• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dictionnaire amoureux des... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Dictionnaire amoureux des Faits divers Broché – 6 novembre 2014

4 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00
EUR 24,00 EUR 11,98

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Dictionnaire amoureux des Faits divers
  • +
  • Dictionnaire amoureux du Crime
  • +
  • Dictionnaire amoureux de l'Humour
Prix total: EUR 72,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Avec préméditation...

J'en ai partagé, des choses, avec mon père ! Les oeufs au plat, deux pour lui, deux pour moi, qu'on sauçait à même une poêle toute bosselée, au petit matin des jeudis où il m'emmenait aux studios de Boulogne, de Billancourt ou d'Épinay, une même fascination pour le Guide Michelin et sa voie lactée, pour Brassens et son Auvergnat (l'avons-nous aimé, celui-là !), pour Night and Day de Cole Porter, sans compter que nous étions tous deux gravement addicts à la colle blanche Adhésine (mon père en consommait des quantités phénoménales pour épaissir ses scénarii d'innombrables ajouts, modifications, remords, qu'il collait sur le texte original ; moi, cette colle au goût d'amande amère, j'en faisais mon régal en la tartinant sur d'épaisses tranches de pain grillé - Nutella n'existait pas encore !), pour la fondue suisse et pour New York (papa connaissait, pas moi, alors il me racontait, et qu'est-ce qu'il racontait bien l'Amérique !), pour l'odeur du maquis corse, pour le quadrimoteur Lockheed Constellation, pour les chats et pour les ovnis qu'on appelait alors des soucoupes volantes.
Et puis, il y avait les faits divers.
Chez nous, ils étaient chez eux. D'ailleurs, ils étaient partout : dans la cuisine où les journaux de la veille, saturés de crimes, procès et désastres en tout genre, et froissés en boules, servaient à éponger les poêles à frire (aucune cuisinière digne de ce nom n'aurait accepté de dégraisser une poêle avec un produit vaisselle du commerce) ; dans le bureau de mon père où, découpés, annotés et encollés (à l'Adhésine, bien sûr), ils faisaient gonfler des dossiers au bord de l'implosion, et jusque dans le salon où, sous forme de compilations, de recensions thématiques, de morceaux choisis, ils occupaient la bibliothèque qui ceinturait, à hauteur d'enfant, les deux pièces de réception de l'appartement. Les faits divers illustrés (je revois encore des images hallucinatoires de couteaux dégoulinant de sang brandis sur des gorges aussi ravissantes qu'innocentes) avaient été relégués dans la malle-cabine bleu marine à cloutage doré que mon père avait conservée de ses traversées sur les paquebots transatlantiques, et qui, recluse dans une sombre penderie, prenait des allures d'armoire de Barbe-Bleue. Enfin, un certain nombre de journaux ou de livres parfaitement abominables, hypocritement recouverts de protège-cahiers avec table de multiplication au verso, squattaient les profondeurs de mon pupitre d'écolier.

En fait, je le sais aujourd'hui, ni mon père ni moi n'aimions les faits divers. Tout au contraire, nous les avions en horreur, ils nous révoltaient, nous offusquaient, nous révulsaient.Ce que nous aimions, mais alors là passionnément, c'étaient les personnages qui les hantaient, les victimes, les canailles, les justiciers, les salauds, les duellistes millénaires - monsieur de la Vermine contre mademoiselle
Lys sans Tache.
Ce qui nous séduisait, c'était le petit peuple des faits divers.
Je dis «petit peuple» parce que les Grands, les Puissants, se réservent le fait historique. Aux petits, aux modestes, échoit le fait divers. Même si, à terme, la conclusion est la même : des victimes, des tueurs, du sang, une scène de crime insoutenable.
(...)

Revue de presse

Huit cents pages d'anecdotes piquantes et savoureuses sur des histoires criminelles composent ce Dictionnaire amoureux des faits divers...
Il y a des faits divers, bien sûr, mais l'auteur glisse aussi sa petite anthologie personnelle où l'on retrouve Maupassant, Poe, Albert Londres, Capote et, de manière plus inattendue, Albert Camus : sa mère, ne sachant pas lire des contes, l'éveilla avec des histoires vraies et des petits faits divers recueillis par elle dans les rues de Belcourt...
Il les aime, Didier Decoin, ces journaux dont on parle en se pinçant le nez, il l'aime, ce petit peuple des faits, ces romanciers qui traînent sur le boulevard du crime, ces faits-diversiers - et personne d'autre n'était mieux placé que lui pour composer ce dictionnaire amoureux et passionné. (Mohammed Aïssaoui - Le Figaro du 6 novembre 2014)

Or voilà que Didier Decoin élargit la focale pour consacrer un «dictionnaire amoureux» à ce genre littéraire aussi décrié que populaire. Car même si le crime le révolte, le «révulse» même, la comédie humaine qui s'y révèle le passionne. Tout le retient dans ce théâtre du drame humain. Les tueurs et les victimes, escrocs, faussaires et mystificateurs, policiers et journalistes...
Là, après une mise au point liminaire au titre facétieux («Avec préméditation...»), le romancier offre 107 entrées, qui sont plus que les pièces d'une collection privée : une promesse de fictions plus amples, nouvelles ou romans à venir. S'il a écarté les «affaires» trop célèbres («des autoroutes», plaide-t-il à propos du scandale d'Outreau ou du calvaire du petit Grégory), comme celles qui relèvent de l'Histoire, il a conservé une place pour James Dean et Violette Nozière, Patricia Hearst et Pasolini...
«Il n'y a pas de fait divers sans étonnement», disait Roland Barthes. Gageons que le lecteur de Decoin trouvera là son compte de jubilations terribles, sinon morales. (Philippe-Jean Catinchi - Le Monde du 13 novembre 2014)

Avec son Dictionnaire amoureux des faits divers, le romancier Didier Decoin plonge dans l'histoire des affaires. Petites et grandes...
Aujourd'hui, à 69 ans, l'académicien Goncourt n'a pas perdu l'appétit pour ces affaires, petites ou grandes, dont la presse fait ses choux gras et qu'il nous narre avec science et humour...
Du vol de La Joconde à l'Anglais qui vendait Big Ben à des Américains crédules, des précurseurs des Experts aux grandes erreurs judiciaires, de la Porsche de James Dean au cannibale japonais Issein Sagawa, Didier Decoin nous livre une kyrielle d'"historiettes" et autant de bonheurs de lecture. Que l'on découvre ou qui nous rafraîchissent la mémoire. A offrir, même aux ennemis. (Marianne Payot - L'Express, novembre 2014)

A chaque page de ce fabuleux périple sur les boulevards du crime, on croise des créatures démoniaques qui évoquent des enfants perdus, des stars hollywoodiennes, des chanteurs de rue, ou encore un perroquet demeuré fidèle à son maître jusque dans la mort. Savant et drôle, inattendu et follement romanesque, l'ouvrage de Didier Decoin est sans aucun doute l'un des plus réussis de cette collection à succès... (Christine Ferniot - Télérama du 3 décembre 2014)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Cetalir TOP 50 COMMENTATEURS le 19 septembre 2015
Format: Broché
Le propre d’un dictionnaire amoureux est de laisser un choix plein et entier, nécessairement arbitraire et incomplet, à son auteur des entrées qu’il désire y faire figurer. Ne cherchons donc pas un recensement exhaustif des objets des rubriques de tels dictionnaires et encore moins quand il s’agit d’un sujet aussi inépuisable et protéiforme que sont les faits divers.

Même si, comme moi, vous n’êtes pas un lecteur faisant son miel de la rubrique des chiens écrasés, vous trouverez votre compte d’amusements, d’étonnements, de rires et, bien sûr, d’épouvantables horreurs dans cette compilation patiemment arrangée par l’Académicien Didier Decoin. Car, il faut bien reconnaître que l’auteur fait montre d’une réelle maestria pour nous promener depuis l’antiquité jusqu’à l’histoire la plus contemporaine mettant ainsi en évidence l’infinie capacité humaine à inventer du sordide et à infliger torts ou tortures, entre autres, à ses congénères.

Mais au-delà du flot d’hémoglobine que réserve le genre « faits divers » par nature, l’un des grands intérêts de l’ouvrage est de montrer, par les petites histoires et les grands malheurs, comment l’histoire humaine et les civilisations qu’elle engendre ne cessent d’évoluer et de se transformer.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je me suis régalée à la lecture de ce recueil d'anecdotes, toutes vérifiables, et souvent truculentes. De plus on apprend un tas de choses intéressantes. Le style est absolument magnifique, parfois plein d'humour ou de compassion. Bref un formidable moment de lecture.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Divertissant . C'est un peu comme une suite des vieux guides mystérieux des éditions TCHOU . Didier DECOIN ... un auteur à suivre .
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
À la page 69 de ce livre, au milieu de l'article "Assises (Cour d')", l'auteur Didier Decoin nous enjoint à aller regarder le tableau d'Honoré Daumier intitulé "Le défenseur". Et voilà t-y pas que le premier résultat Google pour "daumer le défenseur" nous renvoie vers une fiche du site "L'Histoire par l'Image", édité par les ministères de la culture et de l'éducation nationale, et dont le libellé ressemble fort à ce qu'a écrit Decoin... Je vous laisse comparer par vous-même : [...]

Mis à part ce détail un peu curieux, voilà un bon livre écrit avec passion et générosité.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Comme c'est un cadeau, je ne peux pas donner d'avis sur ce livre. Par contre si la livraison s'est bien passée, l'emballage cadeau commandé brille par son absence. Dommage !
Remarque sur ce commentaire 4 sur 25 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?