• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dictionnaire du cin&eacut... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dictionnaire du cinéma, tome 3 : les films Poche – 9 juillet 1999


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 33,50
EUR 28,00 EUR 16,50

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Dictionnaire du cinéma, tome 3 : les films + Dictionnaire du cinéma : Tome 1 : Les réalisateurs + Dictionnaire du cinéma : Les acteurs
Prix pour les trois: EUR 92,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble



Détails sur le produit

  • Poche: 1725 pages
  • Editeur : Robert Laffont (9 juillet 1999)
  • Collection : Bouquins
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221091124
  • ISBN-13: 978-2221091128
  • Dimensions du produit: 20 x 4,7 x 13,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 196.567 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS sur 23 mars 2012
Format: Poche Achat vérifié
L'ouvrage de Jacques Lourcelles (né en 1940) reste, avec le Sadoul, le meilleur des dictionnaires de films. Comme le Sadoul, l'ouvrage vaut par ses parti pris argumentés (qui ne sont pas ceux du critique communiste, évidemment). Si vous aimez la prose de Tavernier, Brion ou de Michel Ciment, vous ne serez pas déçus. Lourcelles est en effet un pur Mac Mahonien, du nom de cette école de critiques proches de la revue Positif.
Il en résulte que le dictionnaire est une apologie du cinéma hollywoodien classique, et notamment de Walsh, Hawks, Preminger, Fleischer - et une défense et illustration du cinéma français classique ("le plus beau du monde de 1935 à 1940"), y compris les trop négligés auteurs des années 1950 (Clément, Christian-Jacque, Duvivier, Allégret...). Inversement, Lourcelles abhorre la Nouvelle vague (Rohmer, Rivette, Godard au premier chef, écrabouillés d'un trait de plume - et si Truffaut est loué, Chabrol n'est même pas cité) comme les oeuvres trop expérimentales à son goût (Resnais, Pasolini, Antonioni).
On peut de surcroît lui reprocher de considérer le cinéma américain des années 1970-1980 comme chiche en réussites ou d'avoir un spectre géographique restreint (Hollywood-Paris-Rome, les grands classiques japonais, quelques russes, deux ou trois raretés chinoises et c'est presque tout). Enfin, naturellement, le dictionnaire ne traite pas du cinéma des vingt dernières années...
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Aurele sur 2 octobre 2007
Format: Poche
J'ai toujours beaucoup de plaisir à utiliser ce dictionnaire. Jacques Lourcelles est un excellent connaisseur du cinéma classique américain et européen (Ford, Hawks, Hitchcock, Welles et bien plus encore) et des autres cinémas (indien, japonais en particulier). On apprend énormément de choses des notices des films sélectionnés (en particulier Hitchcock). Seulement, il faut prévenir le lecteur que ce livre n'est pas une encyclopédie où tous les films figurent. Lourcelles est partial : c'est son droit et il l'assume pleinement. Amateurs de la Nouvelle vague, passez votre chemin ! Lourcelles déteste Rohmer et Godard et ne s'en cache pas ! Dans la notice du Faux Coupable d'Hitchcock, il nous parle de l'article important écrit par Godard sur ce film dans les Cahiers : "sa plus grande contribution à l'histoire du cinéma" (!). D'autre part, il y a peu de films récents : on sent que le cinéma contemporain plait moins à Lourcelles : "Star Wars : grandioses inepties", d'après lui le western a été mis à mort par Peckinpah et Leone... Mis à part ce choix éditorial assumé mais parfois excessif, c'est un dictionnaire utile et passionnant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par borzage sur 6 septembre 2010
Format: Poche
Le "Dictionnaire du cinéma", made in "Bouquins" est une curiosité : volumes 1 et 2 by Jean Tulard, volume 3 by Jacques Lourcelles. L'incongruité de l'attelage est considérable !

Pour vous en faire une idée, voyez à la rubrique "Lili", film de Charles Walters que Tulard, dans son Dictionnaires des Films à lui ( même éditeur ) qualifie, je cite de mémoire, de "débilité profonde, niaiserie consternante", alors que pour Lourcelles il s'agit d'un des films les plus "magiques et poétiques" de l'histoire du cinéma. Que je partage l'avis de Lourcelles n'intéresera sans doute pas grand' monde ici, mais il faut savoir que cet homme a des opinions et qu'il les assume. Le titre de Dictionnaire pour ce volume 3 est d'ailleurs inadapté, d'abord parce que le livre a été écrit avant 90 et non complété ( il manque donc déjà les 20 dernières années ) ensuite parce que Lourcelles, écrivant des notices longues sur chaque film, avec des résumés d'ailleurs très/trop détaillés, se voit dans l'obligation de choisir quelques films parmi tous les films de Ford, de Hawks ou Hitchcock etc ... Il s'agit donc bien plus d'une sélection de films que d'un dictionnaire.

Maintenant pour tous ceux qui veulent lire des critiques ( négatives ) argumentées et solides sur des films aussi célébres que A bout de souffle ou, mieux encore, Citizen Kane, c'est dans ce livre et peut-être dans ce livre seulement qu'ils les trouveront.

Un livre partisan, donc, mais construit, abouti, cohérent et drôlement vivifiant pour l'esprit ! Comme je le disais en titre, l'anti-Tulard !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthelemy TOP 1000 COMMENTATEURS sur 2 mars 2008
Format: Poche
Attention! Contrairement aux dictionnaires des acteurs et des réalisateurs publiés dans la même collection et malgré son titre, cet ouvrage n'est pas un véritable dictionnaire. Avant tout l'œuvre d'un homme, Jacques Lourcelles (qui le rédigea entre 1983 et 1990), ce livre possède de l'auteur à la fois l'impeccable érudition, la clarté du style et - point qui fâche - l'intransigeance des opinions. Le choix des films présentés s'avère donc extrêmement partial.

Le parti-pris le plus visible est sans nul doute le refus de la modernité : l'auteur explique ainsi dans sa courte préface que, "d'une manière évidente, la période 1930-1960 aura eu la part plus belle que la période 1960-1990. Dans la première, le cinéma - miraculeusement - se trouvait sans se chercher ; dans la seconde, il se cherche, se cherche et se cherche encore." Dans les faits, cela signifie que seules environ 20% des 1500 notices sont consacrés aux films d'après 1960 et aucune ne dépassera 1990, date d'achèvement de l'ouvrage - qui n'a jamais eu besoin de mise à jour depuis. Les films célèbres ou importants de cette période moderne sont donc souvent absents, ce qui peut "irriter".

Mais pour peu qu'on se familiarise avec la vision du cinéma de l'auteur, ce livre se dévoile sous son vrai jour : véritables mines d'or d'information sur un certain cinéma aujourd'hui en passe d'être oublié, chaque notice (générique - résumé - commentaire) devient un petit plaisir de lecture et de découverte, l'auteur possédant une passion du 7ème art communicative et ses analyses se révélant souvent très pertinentes. Au final un ouvrage qui ne décevra aucun cinéphile.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?