Acheter d'occasion
EUR 1,32
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Discours de la méthode Poche – 18 août 2004

4.1 étoiles sur 5 28 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 39,00
Poche, 18 août 2004
EUR 17,55 EUR 1,32
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,29

Il y a une édition plus récente de cet article:


Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

"Je pense, donc je suis" : relue dans son contexte, cette maxime familière rappelle la place prépondérante de la raison dans la connaissance, clef de voûte d'une méthode philosophique qui allait révolutionner toute la pensée. Car Descartes n'est pas seulement l'auteur d'une formule : il est aussi le chef de file du courant rationaliste, et surtout le père de ce qu'on prendra l'habitude de nommer la tradition philosophique française. Après le Discours de la méthode, la philosophie changera de visage et, que l'on soit pour ou contre Descartes, il faudra compter avec lui.

Mais ce texte philosophique a aussi la particularité de révéler une écriture personnelle, qui se revendique comme telle : à l'heure où le latin est langue officielle de la pensée, Descartes choisit d'écrire en français, et de surcroît à la première personne, livrant, après Montaigne, l'un des premiers essais autobiographiques. Derrière celle du penseur, c'est donc la voix d'un auteur que nous sommes invités à entendre. --Karla Manuele --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Avec un dossier et des notes réalisés par Florian Nicodème, agrégé de philosophie, et une «lecture d'image» par Christine Cadot, maître de conférences en science politique à l'université Paris-VIII. À partir de la terminale. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Cette édition du Discours de la méthode est excellente car partant du constat que le français du XVIIe siècle pose de réelles difficultés au lecteur d'aujourd'hui, elle propose des annotations tout au long du texte pour expliquer les concepts, tournures de phrases, significations des mots (différentes de celles d'aujourd'hui). C'est pourquoi je conseille vivement cette édition aux élèves de Terminale, étudiants et plus simplement aux honnêtes hommes afin qu'ils ne soient pas rebutés d'emblée par la difficulté de la langue. Tout être ne doit pas passer à côté de ce chef d'oeuvre de la pensée : ne pas apprendre à "conduire sa raison" pour une somme aussi modique est un vrai gâchis.
Alors que la première publication date de septembre 2000, cet ouvrage vient d'être réimprimé en avril 2010 avec une couverture plus agréable, quoique sobre.
Remarque sur ce commentaire 11 sur 11 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Six parties composent cette oeuvre clef de René Descartes, dans lesquelles le philosophe tend à rendre compte des raisons qui l'ont conduit à publier (« imprimer ») son discours, par le biais duquel il invite le lecteur à partager le regard qu'il porte sur son époque, à l'égard notamment des démarches scientifiques réalisées par ses contemporains et de la place qu'il y occupe en tant que scientifique, lui-même, et philosophe.

Dans la première partie, Descartes expose les principes de sa méthode pour parvenir à une meilleure connaissance du monde qui l'entoure et, par dessus tout, de soi-même (« Mais je ne craindrai pas de dire que je pense avoir eu beaucoup d'heur de m'être rencontré dès ma jeunesse en certains chemins qui m'ont conduit à des considérations et des maximes dont j'ai formé une méthode par laquelle il me semble que j'ai moyen d'augmenter par degré ma connaissance... ») Pour ce faire, il confie qu'il préfère la posture « de la défiance » à celle « de la présomption » dans sa quête de vérité, un choix qu'il ne doit qu'à lui-même et qui, au demeurant, lui donne entière satisfaction (« je ne laisse pas de recevoir une extrême satisfaction du progrès que je pense avoir déjà fait en la recherche de la vérité... »), même s'il reconnaît qu'il peut être sujet à commettre des erreurs (« Toutefois il se peut faire que je me trompe.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 14 sur 15 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
me donner le ridicule d'évaluer ce texte iconique, dont je possède déjà une bien meilleur édition papier (Garnier, dans le tome 1 des Oeuvres en 3). C'était juste pour l'avoir sur l'ordi, et en plus gratuitement.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Malgré quelques coquilles tout au long du texte, cette édition par Vrin du "Discours" de Descartes est une bonne édition. Elle permet de mieux comprendre ce français si particulier de l'époque, et propose des notes explicatives le plus souvent pertinentes. L'introduction est bien faite et permet de mieux saisir ensuite le contenu du texte.
Justement, pour ce qui est du contenu, chacun jugera. Pour ma part, ce livre n'a pas un grand intérêt. Certains passages, notamment la cinquième partie, sont ennuyeux pour le lecteur d'aujourd'hui. On perçoit aussi, en filigrane, une couardise de la part de Descartes: une morale provisoire qui ne trouble aucunement l'ordre public; la non publication de son traité Le Monde, certainement par peur de représailles de la part de l’Église, qui contenait les mêmes affirmations que celles pour lesquelles Galilée a été condamné; l'emploie d'un monde fabuleux (dans le sens de fable) pour expliquer sa physique... Tous ces stratagèmes pour mener une vie tranquille et sans ennuis. Descartes mourra d'une pneumonie, contractée à cause du climat suédois un peu rigoureux et d'heures de levé matinales -- il avait pour habitude de dormir très tard...
Tel Socrate, le philosophe ne devrait-il pas tout risquer, jusqu'à sa vie, pour ses idées ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Peu adepte de certaines façons de philosopher, j'ai été séduit par la plume de Descartes dans ce célèbre discours. C'est la première fois que le philosophe exprime son célèbre doute méthodique, et la première fois qu'il reconstruit sa certitude du monde à partir de la conscience d'un "je" qui pense. C'est l'origine du fameux "cogito ergo sum" qu'il rédigera en ces termes quelques années plus tard.

Descartes donne ici une réflexion très enrichissante sur son expérience du monde. Âgé d'une quarantaine d'années, l'auteur revient sur sa jeunesse, ses années d'étude, son rapport à la connaissance, ses voyages, etc. On se sent touché par ces confidences, emporté, et l'on se reconnaît facilement dans ces réflexions qu'il propose en première partie. Ainsi saisi par sa plume, on le suit aisément dans son processus de doute, qu'il rend clair, voire lumineux, à mesure que la pensée se développe dans ces mots. On ressort de la lecture avec une forte impression d'avoir grandi. Si l'on peut douter, bien entendu, de la réelle déconstruction du monde par le doute, et de l'abandon absolu de la certitude, l'expérience de lecture est presque jouissive.

Ce discours est très court ; il se lit vite et bien. L'aventure proposée mérite bien qu'on y consacre quelques heures ! Pas besoin d'être parfaitement réveillé pour s'en régaler : ce discours reste abordable encore le soir avant de s'endormir, et peut constituer un bon moment de détente. A lire sans hésiter !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?