undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Dictionnaire amoureux de la Bretagne et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dictionnaire amoureux de ... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Dictionnaire amoureux de la Bretagne Broché – 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 12,83

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Dictionnaire amoureux de la Bretagne + Dictionnaire amoureux du Québec
Prix pour les deux : EUR 45,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Abalone

Etre kastell Tremazan hag an Treizh
Eman ar c'haeran bro a zo e Breizh

Aber-Ildut, 1er juin 2009, dix-neuf heures, marée basse.
Dissimulé dans les rochers du Crapaud, je prends les notes que voici. Je mets en chantier ce dictionnaire amoureux sur un cahier chinois bleu santal. J'apprends à l'aimer en lui fournissant les mots qu'il préfère en moi. Lesquels ? J'y vais à tâtons. Des mots essentiels, à mon avis, comme enfance, bateau, famille ou maison. Vous voyez la maison blanche au fond du port, derrière nous ? C'est la mienne, ou plutôt : c'était la mienne... Un dictionnaire amoureux peut commencer par un chagrin d'amour, une maison vendue.
J'ai passé la journée d'hier, toujours au Crapaud, à rédiger le préambule à ces variations déclinées sur le thème de Bedrich Smetana : Ma Vlast - Ma Patrie. Elles sont un peu sentimentales, désolé, je n'y changerai rien. Il n'y a pas de termes exacts pour figurer ses doutes, son amour, son espoir, pas de note bleue ni de silence idéal à quoi raccorder sa voix sur la page. Comme un peintre sur la falaise épiant la nature, et s'en délivrant aussi vite que possible, l'écrivain se traduit lui-même au petit bonheur des mots nés du moi profond, ce for intérieur où rien ne se passe comme il se résigne à l'écrire, et selon ce qu'il devient en l'écrivant.
A mes pieds l'océan, une luisance d'acier. Je vois la tourelle rose du Lieu, le piquet noir de la Pierre de l'Aber, le cormoran perché sur la balise tordue, le glacis miroitant du chenal du Four, je vois à l'horizon Ouessant, Molène, Lityri, les trois îles de l'Ouest qui préludent au couchant. Ma vie d'enfant tient tout entière entre ces îles et le carnet bleu santal où je hasarde ces premières impressions. Mer d'huile, crépuscule sans vent, sans voix hormis l'appel défaillant d'une bouée quelque part.
Durant des années, j'ai conservé sur mon bureau une écaille d'ormeau, ce coquillage armoricain dont le nom savant est abalone et le nom coutumier dans les îles anglo-normandes oreille de mer. Il me servait de presse-papier, de gobe-fourbi : trombones, clés, Scotch, préservatifs, jetons de casino, cachous. Les étudiants fauchés utilisaient l'ormeau comme cendrier, dans les années 60, il voisinait avec un magnum de valpolicella dégoulinant de chandelle poussiéreuse, généralement coiffé d'un abat-jour enclin à prendre feu.
J'ai renoncé à dépeindre l'ormeau par écrit. Nacre inodore, il m'a suivi dans tous mes déménagements. Si la mer n'y chante pas, cette paume irisée d'infinie douceur irradie comme un cristal de voyante. Elle paraît englober la Bretagne de mon enfance et tous les mots jusqu'au dernier - jusqu'au silence énervé du lecteur butant sur l'achevé d'imprimer -, tous les mots de ce futur dictionnaire amoureux. Abalone, lampe d'Aladin, madeleine de Proust, chouquette industrielle de Muriel Barbery - Bretonne par alliance -, manteau de Gogol et toi lièvre de Vatanen, je vous dédie humblement ce qui va suivre, en espérant vous avoir à mes côtés jusqu'au havre du Z, ma destination si Dieu le veut.
En fait d'outils, pour ce chantier littéraire en Armor, outre mes crayons B5 et l'ormeau d'Iroise, j'ai sous les yeux la photo noir et blanc d'Yvonne, ma mère, à bord de la vedette Cambronne, un jour de balade heureuse à l'île de Houat, et la minibarquette en papier blanc que mon fils Neven vint poser sur ma table d'écriture, un soir, sans dire un mot, après que j'eus perdu mon vieux bureau Louis-Philippe au jeu du qui perd gagne. Non moins à mon crédit les soixante-trois ans d'une existence passée en Armor, même aux heures où je m'en trouvais séparé, ce qui n'arriva jamais bien longtemps. Je l'imaginais quand j'étais loin, je l'écrivais, le racontais, le promettais (surtout les îles). Et toute ma vie je n'eus de cesse que de retourner à l'Aber auprès des miens. Vous connaissez tous l'Aber, j'imagine, l'Aber en...

Revue de presse

Invité à se plier aux règles du jeu du «Dictionnaire amoureux» et des multiples entrées thématiques qu'il suppose, le romancier Yann Queffélec fait bien mieux que relever le défi de façon érudite : autour de la Bretagne, ses ports et ses rivages, ses villes et ses îles, ses spécialités culinaires et ses saints, son histoire et ses grands hommes (Saint-Pol-Roux, Tabarly...), il compose, au fil des pages et des récits qui s'enchaînent, une partition autobiographique prenante, tout ensemble vigoureuse et profonde, vivante et émouvante. (Nathalie Crom - Télérama du 15 mai 2013)

Queffélec est né à Paris. Il y a grandi et y réside toujours même s'il possède un lieu de vacances du côté de Douarnenez. Il vit la Bretagne en échappées belles, en rêveries fantasmées. Il a souvent pensé s'y installer, sans s'y résoudre jamais. Il a le coeur à marée haute de ceux qui se demandent pourquoi ils ne sacrifient pas tout à cet absolu qui l'est beaucoup moins vécu au quotidien. Cela n'empêche pas l'amour intransigeant des amants éperdus...
Reconnaissons qu'il aime tout aussi allègrement le cheval d'orgueil et le cheval couché, l'ormeau en fricassée et l'araignée mayonnaise, la pluie d'aujourd'hui et celle de demain. Et que cela vaut absolution aux pays des saints en carton-pâte. (Luc Le Vaillant - Libération du 16 mai 2013)

L'auteur, prix Goncourt de 1985, sort Dictionnaire amoureux de la Bretagne, un livre-hommage à la région qui habite son coeur. C'est un abécédaire haut en couleurs qui retrace curiosités locales et itinéraire personnel...
Il est ainsi très émouvant de découvrir qu'un des plus beaux articles du copieux dictionnaire amoureux de Yann Queffélec est celui qu'il a consacré à son père Henri, normalien de la promotion de Julien Gracq et de Georges Pompidou et fameux romancier de la mer...
Yann Queffélec n'est pas émouvant seulement dans cet article, il l'est dans chaque page de livre : enfant des eaux noires et des grandes marées, arrière-petit-neveu littéraire de François-René de Chateaubriand, c'est un écorché vif, un écrivain à la sensibilité à fleur de peau...
Dans son livre, c'est toute la Bretagne qu'il a entassée en désordre : terre, mer, livres, histoire, hommes, bateaux, bulots, îles, folklore, cochons, goélands, chansons, poèmes, cuisine, paysages. Il faut donc lire Queffélec. (Sébastien Lapaque - Le Figaro du 2 mai 2013)

Il aurait fallu intituler ce livre « Dictionnaire passionné de la Bretagne ». Yann Queffélec y déclare sa flamme à ­l'Armorique comme on l'a rarement fait...
On se retrouve donc à le suivre de Brest à Lorient, de Guérande à Saint-Malo et de saint Yves à Tabarly. Toujours aussi brillant, l'animal Queffélec, qu'il affronte les longues houles venues de l'ère des druides, les coups de chien des temps de la duchesse Anne ou la tragédie de l'émigration. C'est qu'il a réglé son bouquin sur le cap le plus sûr qui soit  : l'autobiographie. Du coup, dans une prose force 10 qui vous fouette les sangs, un français qui semble parler breton tant il est nourri du « penser breton », ses pages fendent hardiment la mer et les flots, telle la frégate de la chanson...
Si le lecteur a entamé ce dictionnaire le soir, il ne le lâchera qu'aux petites heures du matin et fatalement il y reviendra le soir suivant. Pas moyen d'y grappiller comme on le fait des palourdes dans les anses de l'aber Vrac'h ou des mûres sur les talus de Sainte-Anne-d'Auray. Il faut remonter le fil de A jusqu'à Z, explorer avec Yann les terres de sa jeunesse, où les odeurs, saveurs, couleurs - la poésie, pour tout dire - jaillissent des pages. (Irène Frain - Paris-Match, mai 2013)

Véritable roman familial, ce dictionnaire aux accents intimes nous permet de découvrir une Bretagne féconde et généreuse, mais aussi un Queffélec inédit, rieur comme une mouette, tendre comme un agneau. On y croise Eric Tabarly, Bernard Giraudeau, Marie Cloarec (la gouvernante de ses grands-parents), Louis Guilloux, Paul Gauguin. Des fantômes du passé ? En les convoquant dans cette aventure lumineuse, Yann Queffélec célèbre ce qu'il appelle (évoquant les fêtes maritimes de Brest) «les noces de la mémoire et du moment». Avouons-le, ce sont de belles noces. (Bernard Géniès - Le Nouvel Observateur du 6 juin 2013)

Une région ? Un pays. Avec sa langue, ses hérauts, ses légendes, ses complexes aussi, et surtout sa force d'émotion. Chargée d'enfance, rituelle, ensorceleuse, la Bretagne de Yann Queffélec est partiale. Non partielle. Elle est un monde, elle est univers, comme dit le poète Saint-Pol-Roux. Elle chante, festoie, sans oublier de manger autant que de bien boire et surtout de s'émouvoir...
Il faut lire ce livre-confession non comme un dictionnaire, mais comme une litanie foisonnante et lyrique. En près de 800 pages, voilà un chant d'amour élevé à un pays druidique, un peu sorcier, synonyme de terre dans la mer, de pêche et de grand vent, de houle et de passion. (Gilles Pudlowski - Le Point du 20 juin 2013)



Détails sur le produit

  • Broché: 785 pages
  • Editeur : PLON (2013)
  • Collection : Dictionnaire amoureux
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259186106
  • ISBN-13: 978-2259186100
  • Dimensions du produit: 20 x 3,8 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.045 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Verjat le 16 août 2013
Format: Broché Achat vérifié
Une autobiographie déguisée en dictionnaire, avec des épigraphes en breton qu'on aimerait bien comprendre et beaucoup d'allusions pour ceux qui, étant déjà au fait de tout ce dont il est fait mention, n'ont pas besoin de ce livre. Pour l'amoureux de la Bretagne, c'est à la fois exaltant (ah le passage sur le beurre salé!) et frustrant car beaucoup de détails vous échappent. Peut-être que l'auteur, breton jusqu'à la moelle, aurait dû se mettre à la portée des non-bretons quoique amoureux de la Bretagne? Peut-être ne le souhait-il pas, gardien jaloux de son pays, et vaguement agacé par les touristes, même les plus modestes, discrets, respectueux; or, il est, à la fois, agacé par notre ignorance, et la cultive malicieusement en gardant les clefs dans sa poche. Beaucoup de bon quand même, quelques belles envolées lyriques à l'image de la mer d'Iroise les jours de vent d'ouest, mais au bout du compte, pas très pédagogique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par JC.PIEROPAN le 1 août 2013
Format: Broché Achat vérifié
A ne surtout pas confier à une personne de votre entourage qui aime la Bretagne : vous ne reverrez plus votre livre.
Que dire de plus ? Yann QUEFFELEC est un grand écrivain, ça nous le savons dèjà, et quand il mêt sa plume au service de sa chère Bretagne, je vous laisse imaginer le résultat.
Pour tout les inconditionnels de cette région, et pour les autres qui succomberont sans aucun doute.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par LouisJol le 8 août 2013
Format: Broché Achat vérifié
Très bonne et belle illustration de la Bretagne, manque la situation économique d'aujourd'hui et ses perspectives d'évolution et de développement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Dorien le 31 mai 2013
Format: Broché
800 pages de bonheur, un style époustouflant, des souvenirs d'enfance très émouvants: "l'hostie du lendemain", j'ai faillit m'étouffer de rire en lisant ce passage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tedeschi Jacqueline le 16 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Etant une inconditionnelle et une amoureuse de la Bretagne j'ai trouvé dans ce livre des souvenirs et des mots qui ont bercés mon enfance.si comme moi on aime cette région de France alors c'est pour vous
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par RIFILOU le 12 janvier 2015
Format: Broché Achat vérifié
Plus qu'un dictionnaire dont il ne se rapproche que par le classement des articles, une belle collection de chroniques dont l'ensemble confirme l'amour porté par Queffelec à son pays.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kerbrat TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 29 août 2013
Format: Broché
Pas de résumé de ce dictionnaire puisque par définition cela en est un. Certes il y a des oublis comme certainement le village de votre enfance. C'est avant tout un exercice de mémoire que nous fait partager l'auteur, et parfois d'indignation mais cela nous est aussi coutumier. Comme on ne peut nier qu'il connait son sujet et qu'il possède une excellente plume, la madeleine à la Proust, qu'il nous fait déguster est succulente. Quand le livre est excellent le commentaire est souvent court car ce qui est vrai est beau et ce qui est simple est beau.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Poupi94 le 6 octobre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Une façon originale d'aborder la Bretagne avec plein d'anecdotes. Et n'oublions pas, pour l'écriture c'est du Queffélec, donc à savourer sans modération!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?