undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

6
3,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 2 août 2012
-
Je n'ai jamais eu l'occasion de voir le film tiré de ce livre, mais je nourrissais la conviction d'une histoire "pas pour moi", pleine d'action et de violence...
Pourtant il n'en est rien, "Do Androids Dream Of Electric Sheep?" m'a agréablement surprise par son humour, sa mise en scène du quotidien, des petites bassesses et des petites envies humaines. L'introspection, bien que légère, est omniprésente, et le personnage principal, bien que brillant dans son job de traqueur d'androïdes, est un monsieur tout le monde, plutôt effacé et bien plus obsédé par les signes extérieurs de richesse et le paiement de ses factures que par la gloriole.

J'ai également beaucoup apprécié le traitement de fond de l'idée générale, celle de la définition du "moi" : Est-on une personne dès que l'on pense, que l'on a conscience de sa personne propre, avec des désirs, des décisions et les conséquences de l'exécution de ceux-ci à supporter, ou bien la notion d''identité est-elle strictement liée à celle d'humanité ?

La fin est un peu en queue de poisson, mais finalement n'aurait sans doute pas pu être autre sans dénaturer le récit.

Le ton est un tantinet démodé, mais pas trop, et la lecture est fluide et aisée : un classique à ne pas rater !
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 août 2011
The movie Blade Runner was based on this book from Phillip K. Dick. The book covers subects that doesn't appear in the movie such as animals as a social status, insiders & outsiders of society... I hihgly recommend this classic book of science fiction
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Quand on a été éveillé à la SF par le Blade Runner de Ridley Scott, le risque est grand de revenir à la source de son inspiration. Philipp K. Dick a un vrai talent pour faire avaler des couleuvres fantastiques en nous plongeant in media res dans un univers rendu cohérent par le naturel avec lequel ses personnages s'y meuvent. Du coup, ce sont leurs réactions inexplicables qui rendent leur quotidien logique, puisqu'ils évoluent dans un monde complexe dont les règles contraignantes leur imposent une conduite étonnante pour nous. Malgré tout, la lecture de ce classique, au lieu de me persuader du génie de Dick, a achevé de me démontrer celui de Scott...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 18 décembre 2014
Je n'ai pas vu Blade Runner, mais apparemment le livre et le bouquin sont très différents. Mais j'ai le sentiment d'être passée totalement à côté du message que voulait délivrer ce livre, ce qui est un brin frustrant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 17 février 2013
Un classique de la littérature dickienne. Il y a les androïdes d'un côté et les humains de l'autre. Pour Dick ce n'est pas si simple. La frontière passe parfois là où on l'attend pas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 novembre 2014
Le livre est plus cohérent que la version cinématographique, même si les méchants sont moins méchants et les gentils moins gentils.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé