• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dictionnaire du lib&eacut... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Amazon rachète votre
article EUR 8,83 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dictionnaire du libéralisme Broché – 11 avril 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 28,50
EUR 28,50 EUR 23,87

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Dictionnaire du libéralisme + La route de la servitude
Prix pour les deux : EUR 41,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Le libéralisme est-il un produit d'importation ? Un économisme ? Un anarchisme sauvage ? Un «laisser-taire» immoral ? Une doctrine de droite ? Un nouveau totalitarisme ?

Un produit d'importation ?

Constamment présenté comme ayant été inventé par les Anglo-Saxons, le libéralisme aurait accompagné au XIXe siècle la révolution industrielle, d'abord britannique puis américaine, comme son ombre portée. De nos jours, il nous viendrait de l'Angleterre de Margaret Thatcher et des États-Unis de Ronald Reagan et serait, ne fût-ce que pour cette seule raison, incompatible avec la tradition intellectuelle et politique française. Comme une mauvaise greffe, son introduction dans le pays de Descartes et de Colbert ne pourrait en effet être, faute de terreau fertile et d'une histoire commune, concevable et encore moins viable.
Pour usuels qu'ils soient, ces préjugés s'avèrent totalement faux et ce, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le libéralisme est un courant de pensée qui émerge vraiment au XVIIIe siècle et non pas au siècle suivant. Il s'agit alors de libérer l'individu de ses entraves, qu'elles soient politiques ou religieuses, et de poser des limites au pouvoir du tout-puissant monarque, qui n'avait que peu d'égards pour le respect des droits fondamentaux de l'individu. Le libéralisme devient ainsi un corps de doctrine cohérent et conséquent au siècle des Lumières. Et c'est en France que Montesquieu pose, en 1748, dans son célèbre Esprit des lois, les bases du libéralisme dit politique. Un autre grand penseur du libéralisme, Turgot, qui était également un homme d'État de premier plan - l'équivalent d'un ministre des Finances entre 1774 et 1776 -, a établi, dans l'Éloge de Vincent de Gournay en 1759 et dans Réflexions sur la formation et la distribution des richesses en 1766, les prémisses d'un concept central de la pensée libérale : l'ordre spontané. Son élève, Condorcet, développe quant à lui des idées ouvertement libérales dans un ouvrage paru en 1795, quelques mois après sa mort tragique, et dont l'intitulé même rend hommage au maître : Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain.
En second lieu, une tradition insistante prétend que le libéralisme serait d'autant plus étranger à la France qu'il s'agirait d'un courant protestant incompatible, dès lors, avec les valeurs catholiques. C'est là une interprétation hâtive du bref ouvrage bien connu de Max Weber, paru initialement en 1904-1905 et intitulé l'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme. Bien trop subtil pour cela, Weber n'a jamais voulu dire que le capitalisme ne pouvait croître que dans les contrées marquées par la Réforme. Il a simplement constaté, en tant que sociologue, que les valeurs de certaines sectes protestantes étaient adaptées à l'émergence et à la croissance du capitalisme. La France, vieux pays catholique, n'est pas pour autant rétive de ce fait au libéralisme. Au demeurant, plusieurs auteurs libéraux au XXe siècle n'ont pas manqué de souligner des sources non seulement chrétiennes, mais aussi strictement catholiques, de cette pensée, à commencer par certains auteurs de l'école franciscaine à partir du XIIIe siècle, puis de la seconde scolastique espagnole qui ont été parmi les premiers, aux XVIe-XVIIe siècles, à réfléchir sur des concepts économiques et philosophiques qui finiront par ouvrir la voie à la mise en forme cohérente du libéralisme plusieurs décennies ou siècles après.
Enfin, c'est surtout lors de la première moitié du XIXe siècle que le libéralisme français connaît un «âge d'or» autour des figures exceptionnelles de Jean-Baptiste Say, Benjamin Constant, Alexis de Tocqueville et Frédéric Bastiat. Qu'ils soient économistes, constitutionnalistes ou sociologues, concomitamment hommes politiques, ces auteurs portent le libéralisme français au firmament et traduisent la richesse de ses contours. Bien plus qu'un produit d'importation, le libéralisme est avant tout un produit d'exportation pour la France. Une France dont les grands auteurs libéraux sont, depuis la deuxième partie du XXe siècle, étudiés, et parfois même admirés, bien plus à l'étranger que sur leur terre natale.

Biographie de l'auteur

Mathieu Laine a dirigé cet ouvrage. Il a créé et anime le séminaire de Sciences Po " Introduction à la pensée libérale ". Il dirige le cabinet de conseil en stratégie Altermind. Il est également membre du Comité de rédaction de la revue Commentaire et auteur de plusieurs essais, dont La Grande Nurserie et Post-politique. Spécialistes reconnus dans leur domaine respectif, les 65 auteurs du Dictionnaire du libéralisme sont économistes, juristes, philosophes. sociologues, psychiatres ou historiens.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 8,83
Vendez Dictionnaire du libéralisme contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 8,83, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 720 pages
  • Editeur : Larousse; Édition : 1re (11 avril 2012)
  • Collection : A Présent
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2035841852
  • ISBN-13: 978-2035841858
  • Dimensions du produit: 21 x 3,5 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 108.147 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean LE GOFF COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 août 2012
Format: Broché Achat vérifié
C'est un acte courageux pour un éditeur et des auteurs de publier un Dictionnaire du libéralisme alors que le mot même a mauvaise presse en France. La collection Larousse Essais et documents approche maintenant de l'équilibre des pensées puisqu'elle comprend à présent à côté de ce Dictionnaire du libéralisme, un dictionnaire de la gauche, de l'extrême gauche, de la droite et de l'extrême droite.

Ce dictionnaire du libéralisme est un ouvrage précieux et riche qui peut se consulter comme un dictionnaire ou se lire comme un livre. 65 rédacteurs, généralement partisans ou proches de la pensée libérale, mais avec des variantes très importantes, couvrent environ 300 entrées. Il y a bien sûr de grands absents dans les entrées. L'économiste Hernando De Soto ou le sociologue Raymond Boudon qui ont collaboré à l'ouvrage auraient mérité de faire l'objet d'un article. On regrette aussi que des auteurs comme Philippe Nemo n'aient pas participé à l'ouvrage en tant que contributeurs.

La partie Dictionnaire de l'ouvrage est précédée par une introduction à la pensée libérale rédigée par Mathieu Laine, qui a dirigé l'ensemble de l'ouvrage, et Jean-Philippe Feldman, en deux parties: 1. Le libéralisme en questions : le libéralisme est-il un produit d'importation ? Un économisme ? Un anarchisme sauvage ? Un "laissez-faire" immoral ? Une doctrine de droite ? Un nouveau totalitarisme ? 2.Temps forts qui retrace l'histoire du libéralisme à travers ses différents courants.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gabriel le 18 avril 2012
Format: Broché
Je ne connaissais pas grand chose au libéralisme (peut-être justement parce que c'est en France un courant de pensée banni), et ce dictionnaire m'a dispensé un cours aussi passionnant que complet ! Je n'ai pas encore fini de le lire, mais je le dévore chaque soir un peu avec délices. Voilà des auteurs et un courant qui devrait être enseigné dans les écoles, loin des caricatures et des contre-sens complets que l'on peut lire ! Bref, je le conseille à 1000 %
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 19 avril 2012
Format: Broché Achat vérifié
La liste de tous les rédacteurs serait trop longue (65) mais en voici quelques uns parmi les plus prestigieux : Gary Becker, prix Nobel d'économie, Monique Canto-Sperber, directrice de Normale sup, Pascal Salin, professeur émérite à l'université Paris-Dauphine Pierre Garello, professeur à l'université d'Aix-Marseille, Augustin Landier, professeur à l'école d'économie de Toulouse, David Thesmar, professeur à HEC ou encore Jean-Philippe Feldman, qui anime à Sciences-Po un séminaire sur le libéralisme avec Mathieu Laine. Ce dernier est déjà l'auteur de plusieurs livres, dont le dernier, Post politique, que je recommande à tous ceux qui veulent élargir leur culture historique et philosophique.
Enfin j'ai moi-même l'honneur de participer à ce dictionnaire en tant que rédacteur de 7 entrées : Pierre de Boisguilbert, François Quesnay, Gustave de Molinari, conservatisme américain, néoconservatisme, holisme et socialisme. Car l'ambition de ce dictionnaire est aussi de faire redécouvrir aux Français l'existence d'une très forte tradition libérale en France au XVIIIe et XIXe siècles. Cette tradition, née dans un dialogue constant avec nos voisins anglais et écossais, a irriguée l'Amérique dès l'origine, via Franklin et Jefferson.

Le dictionnaire compte près de 300 entrées, allant de Action humaine à Max Weber, avec une introduction remarquable de Mathieu Laine et Jean-Philippe Feldman.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par rafi le 18 février 2015
Format: Broché Achat vérifié
Pour un néophyte, cet ouvrage propose un état des lieux assez exhaustif du courant de pensée du libéralisme, des grands auteurs et des idées qu'ils ont porté. En plus des entrées par auteur ou par idée, une petite introduction permet de dégager ce qu'est et n'est pas le libéralisme.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?