EUR 30,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dictionnaire de la langue... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dictionnaire de la langue du vin Broché – 13 septembre 2007


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 30,00
EUR 12,90 EUR 8,49

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Avant-propos de Jean-Claude Berrouet, Oenologue de Château Petrus :

MISE EN BOUCHE

Le vin est une expression originale de la nature dans la diversité de ses sols, de ses climats, des différentes manières de cultiver la vigne et de vinifier.

Ce produit complexe, compliqué pour certains, fascine l'homme depuis des siècles. Ses multiples couleurs, sa riche palette aromatique, ses goûts divers, sa capacité d'évoluer au cours du temps le rendent imprévisible. Par ses caracté­ristiques, sa «typicité», il est le principal symbole d'un terroir.

Sa place coutumière est la table pour accompagner agréablement la nourriture. Le rite d'ouvrir de bonnes bou­teilles pour de grandes occasions le met en scène d'une manière conviviale et il peut devenir ainsi un fait culturel qui a la particularité de faire parler.

Pour mieux le connaître et comprendre pourquoi il nous procure tant de plaisir, pour mieux le vendre aussi, l'envie et le besoin de le décortiquer, de l'analyser se sont manifestés naturellement.

Dire d'un vin qu'il est rouge, qu'il sent bon, qu'il se goûte bien est simpliste et n'apporte pas d'informations intéressantes. Une description plus élaborée est instructive comme, par exemple : «Ce vin a une robe d'un pourpre sombre aux reflets brillants, un nez riche et puissant qui exhale un bouquet complexe où se mêlent subtilement réglisse, truffe et cassis, puis, une fois dans la bouche, l'attaque est ample, ferme, avec une suite veloutée, charnue qui donne de la rondeur à l'ensemble pour finir sur une intensité aromatique où dominent les épices et le cuir.»

S'il est agréable de faire ce commentaire, qui permet de mieux cerner la personnalité du vin, cela ne peut être une improvisation car il n'est pas aisé de mettre des qualificatifs sur des perceptions sensorielles. D'une part, il faut avoir une bonne maîtrise de la dégustation, d'autre part, il faut être armé d'un vocabulaire précis.

L'expérience de la recherche dans la lexicographie au sein du CNRS, associée à la passion pour le vin, a donné à Martine Coutier une compétence originale qui lui a permis de réaliser ce dictionnaire riche de près de 800 termes.

Il est utile de rappeler qu'une vingtaine de mots suffisent pour commenter classiquement un vin. Les mots qu'elle a recensés, donc très nombreux, n'ont pas toujours le sens qu'ils ont dans le langage courant. Elle a su décoder leur vocation vineuse en étudiant leur histoire, en les classant par thèmes, en les situant dans des contextes littéraires. Ainsi, elle éclaire le lecteur qui a à sa disposition une bible qui peut renseigner aussi bien les amateurs que les professionnels.

Nourri d'un vocabulaire adapté, le dégustateur, en plus du plaisir viscéral, a la possibilité de s'exprimer avec plus d'aisance. Il acquiert une forme de liberté, celle de dire son goût, mais aussi de pouvoir communiquer pour pratiquer le langage du vin.

Dégustez avec modération mais assidûment ce diction­naire, il vous incitera à remplir vos verres, pour boire évidemment, mais, telle une muse, il vous donnera la jouissance du verbe !

Revue de presse

Par commodité, sans doute, ce livre est rangé par son éditeur - le très sérieux Centre national de la recherche scientifique - au rayon des "dictionnaires". Or ce Dictionnaire de la langue du vin est beaucoup plus que cela : il englobe toutes les langues engendrées par les vins. La densité du propos, la somme des savoirs collectés, la clarté et la richesse des exposés linguistiques émerveillent. On imagine le contenu : il est largement consacré - mais pas seulement - aux termes permettant de décrire au mieux, et par le menu, les multiples impressions sensorielles que peut déclencher le vin, boisson dont il n'est pas besoin de rappeler qu'elle peut, en France tout particulièrement, atteindre les dimensions du mythe et de l'oeuvre d'art...
Entrer dans ce dictionnaire, s'y promener comme on ferait dans une vigne, un chai ou une cave, c'est aussi prendre la mesure de l'anthropomorphisation dont les vins font l'objet. Le dégustateur, amateur ou professionnel, n'a de cesse de donner et redonner la vie à ces personnages via les différentes perceptions visuelles, olfactives ou gustatives et les métaphores qu'elles permettent de filer. Il est tour à tour féminin ou viril, maquillé ou pommadé, charpenté ou maigrelet, muet, bavard ou exubérant, jeune ou porteur, déjà, d'un chapeau sur l'oreille. (Jean-Yves Nau - Le Monde du 21 septembre 2007)


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?