Quantité :1
Don'T Forget Who You Are a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Don'T Forget Who You Are
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Don'T Forget Who You Are


Prix : EUR 13,18 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
32 neufs à partir de EUR 5,69 8 d'occasion à partir de EUR 4,99

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Miles Kane

Discographie

Image de l'album de Miles Kane

Photos

Image de Miles Kane

Biographie

Miles Peter Kane est né le 17 mars 1986 dans la commune The Wirral, sur la Merseyside (Royaume-Uni). Le garçon tôt attiré par la musique en plein revival britpop empoigne sa première guitare à l'âge de douze ans et forme son premier groupe sérieux, The Little Flames, fin 2004, dans sa dix-neuvième année.

La formation ... Plus de détails sur la Page Artiste Miles Kane

Visitez la Page Artiste Miles Kane
3 albums, 6 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Don'T Forget Who You Are + Colour Of The Trap
Prix pour les deux : EUR 20,17

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (3 juin 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00BMHFYVA
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 29.919 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Taking Over 3:24EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Don't Forget Who You Are 3:21EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Better Than That 2:56EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Out of Control 3:15EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Bombshells 2:15EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Tonight 2:59EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. What Condition am I In? 2:32EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Fire in My Heart 2:50EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. You're Gonna Get It 2:31EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. Give Up 2:45EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter11. Darkness in Our Hearts 3:41EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

MILES KANE
"Don't Forget Who You Are"
Le seul et l'unique Miles Kanes est de retour le 3 Juin 2013 avec son deuxième album 'Don't Forget Who You Are' qui sortira chez Columbia Records, succédant ainsi à 'Colour of the Trap', son premier album acclamé par la critique.

L'album de 11 chansons souligne un éclatant retour aux sources du rock n' roll, avec des hymnes évidents mais hachurés de guitares plus brutes et des changements de tempo expérimentaux, amenant une tonalité plus lourde au son du britannique.

Produit par Ian Broudie (The Zutons, Echo and the Bunnymen), l'album est co-écrit avec Broudie, mais aussi avec Andy Partridge de XTC, Paul Weller et Kid Harpoon.
Il sera disponible en CD standard et deluxe, vinyl
De 'Taking Over' et ses inspirations glam-rock à la mélodie entêtante de 'Don't Forget Who You Are', titre qui a donné son nom à l'album et qui sera le prochain single, l'album a été indiscutablement un point culminant des NME Awards Tour en février dernier.
Il y aussi 'You're Gonna Get It' qui a été co-écrit et joué par Paul Weller cette année aux NME Awards, le dansant 'Tonight' et le premier single 'Give Up' qui a tourné en boucle sur Radio 1 - ces deux derniers titres étant co-écrits par Kid Harpoon.
Miles raconte : "La seule chose que j'ai voulu sur ce nouvel album, c'est éviter que les chansons soient trop riches. Elles devaient sembler vraiment simples. Le plan était, avant même que le côté rock n' roll et le côté glam ne se rajoutent, qu'elles devaient avoir un son incroyablement direct"

Critique

Auréolé d'un premier essai solo convaincant, l'inattendu Colour of the Trap, l'ancien leader des Rascals version 2000 et The Last Shadow Puppets avec l'acolyte et frère d'armes d'Alex Turner (dont le pedigree ressemble beaucoup à celui de Miles Kane) se devait de ne pas rater le coche du proverbial difficile second album et usiner du tube rock efficace.

Chose aisée pour le gamin tombé dans une marmite de Kinks et de Jam si l'on en croit le potentiel de morceaux comme l'incandescent « Taking Over », manière de glam rock aux riffs acérés ouvrant les hostilités ou « Don't Forget Who You Are » qui lui succède avec une mélodie imparable comme il n'a pas honte d'en servir, appuyant lui-même les choeurs du refrain et le couplet filtré du milieu. De la ressource et du culot, Miles Kane n'en manque pas pour aligner avec la morgue du débutant d'autres perles de son cru ou signées Andy Partridge (XTC), Ian Broudie (producteur de l'ouvrage aux contours aiguisés), Kid Harpoon ou Paul Weller, dont le parrainage s'entend sur « First of My Kind » et « Start of Something Big », réservés à l'édition deluxe de l'album.

À l'ancienne, sans temps mort sinon une ballade plutôt digne et loin d'être un tue-l'amour (« Out of Control » lorgne du côté Oasis de la chose), le prodige et sauveur du britrock enchaîne les tueries comme à la parade de « Better ThanThat » à « Give Up » en passant par « Bombshells », « You're Gonna Get It » et tire la queue du Mickey avec « What Condition Am I in? » au propos plus personnel. Peu importe si le schéma mélodique est moins varié que son prédécesseur et les textes assez sommaires, Don't Forget Who You Are s'envoie d'une traite et possède le charme de la spontanéité. Et dire qu'il laisse de côté des titres comme « Woman's Touch » (à la touche Elvis Costello des débuts) ou « Caught in the Act » (bonus de l'édition limitée) en dit long sur les facultés du jeune songwriter 100% british.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cymus TOP 100 COMMENTATEURS le 6 juin 2013
Format: CD
Voici deux ans déjà que le premier album de Miles Kane, Colour Of The Trap, révélait au grand jour le véritable talent du musicien britannique, resté jusque là, dans l’esprit de certains critiques, dans l’ombre de son comparse de The Last Shadow Puppets, Alex Turner (Arctic Monkeys).

Ce second album, Don’t Forget Who You Are, à la fois se place dans la continuité du précédent et marque une certaine évolution et une certaine distance avec ce que Miles Kane avait fait jusqu’à présent. On retrouve ainsi cette inspiration de la pop britannique des années 60 mélangée avec un rock bien contemporain, on retrouve également les guitares flamboyantes du musicien, plus sous forme de riffs d’ailleurs que de solos. En revanche, on retrouve moins les arrangements qui ornaient les chansons d’effets parfois un peu bruitistes. On remarque ici un éloignement assez marqué avec l’album unique des Rascals, Rascalize, où l'on pouvait relever des recherches sonores qui donnaient à certains passages une atmosphère un peu étrange.

Ici, les compositions sont plus resserrées, plus compactes, plus directes.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick le 23 octobre 2013
Format: CD
Difficile de trouver une critique négative ou du moins mitigée au sujet de Miles Kane. Certes, Miles a le look qui va bien, a bien assimilé le rock British 60s, XTC, The Jam et Paul Weller mais que retire-t-on vraiment de cet album ?

Une énergie brute propre à la jeunesse. C'est plutôt bienvenu. Une production, malheureusement peu subtile, qui joue d'ailleurs à fond sur le côté high energy, ce qui finit vite par lasser, impression d'autant plus renforcée par le placement tout en puissance de la voix de Kane.

Côté compositions, bon nombre d'entre elles nombre sont extrêmement bien troussées : "Taking Over", "Don't Forget Who You Are" ou "Better Than That", toutes des hits potentiels. D'autres sont faciles, voire vulgaires en raison de leur manque évident de finesse, "Tonight", "You're Gonna Get It", "Give Up". On en regretterait presque le format vinyle où, c'est certain, on aurait préféré la face A.

Seul moment d'accalmie dans le déluge de décibels que constitue l'album, la ballade "Fire In My Heart" où Miles Kane fait enfin preuve d'une retenue qu'on aurait aimé plus présente au fil de l'écoute de sorte à créer une réelle dynamique. Côté retenue justement, on évitera la mièvre "Out Of Control" qui lorgne (mal) du côté d'Oasis.

Tout ceci pourrait donner un album moyen mais révélateur de très bonnes choses à venir si ce n'était une ultime réserve sur les textes qui sont, à mon avis, le point faible de Miles Kane et qui gâchent malheureusement ses chansons les plus réussies mélodiquement (pour qui comprend l'anglais et/ou envisage encore une chanson dans sa globalité).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 12 juillet 2013
Format: CD
Je viens d'écouter le deuxième album de Miles Kane (j'avais acheté le premier, hélas!). Mon premier réflexe a été de me demander: qu'est-ce que l'ingénieur du son lui balance-t-il comme effet dans les retours en studio pour que le citoyen Kane puisse croire que sa voix ait un quelconque intérêt?

Ben, si c'est ça l'avenir du rock... sûr les Inrocks vont adorer!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pokespagne TOP 1000 COMMENTATEURS le 22 octobre 2013
Format: CD Achat vérifié
J'aime et j'admire Miles Kane depuis si longtemps - les Rascals, Last Shadow Puppets - qu'il fallait bien qu'un jour, ma passion pour le (plus si) jeune guitariste - compositeur prodige de Liverpool marque un peu le pas. Syndrome du second album ? Il n'en est rien, puisque "Don't Forget Who You Are" n'a rien d'un second album, vu la déjà longue carrière de l'individu. Recherche de renouvellement mal venu ? Il est certain que le durcissement du ton (certains morceaux donnent lieu à des excès divers et varié, d'intensité - et c'est bien - comme de production - et ça l'est un peu moins...) augmente l'efficacité de l'album, mais dilue un peu le charme mi-rétro mi-puriste de Miles. Léger coup de barre du compositeur ? S'il y a moins de grandes chansons irrésistibles que sur les précédents efforts de notre petit maître, le niveau général des compositions reste nettement au-dessus de celui de la concurrence. Non, je crois que c'est juste qu'il manque à "Don't Forget Who You Are" ce petit supplément d'âme qui distinguait jusqu'alors Miles Kane du peloton, qui l'élevait même parfois au dessus de son plus illustre ami Alex Turner. Rien de grave néanmoins, et l'on sent bien en écoutant cet album que sur scène, la guitare magique de Miles va encore nous enchanter !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?