undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Dictionnaire amoureux du Tour de France et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Dictionnaire amoureux du Tour de France Broché – 25 mai 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 84,00 EUR 53,54

Livres et manuels scolaires Livres et manuels scolaires


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Abdoujaparov (Djamolidine)

Djamolidine Abdoujaparov, d'Alfa Lum, de la Carrera-Tassoni Soda, est le nom le plus long jamais inscrit sur un dossard, un alphabet à lui tout seul.
Djamolidine est ouzbek et ses cuisses semblent deux sacs de frappe. On en trouve rarement d'iden­tiques, hormis sur le tapis olympique où la barre chromée, chargée de disques, attend l'haltérophile, également au flanc brûlant des locomotives lancées à fond la caisse dans les forêts froides. Comme Learco Guerra est «la Locomotive de Mantoue» et Ercole Baldini celle «de Forti», Djamolidine est «l'Express de Tachkent». Seuls les coureurs ultra puissants, les insatiables dévoreurs d'asphalte se voient attribuer un surnom venu du pays des rails. Tout est injection, compression, pistons chez ces champions qui, à 500 mètres de la ligne, parviennent à jaillir d'un peloton qui roule à fond les ballons. Djamolidine gicle plein pot au milieu de la chaussée ou au ras des barrières et, après avoir lancé son vélo, bat d'un boyau, le mardi 9 juillet 1991, Olaf Ludwig, cheval de fer lui aussi venu de l'Est.

Adoration (acte d')

C'est le titre qu'Henri Desgrange, fondateur du Tour de France, donne à son papier paru dans L'Auto, le lendemain de l'escalade du Galibier par Emile Georget en 1911 :
«Aujourd'hui mes frères, nous nous réunirons, si vous le voulez bien, dans cette commune et pieuse pensée à l'adresse de la divine bicyclette. Nous lui dirons toute notre piété et reconnaissance pour les ineffables et précieuses joies qu'elle veut bien nous dispenser ; pour les souvenirs dont elle a peuplé déjà nos mémoires sportives, et pour ce qu'elle a rendu possible aujourd'hui. Pour moi je l'aime de m'avoir fait l'âme capable de la comprendre ; je l'aime de m'avoir pris le coeur avec ses rayons, d'avoir encerclé une partie de ma vie dans son cadre harmonieux, et de m'illuminer encore sans cesse de l'éclat victorieux de ses nickels.»
La Petite Reine louée, Desgrange célèbre, dans le même papier, la victoire au sommet du Géant des Alpes, Emile Georget, sur sa bicyclette La Française : «Notre route s'ouvre à peine entre deux murailles de neige, route écorchée, cahoteuse depuis le bas. Il fait, là-haut, un froid de canard, et, lorsque Georget passe, après avoir mis son pied vainqueur sur la tête du monstre, lorsqu'il passe près de nous, sale, la moustache pleine de morve et des nourritures du dernier contrôle, et le maillot sali des pourritures du dernier ruisseau, où, en nage, il s'est vautré, il nous jette affreux, mais auguste : "Ça vous en bouche un coin !"»
Plus drôle, moins exalté, Emile Georget confie aux reporters : «Ceux qui ont creusé le tunnel au sommet du col auraient pu l'ouvrir en bas ! Il serait un peu plus long sans doute, mais cela nous aurait épargné un martyr. Entre le tunnel du métro et le sommet du Galibier, eh bien, je préfère encore le métro.»

Revue de presse

Au sein de ce catalogue à la Prévert, la verve bienfaitrice du fin observateur se marie à tout ce qu'il a emmagasiné sur les exploits, les drames et des centaines d'anecdotes ressuscités par magie. Ceux qui farfouillent les poubelles des maillots jaunes recueillent des amabilités estampillées Laborde ; l'auteur ne supporte pas le journalisme qui traque les cyclistes et ferme les yeux sur le dopage dans les autres disciplines. Munissez-vous d'urgence de cet abécédaire qui fait voyager sur place. (Bernard Morlino - Le Figaro du 5 juillet 2007 )



Détails sur le produit

  • Broché: 425 pages
  • Editeur : Plon (25 mai 2007)
  • Collection : Dictionnaire amoureux
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259204333
  • ISBN-13: 978-2259204330
  • Dimensions du produit: 20 x 2,5 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 1.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 312.566 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

1.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client Amazon le 2 juillet 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Cet ouvrage devrait être retiré de la circulation car il comporte des passages extrêmement laudatifs envers certains "champions" qui ont été déchus en raison de tricheries avérées et avouées.
Il est difficile de croire que l'auteur n'avait, au moment de la rédaction, le moindre doute sur ses questions, d’où une
obsolescence totale ( appréciation généreuse) qui enlève tout intérêt!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?