Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Disraeli Gears (Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Disraeli Gears (Remastered)

7 février 2014 | Format : MP3

EUR 9,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 12,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:46
30
2
4:10
30
3
3:02
30
4
3:34
30
5
3:29
30
6
2:46
30
7
2:31
30
8
3:27
30
9
2:24
30
10
3:05
30
11
1:47

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 3 janvier 2000
  • Date de sortie: 3 janvier 2000
  • Label: Universal Music Division Capitol Music France
  • Copyright: (C) 1997 Universal International Music B.V.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 33:01
  • Genres:
  • ASIN: B0025B0RZA
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.436 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par bosko balaban sur 14 octobre 2004
Format: CD
"Disreali Gears" est sans aucun doute le plus connu et le meilleur album de la courte discographie de Cream, le groupe fondé par Eric Clapton. Avec des tubes imparables comme "Strange Brew", "Tales Of Brave Ulysses", "Swlabr", "We're Going Wrong" ou bien sûr le monumental "Sunshine of your love", cet album est un indispensable pour toute collection Rock qui se respecte.
Pour autant cette édition est-elle également indispensable ? En effet si elle couvre à peu près tout ce que le groupe à réalisé à cette période précise, elle ne propose rien de nouveau par rapport à ce qui peut déjà se trouver facilement dans le commerce.
Ainsi, si l'on excepte le fait que l'album est proposé en version stéréo puis mono, et que l'on trouve une plus qu'évitable version de "Blue Condition" chantée par Clapton, tout le reste n'est que resucée. Les intéréssantes 7 bonus tracks sont trouvables sur l'excellent coffret 4CD "Those were the days", tandis que les 9 titres enregistrés pour la BBC sont issus de l'album "BBC Sessions" (qui en contient plus d'une vingtaine et qui est, pour le coup, véritablement indispensable).
Au final, si l'on possède déjà les disques mentionnés et si l'on n'est pas victime de cette fâcheuse tendance, assez répandue (je confesse), de vouloir collectionner toutes les nouvelles éditions de ses classics (cette édition étant d'ailleurs, comme toujours dans cette collection, très bien réalisée avec un beau livret et un packaging très agréable), cette réédition n'apportera rien de plus et n'a donc rien d'indispensable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 11 novembre 2008
Format: CD
Les années 60 furent exceptionnelles pour ceux qui les connurent. En effet, nous, maintenant âgés d'au moins 55 ans, avons assisté à la naissance de la musique Rock, ce style honni, villipendié, moqué qui aujourd'hui est incontournable.
En plus, pour un jeune français, le Rock en France, c'était terre de mission.
Dans ce désert soumis à la dictature du Médiocre, les astéroïdes "Can't buy me love", "I can't get no", "My generation", "You really got me" "Foxy Lady" et associées étaient autant de petites lumières éclairant un avenir sonore hors normes.
Alors quand "Disraeli Gears" est arrivé, ça a fait "Boum" ne serait-ce que pour l'immense talent musical et créatif de ces 3 musiciens (auquel il faut associer Pete Brown).
Après il y aura "Wheels of Fire", "Crossroads" "Sittin' on the top of the world" live et la mise à feu de la fusée Clapton (qui n'a pas fait-loin s'en faut-que des trucs géniaux mais qui reste indépassable dès lors qu'il s'aventure dans le Blues-Rock);
Qu'et ce que vaut"Disraeli Gears" aujourd'hui ? Ca se tient toujours aussi bien que ce soit "Sunshine of your love", "Tales of brave Ulysses", "Dance the night away", "W're going wrong".
Bref, au-delà d'un album "historique", un très grand CD de Rock Music. Avis aux amateurs.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Miedj TOP 1000 COMMENTATEURS sur 14 mai 2008
Format: CD
Cream, un groupe (éphémère) de (power) blues rock britannique des années 1960 composé du guitariste Eric Clapton, du bassiste Jack Bruce et du batteur Ginger Baker. Sa musique est caractérisée par un pur mélange de blues et de rock, le tout saupoudré par un nuage bien crémeux de psychédélisme. Il y a tout dans ce second album de Cream : une guitare aérienne et inspirée (Clapton au sommet de sa forme qui multiplie avec bonheur les riffs et les wah-wah), une batterie lourde et réactive (le jeu de Ginger Baker particulièrement original et inspiré), la voix légère ou habitée de Jack Bruce (vs "Tales of Brave Ulysses"). Un groupe légendaire, un disque "énorme" avec une foultitude de titres de légende. Dans sa continuité, Cream sortira le superbe double "Wheels of Fire" qui prouvera que Cream fut l'un des groupes de Blues et de Rock les plus inspirés sur scène (interprétation et improvisation).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par christophe rouyrre sur 18 mars 2003
Format: CD
Ce deuxième album de Cream peut être considéré comme le meilleur album d'Eric Clapton, il n'a jamais joué et ne rejouera quoi qu'on en dise aussi bien.
En abordant le psychédélisme Cream élargie son éventail et permet à Clapton de démontrer l'étendu de son talent tout en répondant par disque interposé au talent de Jimi Hendrix dont il arbore d'ailleurs la coiffure à cette époque. Des titres comme "Strange Brew", "Tales Of Brave Ulysse" ou encore "SWALBR" sont des modèles de concision avec un Jack Bruce impérial au chant et à la basse bien soutenu par Ginger Baker laissant le chant libre à la guitare Wah Wah de Clapton.
Que ce soit pour la qualité de sa pochette que pour son contenu, ce Disraeli Gears est la pierre angulaire du Psyche Heavy Rock anglais et l'un des 5 meilleurs disques de rock anglais des 60's.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique