EUR 28,56
  • Prix conseillé : EUR 29,14
  • Économisez : EUR 0,58 (2%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
LIVRAISON GRATUITE Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Doctor Atomic a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Doctor Atomic

3.5 étoiles sur 5 6 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
16 neufs à partir de EUR 25,59 4 d'occasion à partir de EUR 34,34
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Format : Anamorphique, Classique, Dolby, DTS stéréo, DVD-Vidéo, Plein écran, Sous-titré, Surround, PAL
  • Audio : Anglais (DTS 5.1), Anglais (PCM Stéréo)
  • Sous-titres : Néerlandais, Anglais, Français, Italien, Espagnol
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 1.78:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Opus Arte
  • Date de sortie du DVD : 8 septembre 2008
  • Durée : 230 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • ASIN: B001BSH18O
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 91.922 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Description du produit

"The longing to overcome human boundaries led the physicist J. Robert Oppenheimer to begin an experiment that formed a threat to the whole of humanity, and whose scientific results still do today. The question of the moral implications of the atomic bomb is raised in John Adams opera, just as much as that of the influence on the private lives of the main characters. Doctor Atomic is the fifth work to result from almost twenty years of collaboration between the American composer and his fellow American director and Erasmus Prize-winner Peter Sellars.

<h3 class=""productDescriptionSource"">Press Reviews

"The cast is flawless...Adams has created a beautiful provocative work that refreshes the repertoire." (The Times)

"Peter Sellars's film of the opera is expressionistic, claustrophobic, sometimes deliberately out of focus. The sound quality is exceptionally good, as is the singing and playing under conductor Lawrence Renes." (BBC Music Magazine)

"Gerald Finley carries the problems of the world on his shoulders as Oppenheimer and the Netherlands Philharmonic and Lawrence Renes play like it's the best score since Fidelio. " (Gramophone)

Cast
Gerald Finley (J. Robert Oppenheimer)
Jessica Rivera (Kitty Oppenheimer)
Eric Owens (General Leslie Groves)
Richard Paul Fink (Edward Teller)
James Maddalena (Jack Hubbard)
Thomas Glenn (Robert Wilson)

Netherlands Philharmonic Orchestra; Lawrence Renes

Stage Director: Peter Sellars

Catalogue Number: OA0998D
Date of Performance: 2007
Running Time: 230 minutes
Sound: DTS Surround 5.1; 2.0 Dolby Digital
Aspect Ratio: 16:9 Anamorphic
Subtitles: EN, FR, DE, ES, NE
Label: Opus Arte"

Description

The cast is flawless... Kristine Jepson as Kitty Oppenheimer holds the stage sublimely... Adams has created a beautiful provocative work that refreshes the repertoire. (The Times)

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Blu-ray
John Coolidge Adams est né en 1947 à Worcester, Massachusetts (USA), au sein d'une famille amatrice de jazz. Il apprend de son père la clarinette, et joue dans des groupes et orchestres locaux de la région de East Concord, dans le New Hampshire où la famille habite. Adams prend ses premiers cours théoriques de musique à l'âge de onze ans, puis étudie la musique au Harvard College, de 1965 à 1971, puis au Conservatoire de San Francisco. John Adams rejoint, à partir de 1977, le courant de la musique minimaliste, reconnaissant avoir été très influencé par Steve Reich, influence qu'il a enrichi par la suite d'une composante symphonique nécessitant parfois une très riche orchestration.

Parmi les oeuvres majeures qu'Adams a composé à ce jour, on peut noter "Road Movies" pour violon et piano (1995), "Shaker Loops" pour septuor à cordes (1978), "Grand Pianola Music" (1982), une "Chamber Symphony" (1992), un Concerto pour violon (1993), "Harmonielehre" (1985) pour orchestre, les Symphonie "Lollapalooza" (1995), "Naive and Sentimental Music" (1999) et "City Noir" (1999), plusieurs Opéras, dont "Nixon in China" (1987), "The Death of Klinghoffer" (1991) et "Doctor Atomic" (2005) sur un livret de Peter Sellars, "On the Transmigration of Souls" pour bande magnétique, voix et orchestre (2002) en hommage aux victimes du 11 septembre 2001, ou bien encore l'Oratorio de la Nativité "El Niño" (2000).
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 11 janvier 2010
Format: DVD Achat vérifié
Le 16 juin 1945 eut lieu dans un recoin de l'Etat du Nouveau Mexique la première explosion d'une bombe atomique de l'histoire. Le physicien Robert Oppenheimer avait été nommé en 1942 responsable scientifique du projet Manhattan, dont l'objet était la conception et la production de l'arme nucléaire. C'est Oppenheimer qui aurait choisi le nom de code de ce test, « Trinity », en référence au poète John Donne. Un des sonnets de Donne est cité dans l'opéra, sonnet qui évoque les affres du pécheur tiraillé entre le bien et le mal.

Le succès du test entraîna le 6 août suivant le largage d'une bombe au dessus de la ville d'Hiroshima, puis le 9 août, d'une seconde au dessus de celle de Nagasaki, avec les conséquences humaines, militaires et politiques qu'on sait.

Souvent, je me plains de la frilosité des livrets d'opéra, de leur manque d'audace. Il serait donc malvenu de ma part de reprocher à John Adams, le compositeur, et à son librettiste et metteur en scène Peter Sellars, d'avoir choisi pour sujet les ultimes préparatifs de l'opération Trinity, et la personnalité d'Oppenheimer, physicien de premier plan et concepteur d'un nouvel usage destructeur des forces naturelles.

Construit en deux actes, l'opéra nous montre le scientifique, sa femme, ses collaborateurs, le général Leslie Groves -responsable militaire du projet, les soucis, les angoisses et les dilemmes moraux nés du recours sans précédent à une arme de destruction massive, bien réelle celle-là.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
We are dealing here with a highly political subject and opera. We are dealing here with the scientists who invented, tested and then supervised the use of the first atom bomb ever produced, tested and used in the world. The main character is thus Oppenheimer himself with a couple of his colleagues and the military personnel that is following the project. We are after the victory over Germany and before the atom bombs on Hiroshima and Nagasaki that will bring the surrender of Japan, or should I say precede Japan’s surrender that was expected any time before the bombs were dropped. The opera only considers the stakes and ethical questions of the scientists themselves. The fact that the use of these atom bombs will bring the Cold War is not even considered, it is even hinted at as being a common project with the Soviet Union, which is totally false. It was a unilateral action of the US that could have been avoided politically and militarily because it was purely useless: the victory and the surrender of Japan was only a question of days.

Even so this opera is strongly anti-military and anti-atomic from the purely scientific point of view. Ethics are here and there alluded to, especially by second zone scientists, not the top ones, but it is only anecdotes more than real facts and actions. The opera’s libretto is supposed to have been written from authentic documents, and it contains a lot of literary quotations. This implies the positions defended by the two top scientists and the top general in this case are supposed to be authentic, in spite of the numerous and long literary quotations that are set in Oppenheimer’s mouth.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?