undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,1 sur 5 étoiles18
3,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juillet 2004
Au final, une bonne lecture, assez prenante.
La "recette" romanesque utilisée est quasiment la même que celle de "Da Vinci code", ce qui rend l'intrigue assez prévisible (d'un autre côté, si vous avez aimé l'un, l'autre devrait automatiquement vous plaire). Le travail de recherche documentaire est cependant moins fouillé, les aspects crypto et sécurité relevant souvent du grand n'importe quoi ! Mais, du coup, pas la peine de connaître quoi que ce soit en crypto ou en maths justement pour comprendre l'histoire...
Si toutefois vous êtes à la recherche de romans qui tiennent la route informatiquement parlant, passez votre chemin ! (allez plutôt voir chez Rudy Rucker, par exemple).
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2005
Après le da vinci, anges et demons, deception point avait permis de voir autre chose : une intrique sur la recherche géoplogique
Dans le cas de digital fortress, on suit l'héroine et le héros(comme d'hab) dans le monde l'informatique pour l'une et en espagne pour l'autre.
Les 2 histoires (surtout celle des programmeurs ) ne sont pas crédibles.
Il n'y a plus de surprise, dès le début, on se doute de qui est le tueur.
Cela dit, ce livre se lit facilement.
Pour les adultes qui débutent dans la lecture en Anglais, ses livres sont très accessibles.
je vous conseille plutôt anges et demons.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Comme tous les Dan Brown, on ne sait pas qui sont les bons ou les méchants jusqu'aux dernières pages. Pas besoin d'être un spécialiste du chiffre, on croit à ce roman comme on croit à Echelon, ça va vite, ça fait froid dans le dos, c'est impressionnant de détails, comme toujours chez l'auteur.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2004
Les premiers mots de l'histoire sont intéressants, on s'imagine que cela va pouvoir tenir la route. Malheureusement, on se retrouve vite à lire des choses invraisemblables techniquement (mais passons après tout il n'y a pas d'obligation d'avoir des choses toujours plus réalistes les unes que les autres, chacun jugera en fonction de ses envies et de ses connaissances en informatique). Par contre, il est un point difficilement discutable ici, c'est que les rebondissements sont incessants. Pour ma part, je trouve les ficelles un peu grosses et j'ai trouvé au final l'enchaînement ennuyeux. Mais à vous de juger.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2004
Un bon bouquin de vacances, à lire dans l'avion ou sur la plage ! Moins bien que Da Vinci Code, tant dans la forme que sur le fond: le sujet de la cryptographie par exemple, toile de fond du roman, n'est vraiment pas du tout approfondi (au delà d'un saupoudrage de quelques mots savants), et la description du fameux super-ordinateur secret de la NSA n'est pas crédible (une grosse bécane massivement parallèle qui décode n'importe quoi en quelques dizaines de minutes ?! Au moins, un ordinateur quantique aurait fait plus "futuriste"...). L'intrigue est également beaucoup trop prévisible: sans rien révéler, disons juste que j'ai trouvé certains indices presque 300 pages avant leur "révélation", sans compter le code final (basé sur la différence entre les éléments des bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki). Quand vous découvrez en quelques secondes ce que les soi-disant experts en déchiffrage du bouquin ne trouvent qu'au bout de quelques heures voire jours, la crédibilité en prend forcément un coup ! Autre défaut (pas nouveau chez Dan Brown): son absolue incapacité à mettre en forme des relations humaines. C'est évidemment le plus patent dans les relations amoureuses. L'histoire prime clairement sur les personnages, qui ne sont guère que des pions relativement stéréotypés.
Reste que tout ça est rondement mené, visiblement construit à la règle et à l'équerre du bon roman à suspense, avec un enchainement de rebondissements à chaque chapitre aussi planifié et efficace que les pauses pub dans les films TV (!). L'inspiration du cinéma se ressent d'ailleurs tout du long: l'adaptation hollywoodienne ne devrait pas être trop difficile, s'il y a des amateurs !
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2005
Si vous aimez les histoires simplistes , les personnages transparents et les denouements caricaturaux .... alors c'est sûr vous adorerez ce livre
Pour les autre on retrouve içi un ersatz des autres romans de Dan Brown avec toujours le même fil conducteur ; à savoir une course contre la montre sur fond de fin du monde au dénouement prévisible dés la première page et surtout caricatural
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après voir lu Da Vinci Code en français, j'avais trouvé ce livre bien mais assez simple à lire.
Du coup, comme j'essaye de lire des livres en anglais pour maintenir voire faire des progrès en anglais, j'ai acheté un coffret avec les quatre livres de Dan Brown en anglais.
J'ai commencé ma lecture avec son premier livre: Digital Fortress.

D'un point de vue anglais, c'est pas mal, il se comprend vraiment facilement, c'est bien détaillé, pas de termes trop scientifique. Il peut être lu par quelqu'un d'un niveau moyen en anglais. Pour ma part, un Harry Potter est plus dur à comprendre.

Du point de vue de l'histoire elle-même, et bien je dirai que j'ai bien fait de le lire en anglais car on nous détaille vraiment tout en informatique et cryptologie, on nous décortique tout. Mais l'intrigue est là jusqu'au bout.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2005
M. Brown se permet de décrire une Espagne qu'il ne connaît même pas, peut-être est-il allé à l'epoque de Franco?
En tout cas, très decevant vu le travail de recherche qu'il avait fait pour Da Vinci Code et Anges et demons.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avant A&D (le meilleur des trois à moi avis) et le Da Vinci. Dan Brown signe ici un très honnête thriller informatique qui n'atteint pas la qualité de ses petits frères.
Le style, un peu plus approximatif offre quand même de belles scènes d'action, et la majeur partie de l'intrigue, qui à lieu à huit clos, maintient un bon suspens : mais cela n'efface pas la grande froideur du roman, peut-être étudier d'ailleurs pour mieux "coller" au milieu informatique.
Un bon roman policier si on peut oublier que c'est un Dan Brown..
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2012
Lire le premier Dan Brown après Deception Point et le symbole perdu fait vraiment du bien. Il était bon à l'époque, avant d'atteindre son apogée avec Anges et Démons. Dommage qu'il ait perdu son savoir faire. Son style n'est pas épuisé puisque ce bouquin est vraiment prenant même après avoir lu les autres œuvres de l'auteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles