EUR 16,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 5,59 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Douze ans d'esclavage : 12 Years a Slave Broché – 27 novembre 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
EUR 16,00 EUR 15,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Douze ans d'esclavage : 12 Years a Slave + Racines + La case de l'oncle Tom
Prix pour les trois: EUR 32,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Douze ans d'esclavage (Twelve Years a Slave) est publié aux États-Unis en 1853. C'est le récit autobiographique de Solomon Northup, un homme qui a été libéré des fers de l'esclavage seulement quelques mois plus tôt. Cet ouvrage s'inscrit dans la grande vague de publication de récits d'esclaves (slave narratives) qui constitue alors une arme décisive dans la lutte pour l'abolition de l'esclavage, laquelle sera proclamée par Abraham Lincoln le 1er janvier 1863 et étendue à l'ensemble du territoire des États-Unis à l'issue de la guerre civile américaine en 1865. Plus de quatre-vingt récits d'(ex-)esclaves (hommes et femmes) sont ainsi publiés entre 1835 et 1865, dont ceux de Frederick Douglass (1845), William Wells Brown (1847), Josiah Henson (1849), Henry Bibb (1849),John Brown (1855), Harriet Jacobs (1861). A ces récits, il faut ajouter des oeuvres de fiction, au premier rang desquelles La case de l'Oncle Tom de Harriet Beecher Stowe (1852), roman largement inspiré du récit de Josiah Henson et qui allait à son tour marquer de son empreinte la rédaction de Douze ans d'esclavage, qui sera du reste dédié à Beecher Stowe.
Si l'histoire narrée par Northup n'en demeure pas moins profondément originale, c'est parce qu'il n'est pas un «esclave comme les autres». Né libre en 1808, résidant dans le comté de Saratoga dans l'État de New York, il est kidnappé en 1841, enfermé à Washington, vendu à la Nouvelle-Orléans, avant de passer les douze années suivantes de sa vie en tant qu'esclave en Louisiane. Ainsi que l'affirme à nouveau Beecher Stowe, il y avait eu d'autres cas similaires à celui de Northup, mais ceux-ci n'en demeuraient pas moins exceptionnels et, lorsqu'ils étaient découverts par les autorités du Sud, étaient généralement «traités avec une grande équité et impartialité». Par ailleurs, les esclaves de ces régions reculées du Sud des États-Unis qui parvenaient à (re)gagner leur liberté étaient extrêmement rares, à la différence (relative) des esclaves des États frontaliers du Nord et de ceux de la côte atlantique. Si le fonctionnement de l'institution esclavagiste dans ces régions n'était pas inconnu, sa description avait jusqu'à présent été le fait de voyageurs-observateurs. Northup, lui, était le premier à décrire l'expérience vécue de l'esclavage dans les plantations du Sud.
Comme tant d'autres slave narratives, Douze ans d'esclavage a été rédigé à quatre mains - et ce dès le retour de Northup auprès de sa famille à Glenn Falls dans l'État de New York -, avec l'aide d'un«nègre», un juriste local nommé David Wilson. L'on sait peu de choses de Wilson, si ce n'est que ses écrits antérieurs (poésie et histoires locales) ne traitaient en rien de la question de l'esclavage, qu'il n'était pas un militant abolitionniste et que rien ne prouve qu'il le soit devenu après avoir connu et travaillé avec Northup. Selon toute vraisemblance, il fut avant tout intrigué et touché par le singulier destin de l'ex-esclave. C'est pourquoi l'on est porté à le croire lorsqu'il affirme dans sa préface qu'«impartial, comme il croit l'être, indépendant de toute préconception et tout préjugé, le seul objectif de l'éditeur a été d'offrir une histoire fidèle de la vie de Solomon Northup, telle qu'il l'a reçue de ses lèvres». En quelques mois, les huit mille copies de l'ouvrage sont écoulées ; réimprimé à plusieurs reprises, le nombre de ventes dépasse en 1856 les trente mille exemplaires. L'ouvrage est republié au lendemain de la guerre civile et fera, jusqu'à nos jours l'objet de nombreuses rééditions aux États-Unis, mais aussi de traductions - il a été publié en français en 1980 aux Éditions Sycomore, mais était depuis longtemps épuisé - et d'adaptations comme en témoigne le très attendu long-métrage éponyme du réalisateur anglais Steve McQueen.

Un mot de l'auteur

Ce livre est publié pour la première fois en 1853 aux États-Unis. Quelques mois seulement après avoir retrouvé sa liberté perdue pendant 12 ans, Solomon Northup écrit le récit de sa captivité. Ces récits d'esclaves, alors nombreux, sont une arme décisive dans la lutte pour l'abolition de l'esclavage (laquelle ne sera proclamée qu'en 1863 par Abraham Lincoln).
Northup a connu la liberté avant d'être par la force vendu comme esclave pour travailler dans les plantations du sud américain. Cette histoire singulière fait la force de son récit. Solomon Northup raconte ce qu'il a vécu en multipliant les perspectives. Il parle comme un sociologue observe l'agriculture basée sur l'esclavage, désespéré ou enragé comme un homme qui a connu la liberté avant d'en être privé. Il dit son histoire comme un esclave qui a connu bien des maîtres et des coups de fouets, ou encore comme un homme traqué et confronté tous les jours à la mort. Le texte de Solomon Northup nous fait traverser tout un monde. Il passe des mains d'un maître effroyable et violent à celles d'un autre qui se montre plus bienveillant, et donne ainsi à voir la complexité de ce qui était alors une institution bien particulière et n'était pas moins violente de parfois se montrer un peu plus "clémente". La violence des rapports ne s'efface pas de quelques changements dans la nature des chaînes.

Ce récit peut donc dater d'un autre siècle, aucunes des questions et des exigences d'émancipations qu'ils posent ne sont à remettre aux archives. Les mots de Solomon Northup interroge notre présent ne serait-ce qu'en racontant la dureté du "travail" (qui n'a pas que bien disparu) et surtout en demandant avec force ce qu'il advient de la liberté - et des batailles qu'elle exige - face à l'assujettissement, ici dans une de ses formes les plus terribles qui n'a sans doute pas non plus tout à fait disparu.

Max Hoffman, l'éditeur de l'ouvrage


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,59
Vendez Douze ans d'esclavage : 12 Years a Slave contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,59, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Editions Entremonde (27 novembre 2013)
  • Collection : La Rupture
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2940426279
  • ISBN-13: 978-2940426270
  • Dimensions du produit: 20 x 2,6 x 13 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 28.442 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Georges sur 19 février 2014
Format: Broché
Excellent livre, c’est un récit vraiment bouleversant. J’ai beaucoup plus apprécié le livre que le film.
La traduction est très littéraire et fidèle au récit original en langue anglaise.
À lire à tout prix !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
26 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adrien93 sur 10 décembre 2013
Format: Broché
Ce récit d'esclave autobiographique donne à lire 12 années d'esclavage avec d'autant plus de précisions que Solomon Northup détaille tant ce qu'il éprouve intérieurement que ce qu'il observe dans les plantations du sud des États-Unis en passant sous les chaines d'un maitre à un autre. Né libre, il raconte qu'il doit pourtant dissimuler tout au long du texte cette liberté dont il est privé suite à un kidnapping. A la lecture, surgissent toutes les questions autour de l'oppression et de la liberté dans les batailles politiques, on aperçoit entre les lignes que Northup fait l'expérience d'une des plus terribles formes d’assujettissement qui existent sans jamais cesser de chercher à s'enfuir ou de batailler contre la violence de ses maitres quitte à se battre contre eux en risquant sa vie. Ce texte est à l'origine du film de Steve McQueen sorti aux USA et qui sort en France en janvier, "12 Years a Slave". Après ses films Hunger, et Shame, McQueen se confronte à l'histoire de l'escalavage et j'ai hâte de voir comment il rend compte des tensions entre liberté et oppressions, ou encore entre Northup et les autres esclaves en mettant ce récit en images.
Si vous ne connaissez que très peu, ou par les chiffres, l'histoire de l'escalavage dans les plantations du sud américain, je vous conseille fortement la lecture de ce récit.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paul DeTarse sur 6 mars 2014
Format: Broché
Les témoignages de première main sur l'esclavage sont assez rares en langue française pour qu'on s'arrête sur celui-ci. La qualité de son écriture, mais aussi tout le travail éditorial en font un livre incontournable. Quelles que soient les qualités qu'on prête au film et les récompenses qu'il reçoit, il reste un film et une expérience très différente de la lecture d'une narration directe. Un ouvrage qu'on ne regrette jamais d'avoir, de relire parfois, et de prêter dès que possible.
Formidable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par dadou sur 5 mars 2014
Format: Broché Achat vérifié
Un récit édifiant et poignant pour tous ceux qui ont une conscience et qui peuvent regarder en face ce que peut être l'humanité dans ce qu'elle a de monstrueux .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Moalic Philippe sur 30 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Après avoir visualisé le film,je fus passionné par la lecture de cet ouvrage decrivant les conditions de vie de Solomon Northup durant ses années de servitude ainsi que l'etude des rapports qu'il entretenait avec ses maitres... Ce livre fut pour moi celui qui m'appris le plus sur l'esclavage.... Je le recommande tres vivement.à de futurs lecteurs
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?