'hui en Haute-Garonne, dans la petite commune de Laffite-Toupière, où il organise chaque année le Festival du Verbe.

De retour en grâce, Dick Annegarn est signé sur le label tôt Ou tard sur lequel il publie Soleil du Soir en 2008, avec la participation active du guitariste et arrangeur Freddy Koella. Le Batave apparaît ensuite en fossoyeur dans le film Mammuth (2010) de Benoît Delépine, et offre à Raphaël le titre point de départ de son album Pacific 231 (« Locomotive »). Début 2011, il s'accorde une excursion en territoire blues dans Folk Talk où il revisite des standards de Louis Armstrong, Leadbelly, Ray Charles, Bob Dylan. Trois ans après, en avril 2014, l'album Vélo Va produit par le guitariste et compositeur Freddy Koella fête les quarante ans de carrière de l'artiste batave. L'événement est célébré le 24 juin par un concert à l'Olympia de Paris. Copyright 2014 Music Story Christian Larrède


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page