• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dissertation sur les sonn... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par Enfinlivre
État: D'occasion: Comme neuf
Amazon rachète votre
article EUR 3,22 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dissertation sur les sonnets pour la belle matineuse Broché – 12 juin 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
EUR 16,00 EUR 14,00

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

La Dissertation sur les sonnets pour la belle matineuse, dont on propose ici la toute première édition depuis sa parution au XVIIe siècle, est le commentaire critique d'un regroupement de poèmes liés par leur motif central, celui de la «belle matineuse». Son auteur, Gilles Ménage (1613-1692), propose une lecture méthodique de ces textes (ou, parfois, de ces extraits de textes) allant de l'Antiquité jusqu'au XVIIe siècle et dans lesquels le sujet lyrique dit son éblouissement au petit matin devant une jeune femme dont il célèbre la splendeur qui éclipse l'éclat du soleil et les beautés de l'aurore. Éminent grammairien et philologue, Ménage présente des poèmes latins, italiens, français, propose l'élucidation d'une clef, traite de la bonne manière de filer les métaphores et examine minutieusement la logique des textes qu'il cite et qu'il juge. Le parcours historique qu'il propose se veut à la fois érudit et agréable au lecteur : l'auteur y déploie toutes ses compétences de lettré introduit dans les milieux mondains, toute la connaissance d'un savant qui savait se faire vulgarisateur dans l'art du commentaire.
Ménage n'a cessé au fil de son existence de s'intéresser à la poésie, sans jamais perdre de vue les problématiques relatives à la justesse linguistique. Il a constamment noué ses travaux sur les langues, leurs origines et leurs fonctionnements avec ses études critiques sur la poésie. En effet, ses travaux linguistiques, comme Les Origines de la langue françoise, les Observations [...] sur la langue françoise, ou encore les Origini délia Lingua Italiana sont contemporains de ses études poétiques telles que les Osservazioni sopra l'Aminta del Tasso, son commentaire des oeuvres malherbiennes (Les Poésies de M. de Malherbe ; avec les observations de monsieur Ménage), ou encore les Annotazioni sopra le Rime di Monsignor délia Casa, en même temps qu'ils en nourrissent le discours : Ménage appréhende la poésie pour partie en esthète, mais aussi en grammairien. A certains égards, la Dissertation synthétise l'expérience du docte et le sens du goût d'un personnage lié aux cercles lettrés et mondains parisiens de la seconde moitié du XVIIe siècle. Elle fait ainsi surgir devant nous ce milieu amateur de poésie, public avisé qui semble s'être réuni pour entendre et commenter des vers. La Dissertation nous donne ainsi un accès rare à la manière dont on pouvait consommer la poésie en France à l'époque de sa parution.

UNE DISSERTATION SUR DE «BELLES MATINEUSES» ?

Au cours de la première moitié du XVIIe siècle, circulent, en France notamment, de nombreuses dissertations (qu'elles en portent le titre ou non). Une dissertation, explique Antoine Furetière dans son Dictionnaire universel (1690), est un «traité sçavant sur quelque matière, sur quelque question. Balsac a fait une belle Dissertation sur l'Herodes infanticida de Daniel Heinsius». C'est un exposé érudit. Mais quand il y est question de poésie, le savoir et le jugement, voire le goût, se conjuguent à la pure connaissance, notamment sous le coup d'une évolution mondaine du genre. En effet, au fil du siècle, la dissertation quitte peu à peu les sphères de l'érudition pure pour devenir le «vecteur majeur du discours de vulgarisation scientifique et de diffusion des savoirs» dans des espaces sociaux non strictement savants - un genre mondain qui ne saurait donc renier totalement ses doctes origines. Elle se distingue aussi de la pratique de la glose, qui était surtout un commentaire linguistique (dans les marges, entre les lignes), mais aussi de l'apparition récente des notes de bas de page, de fin de livre ou de chapitre récemment apparues : le discours y est développé, il se constitue de manière autonome à l'égard du texte commenté, et mêle inextricablement questions linguistiques et poétiques, introduisant ainsi graduellement des problématiques esthétiques.
(...)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,22
Vendez Dissertation sur les sonnets pour la belle matineuse contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,22, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?