undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Donjon Crépuscule ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 2,27 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Donjon Crépuscule T110 - Haut Septentrion Album – 12 mars 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 10,95
EUR 10,95 EUR 5,00

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Donjon Crépuscule T110 - Haut Septentrion + Donjon Crépuscule T111 - La Fin du Donjon + Donjon Crépuscule, Tome 106 : Révolutions
Prix pour les trois: EUR 32,85

Acheter les articles sélectionnés ensemble



Détails sur le produit

  • Album: 48 pages
  • Editeur : Delcourt (12 mars 2014)
  • Collection : DELC.HUMOUR RIR
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2756040959
  • ISBN-13: 978-2756040950
  • Dimensions du produit: 22,5 x 1 x 29,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 62.289 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1964 à Fontainebleau, Lewis Trondheim passe son enfance à s'ennuyer et son adolescence à ne rien faire. En troisième, il entre dans un collège technique pour imiter son cousin. Ensuite, il fait une première E - sciences et mécanique, fraiseuse - où il se révèle tellement nul qu'on le rapatrie en philo-lettres. Armé d'un bac philo, il se lance dans la bande dessinée. Parce qu'il a envie de raconter des histoires et que, côté dessin, il a tout à apprendre. Par esprit de contradiction et curiosité scientifique, en somme. Vers 25 ans, armé d'une photocopieuse, il édite un fanzine tout seul, et tient douze numéros. Trouvant que l'art minimaliste a ses limites, il décide d'apprendre à dessiner et attaque les 500 pages de Lapinot et les carottes de Patagonie. En 1990, il fonde avec cinq autres dessinateurs la structure éditoriale l'Association. Puis il découvre qu'on peut gagner sa vie en faisant ce métier, quitte Paris pour le Sud, et entre chez Dargaud en 1995 avec Les Formidables Aventures de Lapinot. Coup de cœur d'Angoulême en 1994, il reçoit en 1996 le Totem de la bande dessinée au Salon de Montreuil.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michael Asadourian le 13 mars 2014
Format: Album Achat vérifié
Donjon est une saga répartie en cinq séries : Donjon Potron-Minet raconte la jeunesse du gardien du donjon, parsemée de clins d'oeil à la création de cette forteresse ; Donjon Zénith raconte la vie au donjon, son apogée et son déclin, avec pour héros Herbert et Marvin ; Donjon Parade se compose d'albums humoristiques se déroulant pendant la période Zenith ; Donjon Crépuscule se focalise sur l'après donjon et clôture la saga ; Donjon Monsters est une compilation d'histoires indépendantes réparties sur les autres saisons et ajoutant pas mal d'information sur le monde de Terra Amata.

Autant dire que ce septième album de la série Donjon Crépuscule (101, 102, 103, 104, 105, 106, 110, 111) ne s'adresse pas aux novices. Impossible de comprendre quoi que ce soit sans avoir lu quelques tomes clés (au moins Donjon Zenith 1-3 et Crépuscule 101-104). Quant aux habitués, je ne saurais trop conseiller de lire le tome 110 en parallèle du 111. Les deux tomes se déroulent au même moment. Entre la page 9 et 10 du tome 110 par exemple viennent s'insérer les pages 9 à 12 du tome 111.

Ce tome est à l'image de Marvin Rouge : de l'action à tout va et quelques pointes d'humour (bas de la ceinture). Agréable à lire, apportant une fin à l'aventure de Marvin Rouge et de Zakutu, le retour apprécié d'un personnage plus vu depuis longtemps et quelques maigres réponses, mais je trouve le tome 111 plus équilibré et plus fourni.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Pokespagne TOP 1000 COMMENTATEURS le 8 juillet 2014
Format: Album Achat vérifié
On attendait, on attendait, et nous y voilà enfin, Trondheim et Sfar nous offrent le bouclage du "Donjon", période "Crépuscule", à moins qu'il ne s'agisse en fait - on ne sait pas bien à ce stade - de la conclusion générale de cette oeuvre majeure, systématiquement déclinée sur un mode mineur d'humour potache... Alors, il faut avouer qu'on est - évidemment - d'abord un peu perdus au milieu du raccordement assez insensé de toutes les histoires construites progressivement entre les différents cycles du Donjon (une relecture dans l'ordre des "niveaux" semble s'imposer), et d'un combat apocalyptique mené tambour battant... Mais rapidement, la légère irritation créée par le fait de ne pas comprendre grand chose aux péripéties de "Haut Septentrion" se dissipe du fait de la jolie loufoquerie des personnages et des situations (comment ne pas admirer le jeu comique entre le séducteur un peu lourd et sa cible peu consentante, qui doivent échanger leurs corps pour pouvoir échapper à leurs ennemis ?). Si l'ellipse entre les planches 25 et 26 est plutôt bluffante, et donc dure à avaler - mais où irons-nous donc rechercher cette partie de l'histoire ici escamotée ? -, la fin à la foi dantesque et dérisoire est profondément satisfaisante, sans même parler du romantisme léger mais persistant qui se dégage des dernières cases. Au delà de nos plus folles espérances, vu ce qui pouvait sembler un désintérêt progressif des auteurs vis à vis de leur création, et très très bien joué !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par JohnJohn le 8 mai 2014
Format: Album Achat vérifié
On retrouve avec plaisir la série...encore de chouettes trouvailles même s'il faut parfois s'accrocher fort pour suivre le scénario! Une forte odeur de Crépuscule quand même...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?