Dictionnaire amoureux des dictionnaires et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dictionnaire amoureux des Dictionnaires Broché – 3 mars 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,50
EUR 26,92 EUR 11,67

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Dictionnaire amoureux des Dictionnaires + Dictionnaire amoureux des Langues
Prix pour les deux : EUR 53,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Avant-propos

«Dictionnaire des dictionnaires» ; ne pas prendre cette expression pour un superlatif biblique, du genre «roi des rois». Non, il ne s'agit pas du dictionnaire suprême. Simplement, ce livre met en alphabet un certain nombre de thèmes, de personnages, d'oeuvres en rapport avec cet objet familier mais mal connu, appelé en français d'un sobriquet aimable, le «dico».
Le but de cette collection est de célébrer en dictionnaires, avec amour, nombre de réalités passionnantes : lieux, pays, villes, activités humaines, savoirs, croyances, religions, objets et êtres qui font rêver.
L'idée d'appliquer à l'objet «dictionnaire» lui-même cette mise en abîme par le désordre alphabétique ne m'est pas venue spontanément ; elle m'a été soufflée (amoureusement) et je l'ai adoptée d'enthousiasme. Ainsi, pensai-je, cette collection pourra s'autocélébrer, après avoir été louée par d'autres. Ses lecteurs, amoureux des mots, se plongent souvent aux dictionnaires, mais distraitement.
J'ai voulu ici apporter un témoignage, celui d'une vie consacrée à cet objet mal identifié, culturel et usuel, et rassembler à son propos divers savoirs. Ce faisant rendre hommage aux créateurs qu'ont fasciné les dictionnaires, comme à leurs valeureux auteurs, bien souvent oubliés.
Ce Dictionnaire amoureux consacré aux dictionnaires veut révéler lui-même sa nature. Il n'est ni laudateur ni bourreau de lui-même (l'Héautontimoroumenos de Térence, et de Baudelaire), mais bien guide de ses vastes demeures, de ses jardins secrets.
Ainsi, lectrice, lecteur, cette collection et moi vous donnons rendez-vous dans ses coulisses, en lever de rideau.

Revue de presse

Mille pages ! Une bagatelle pour Alain Rey, habitué à jongler avec des millions de signes tout au long d'une vie dévouée aux dictionnaires en tous genres. Du Grand Robert au Dictionnaire historique de la langue française, en passant par le Dictionnaire culturel en langue française et le Petit Robert, le célèbre lexicographe au look de Professeur Tournesol n'aura vécu qu'une longue immersion dans l'océan des mots et des langues...
Au hasard des pages, on trouve quelques savoureuses définitions et descriptions. Comme celle de ce poisson japonais (le fugu) dénichée dans un Larousse des années 1920 par Jean Girodet, ancien rédacteur du Robert : "Sa chair est délicieuse, mais son ingestion entraîne rapidement la mort." Ou encore celle, exquise, de l'"avoine" (oats) par ce saugrenu de Samuel Johnson : "Une graine qu'en Angleterre on donne en général aux chevaux, mais qui nourrit les gens en Ecosse." "C'est du Swift", s'emballe Rey à l'évocation de cette espèce de tyran des lettres anglaises du XVIIIe siècle à l'humour imprévisible. (Marianne Payot - L'Express, mars 2011)

J. M. G. Le Clézio l'a bien dit : le dictionnaire est la maison de l'écrivain. Il y habite comme le nomade dans sa tent...
Tout dictionnaire est un appel aux voyages, un parcours semé des pièges joyeux de la digression. On y trouve toujours ce qu'on ne croyait pas chercher. Mais ce dictionnaire amoureux a un côté almanach, c'est la promenade des promenades. Il me fait penser à mon cher catalogue des armes et cycles de Saint-Étienne, dans lequel, enfant, je faisais mon marché imaginaire pour préparer mes futures expéditions lointaines...
Allons, je vous laisse. Continuez sans moi votre flânerie de lettre en lettre. Et rappelez-vous le mot de Cocteau, profond jusqu'au vertige : un chef-d'oeuvre n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre. (Erik Orsenna, de l'Académie française - Le Point du 19 mai 2011)


Détails sur le produit

  • Broché: 998 pages
  • Editeur : PLON (3 mars 2011)
  • Collection : Dictionnaire amoureux
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259205119
  • ISBN-13: 978-2259205115
  • Dimensions du produit: 20 x 5 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.508 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Alain Rey
Biographie

Responsable depuis 1956 de la rédaction des Dictionnaires Le Robert, Alain Rey est un des spécialistes incontestés de la langue française. Linguiste, lexicologue, philosophe du langage, il a publié de nombreux ouvrages sur la langue, la sémiotique et la littérature.

Après des études de littérature française, anglaise et américaine, de sciences politiques et d'histoire de l'art, Alain Rey est distingué en 1952 par Paul Robert, pour collaborer au Dictionnaire alphabétique et analogique dont il a commencé la rédaction. Alain Rey en devient en 1956 le secrétaire général rédactionnel, responsable de l'équipe de collaboration. Commencé à Alger, continué à Casablanca, puis à Paris, le Grand Robert de la langue française en 6 volumes paraît en 1964.
Paul Robert confiera à Alain Rey, peu de temps avant de mourir, la tâche de reprendre et d'amplifier ce dictionnaire. Le Grand Robert de la langue française en 9 volumes (1985) en résulte, après six ans d'un travail intense et collectif.
Encore enrichie et corrigée par Alain Rey et son équipe, la dernière édition, parue en 2001, constitue le plus grand dictionnaire moderne de la langue française, à côté du Trésor de la langue française du CNRS pour lequel Alain Rey avait dirigé une équipe de 14 collaborateurs pendant deux ans sous la direction de Paul Imbs.

C'est à la demande de Paul Robert qu'Alain Rey, avec Josette Rey-Debove et Henri Cottez, ont entrepris la rédaction du Petit Robert, qui paraît en 1967 (en 1993, le Nouveau Petit Robert de la langue française, dirigé en collaboration avec Josette Rey-Debove).
Alain Rey a en outre rédigé et dirigé le Micro Robert, le Petit Robert des noms propres (1974), il est l'auteur, avec Sophie Chantreau, d'un Dictionnaire des expressions et locutions (1979).

Des travaux d'histoire des idées et de philosophie (collaboration à l'Encyclopédie philosophique publiée aux PUF en 1990-1991, et d'histoire (collaboration à la Mémoire de la France, collection dirigée par Pierre Nora, Gallimard, 1988) incitent Alain Rey à montrer que l'on peut consacrer un livre entier à un mot, à condition qu'on en examine tous les aspects et les usages (Révolution : histoire d'un mot, Gallimard 1989). Cette étude constituait un avant-propos pour un dictionnaire d'histoire du lexique français incluant l'étymologie lointaine (jusqu'à l'indoeuropéen) et les évolutions de tous les vocables importants du français depuis les premiers textes jusqu'à nos jours : le Dictionnaire historique de la langue française parut en 1992 (2 vol.). De nouvelles éditions suivront en 1998, puis en 2006 (3 vol.).

Alain Rey publie avec Danièle Morvan en 2005, le Dictionnaire culturel en langue française en 4 volumes, qui fonde sur une analyse en profondeur du lexique français le traitement de grands thèmes culturels illustrés par de très nombreuses citations en traduction et donne ainsi accès à la perception du monde par les civilisations les plus variées. L'ouvrage compte plus de 100 collaborateurs, certains prestigieux.

Après un an de professorat en Amérique du Nord (Université d'Indiana, puis de Montréal), Alain Rey publie chez Gallimard un ouvrage sur le plus grand lexicographe français du XIXe siècle : Littré, l'humaniste et les mots (1970), qui obtient un prix de l'Académie française.
Il écrit sur la lexicologie (La Lexicologie : lectures, Klincksieck, 1970), la science des signes (Théories du signe et du sens, Klincksieck, 2 vol. : 1973, 1976), la terminologie (La Terminologie, PUF, 1979).
Il collabore à de nombreuses revues de linguistique et de sémiotique, en France, en Allemagne, aux Etats-Unis (Semiotica), en Roumanie, en Asie (traductions en japonais et en chinois) ; il aborde l'histoire des dictionnaires, des encyclopédies et la théorie littéraire (Dictionnaire des littératures de langue française, avec J.P. de Beaumarchais et D. Couty, Bordas 1987, 3, puis 4 vol. : Prix Georges Pompidou), l'argot (Dictionnaire du français non conventionnel, avec J. Cellard, Hachette-Masson, 1980), le théâtre, la bande dessinée (Les Spectres de la bande, Éd. de Minuit , 1978).
Co-directeur de la revue allemande Lexicographica (Niemeyer Verlag, de 1985 à 2005) et co-éditeur de la collection Approaches to semiotics (Berlin -New-York), Alain Rey a collaboré pendant deux ans au Trésor de la Langue Française à la demande du CNRS.
De 1997 à 2003, Alain Rey est Président de la Commission de terminologie du ministère de la Culture et de la Communication ; il est membre de la commission générale de terminologie. Le ministre de la Culture et de la Communication lui décerne, fin 2005, le titre de Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres et le Président de la République, en 2007, celui de Commandeur de l'ordre du Mérite.




Homme de télévision et de radio :
De 1995 à 2006, Alain Rey tient à France Inter la chronique « le mot de la fin », celle-ci dans le journal du matin le « 7-9 » qui évoque à propos de l'actualité un mot sous tous ses aspects.
Il a publié un recueil de ces chroniques (Le Réveille-mots. Le Seuil, 1997) suivi par A mots découverts, Robert -Laffont 2006 (chroniques de 2000 à 2005).
Il tient une chronique dans Le Magazine littéraire et dans Senso, ainsi que dans deux publications médicales.
De mars 2004 à mars 2005, il est l'auteur et le présentateur du programme court « la Démo des mots » sur France 2, le samedi et le dimanche soir à 20h40.

Distinctions hors de France :
Alain Rey a reçu le titre de Chevalier de l'Ordre du Mérite de la couronne de Belgique ; en octobre 2003, celui de L'Ordre du Québec, en mars 2007, l'Ordre des Francophones d'Amérique, décerné par le Gouvernement du Québec.

Bibliographie
1970 Littré, l'humaniste et les mots, (Gallimard) Nouvelle édition : 2007
1970 La Lexicologie : Lectures (Librairies Klincksieck)
1973 Théories du signe et du sens, t. 1 (Librairies Klincksieck)
1976 Théories du signe et du sens, t. 2 (Librairies Klincksieck)
1977 Le lexique : Images et modèles (Armand Colin) Nouvelle édition augmentée : De l'artisanat du dictionnaire à une science du lexique, 2007
1978 Les spectres de la bande (Éd. de Minuit)
1978 Réédition du Dictionnaire de Furetière
1979 La Terminologie, noms et notions (PUF, Coll. Que sais-je ?) 2e éd. 1992
1980 Le Théâtre, avec D Couty (Éd. Bordas)
1982 Encyclopédies et dictionnaires (PUF, Coll. Que sais-je ?)
1989 Révolution, histoire d'un mot (Gallimard, Bibliothèque des histoires)
2006 A mots découverts (Éd. Robert Laffont)
2006 Furetière : un précurseur des lumières (Éd. Fayard) Prix de la biographie de l'Académie française.
2007 Mille ans de langue française : histoire d'une passion, avec F. Duval et G. Siouffi (Éd. Perrin)
2007 L'amour du français (Éd. Denoël)
2007 Les miroirs du monde (Éd. Fayard)
2008 Lexi-com' : Volume 1, De bravitude à bling-bling (Fayard)
2008 Littré : l'humaniste et les mots (Gallimard)
2008 Les Mots de la saison (Gallimard)
2009 Le français, Une langue qui défie les siècles (Découvertes Gallimard)
2009 Encore des mots à découvrir : nouvelles chroniques au fil de l'actualité (Points Seuil)
2009 L'amour du français : contre les puristes et autres censeurs de la langue (Points Seuil)
2009 A bas le génie ! Et autres chroniques décalées (Fayard)
2009 L'Esprit des Mots, Publications de L'Université De Rouen
2010 Préface du livre de Giovanni Dotoli, Traduire en français du Moyen Âge au XXIe siècle, Éditions Hermann

Dictionnaires
1964 Co-rédacteur du Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française par Paul Robert (6 vol.)
1970 Avec Josette Rey-Debove, supplément au Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française
1967 Le Petit Robert (en collaboration avec Josette Rey-Debove et Henri Cottez, éd. nouvelles 1978, 1993 (co-rédacteur en chef, avec Josette Rey-Debove, 2006).
1970 Le Micro Robert
1974 Le Petit Robert des noms propres (rééditions quasi annuelles)
1979 Dictionnaire des expressions et locutions, par Alain Rey et Sophie Chantreau, Paris, Le Robert
1980 Dictionnaire du français non conventionnel par J. Cellard et Alain Rey, Paris, Masson puis Hachette (2e édition Hachette, 1991)
1984 Dictionnaire des littératures de la langue française (avec J.- P de Beaumarchais et D. Couty) 3 vol. (1987 Id., 4 vol.) Bordas.
1985 le Grand Robert de la langue française, Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française par Paul Robert, deuxième édition entièrement revue et corrigée par Alain Rey, 9 vol. Paris - Le Robert.
1992 Le dictionnaire historique de la langue française, sous la direction d'Alain Rey.
2001 le Grand Robert de la langue française, troisième édition entièrement revue et corrigée par Alain Rey du Dictionnaire de Paul Robert (6 vol.).
2005 Le Dictionnaire culturel en langue française, direction éditoriale
D. Morvan (4 volumes)
2010 La Nouvelle édition du Dictionnaire Historique de la langue française
2011 Le Dictionnaire amoureux des dictionnaires (éditions PLON)

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par sutaraper sur 15 décembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
Rébarbatifs aux temps scolaires, les dictionnaires! Gaffiot, Bailly sur lesquels il fallait souffrir. Pourtant devenus chers à la longue, et jamais perdus de vue par la suite.
Dictionnaires que la curiosité fait acquérir, aux âges de la vie, quand on se pique de telle ou telle initiation.
Ce Petit Robert si fidèlement pioché, édition de 1967, dans sa couverture toilée, jalousement préservée car on la sait irremplaçable.
Et voici ce dictionnaire des dictionnaires, ce dictionnaire amoureux. Il tient toutes ses promesses et sait même amuser, émouvoir quand son auteur vous rappelle jusqu'à l'Alger d'autrefois (chacun son autrefois, celui-ci nous était particulièrement bienvenu).
Un livre passionnant, complet, riche, aussi inépuisable que l'objet auquel il se consacre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
24 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par cathulu TOP 500 COMMENTATEURS sur 10 mars 2011
Format: Broché
"Le dictionnaire court de la science la plus érudite à la fantaisie la plus débridée; en chemin, il rencontre la littérature, les grands textes et s'enroule autour d'eux comme le lierre de la critique: Pierre Bayle *avait lancé le mouvement."

Multiforme, multisupports, le dictionnaire est selon Alain Rey un Objet Culturel mal Identifié et il est plus facile de dire ce qu'il n'est pas que de déterminer ce qu'il est. C'est pourquoi l'auteur de ce dictionnaire amoureux des dictionnaires confie le soin à Josette Rey-Debove (à qui il consacre un article tout en retenue) de le définir en cinq points rigoureux et clairs. On devine en effet que dans le couple, l'aspect technique, celui des concepts, était plus celui de la lexicographe disparue en 2005 . A Alain Rey de s'occuper avec sa truculence coutumière des volutes plus littéraires . Il va ainsi sans jamais ennuyer son lecteur des plus célèbres au plus méconnus des lexicographes, se penchant avec intérêt aussi bien sur le dictionnaire de Vidocq que sur celui de Perret ou de Desproges.
Alain Rey souligne au passage le grand intérêt des Français pour les dictionnaires de synonymes , "par suite d'une obsession rhétorique, ne pas se répéter dans l'expression écrite, et manifester qu'on est maître des nuances et de l'expression juste.". Il en profite pour réaffirmer l'ambiguïté du terme synonyme et critique de la même manière ces dictionnaires des mots de sens voisins, ces recueils formant "une marée de mots où nos contemporains aiment à barboter.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par BlueGYN sur 13 août 2011
Format: Broché Achat vérifié
C'est un dictionnaire des dictionnaires, qui raconte dans un style attachant l'histoire de ces conteneurs de mots, l'histoire des fabricants de dicos à travers les modes et à travers les mondes,

La plus grande frustration de l'amoureux des mots et de leur histoire, est une certaine chicheté dans la citation, (ce qui semblait pourtant être pour Alain Rey dans sa critique des dictionnaires la première richesse du bon dictionnaire), faire chanter les mots, plutôt que l'explication des mots, pour en exprimer la si piquante saveur,
C'est donc plus un voyage d'amour de musiciens que d'amour de musique

Bien sur, un dictionnaire amoureux est par définition impartial, et il nous raconte avant tout, les deux grand amours de sa vie, Josette et Paul, Paul & Josette.

AU TOTAL:

-Une lecture passionnante, un livre imposant à posséder,
-Mais un petit gout de pas assez dans les exemples fournis, qui rendent aux rares articles assaisonnés tout le génie bouillonnant de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par christian desmaisons sur 25 août 2013
Format: Broché Achat vérifié
Fan de Alain Rey, j'ai voulu offrir ce livre à ma femme, que cet écrivain nous manque sur la radio
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par claude coquet sur 23 novembre 2011
Format: Broché
Certaines questions sont impossibles à traiter dans la catégorie "dictionnaires amoureux". Déjà, et pour Alain Rey, c'est une difficulté: ce ne sont pas des dictionnaires ; ce sont plutôt des dictionnaires encyclopédiques, voire des encyclopédies alphabétiques. Autre problème qui se pose à l'auteur: doit-il privilégier le côté dictionnaire, c'est à dire l'aspect scientifique, ou le côté amoureux ? Alain Rey tend à l'exhaustivité ; moi, les travaux lexicographiques du persan Al-Fruzabadi (1326-1414), qui n'ont rien de révolutionnaire, me laissent de glace.
On sait bien que s'il existe un grand amoureux des mots, c'est bien Alain Rey. Pourtant cette passion paraît ici bien rationnelle. ( C'était la même chose pour "Le dictionnaire amoureux du judaïsme" de Jacques Attali.)
Relier "dictionnaire" et "amoureux" pouvait sembler une idée formidable, ça paraît plutôt une utopie.
Le lecteur est ausi gêné que l'auteur: faut-il consulter ces dictionnaires ? Mais qui songera à aller vérifier l'article "Paul Guérin" ? Faut-il les lire comme des romans ? On sera lors rebuté par des redites trop fréquentes et des développements qui ne peuvent passionner que des spécialistes.
A l'impossible nul n'est tenu...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?