• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Dracula a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Editeur J'AI LU. Livraison en 72h en moyenne. Aucune livraison en DOM-TOM. Expedition le jour meme si commande passee avant midi. Vendeur Pro, rapide et serieux, achats garantis.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Dracula Broché – 6 octobre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 6 octobre 2012
"Veuillez réessayer"
EUR 4,70
EUR 4,70 EUR 2,48

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Dracula + Frankenstein ou le Prométhée moderne
Prix pour les deux : EUR 8,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • Broché: 680 pages
  • Editeur : J'ai lu (6 octobre 2012)
  • Collection : J'ai lu
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290057401
  • ISBN-13: 978-2290057407
  • Dimensions du produit: 17,8 x 3 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 53.647 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Némésion le 15 juin 2014
Depuis quatre ans qu'elle a fait irruption sur le marché littéraire, la traduction de Jacques Sirgent est partout annoncée de façon tapageuse (pour ne pas dire racoleuse) comme la traduction « ultime » de Dracula, une traduction qui surtout serait prétendument (nous y reviendrons) « intégrale », « complète », après des décennies de censure injustifiée... Lancée au départ par un obscur éditeur spécialisé dans le satanisme tendance extrême-droite (Camion Noir, pour ne pas le nommer), cette campagne mensongère a fait mordre à l'hameçon les prestigieuses éditions J'ai Lu, et par la magie de la réédition (les coquilles et les fôtes en moins - à ce titre l'édition Camion Noir mérite le détour), voilà les extravagances confidentielles de Jacques Sirgent propulsées sur les étals des libraires. Car, autant le dire tout de suite, la traduction de monsieur Sirgent n'a strictement rien d' « intégrale », pour la simple et bonne raison que le texte intégral de Dracula est publié en France depuis... 1960, par Lucienne Molitor d'abord (les éditions Marabout clamant d'ailleurs, sur leur couverture, avoir publié le texte intégral, et cela cinquante ans avant monsieur Sirgent...), puis par Jacques Finné, qui a produit la meilleure traduction française disponible à ce jour.
Désolé pour monsieur Sirgent, mais ni Lucienne Molitor ni Jacques Finné n'ont « censuré » quoi que ce soit, ni n'ont disposé de manuscrits « tronqués ».
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par De Nevers TOP 1000 COMMENTATEURS le 15 octobre 2012
Achat vérifié
Une Nouvelle traduction INTEGRALE, annonce la couverte (assez laide d'ailleurs)!!
De qui se moque t-on?
Ici, la traduction de J.FINNE est trés légèrement tripatouillée, mais sans relief, un peu modernisée,
mais sans abus...
Le côté positif c'est le prix, trés raisonnable pour plus de 600 pages à gros caractères...
Le livre reste un chef d'oeuvre et si vous tenez à J'AI LU, lisez plutôt la version de L.MOLITOR,
qui reste une merveille (N° 3402), avec un beau dossier sur l'auteur et le mythe...
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par AnneHenriette le 29 juillet 2014
Achat vérifié
Moi qui aime tant le fantastique, je n'avais pas non plus (à ma grande honte !) lu l'Authentique... A la recherche de l'original ? Amoureux de littérature anglaise de la fin du XIXe ? Amateurs de fantastique à la mode XIXe ? Passionnés par la littérature foisonnante inspirée par ce grand classique ? Cinéphiles curieux de décourvrir le livre qui inspira Friedrich Murnau en 1922, Terence Fisher en 1958 et Francis Ford Coppola en 1992 ? Je pense que tous trouveront leur content dans cette lecture. Seul point négatif : les coquilles, nombreuses hélas, qui m'ont empêchée de pleinement vivre ce livre...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Anaïs le 3 novembre 2012
J'ai lu pour la première fois Dracula à l'âge de 14 ans, bien qu'étant une lectrice assidue j'ai eu du mal à lire la traduction que j'avais.
J'ai maintenant 24 ans et c'est avec un plaisir immense que j'ai redécouvert cette œuvre exceptionnelle grâce à la traduction de Jacques Sirgent.
Il a su restaurer un parlé correspondant aux personnages par leur éducation, leur situation dans l'action et leurs origines. A l'exemple du professeur Van Helsing: c'est un hollandais, son anglais n'est donc pas parfait, Jacques a su restituer ses erreurs de langage.
La lecture est fluide, agréable, on rentre vraiment dans le livre.

Personnellement, je trouve que le travail que le traducteur a fourni pour nous offrir cette nouvelle traduction est impressionnant et digne de respect.
Je vous encourage vivement à partir à sa découvrir, vous ne pourrez que l'apprécier. Et vu le prix, vous n'avez aucune raison pour vous en passer!!!!!

Bonne lecture
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par MALCOM le 28 octobre 2012
Nous ne le savions pas mais jusqu'ici nous lisions des versions
françaises de Dracula complètement aseptisées, voire inexactes. Jacques Sirgent a su restituer les pages et les passages manquants que d'autres traducteurs ont "oubliés", soit par incapacité de vraiment comprendre l'univers victorien et ses non dits, soit par pudibondrie. Avec cette traduction, que les (en)censeurs du sérail trouveront iconoclaste, Van Elsing n'est plus ce vampirologue distingué qu'on nous présentait jusqu'à là mais un être plutôt vil. Mais il faut vraiment entrer dans les subtilités de la langue d'un Bram Stoker, dur mais habile critique de son époque pour comprendre la véritable dimension du roman. Cette mise à nu devait être faite. Jacques sirgent l'a fait.
On regrettera seulement que l'éditeur ait laissé passer un certain
nombre de coquilles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par yuya46 le 21 décembre 2014
On connait tous des livres ou films autour des vampires, que ce soit pour les midinettes, comme « Twilight » et « Le journal d’un vampire » (pas peur !), ou qui donnent des frissons dans le dos, comme « Entretien avec un vampire » et « Underworld » (un peu plus peur). Mais jamais encore je n’avais lu la référence, un des premiers vampires célèbres : « Dracula » de Bram Stoker.

Ce roman est fait sous forme de journaux intimes ou de lettres échangées. Nous passons alors d’un personnage à l’autre en très peu de temps, que ce soit en une page ou en cinq. Nous avons ainsi les différents points de vue de tous les personnages de l’histoire. Le récit se suit, sans vraiment d’interruption, ils s’arrêtent juste d’écrire pour aller se coucher, par exemple. Cela apporte un côté plus intime à l’histoire.
Un avis me manque quand même, celui du comte Dracula. J’aurais bien voulu avoir ses impressions, pas dans le style « Ils sont méchants avec moi… » mais plutôt du genre « Je vais tous les saigner, me baigner dans leurs tripes et décorer le sapin de Noël avec… » Enfin, vous voyez le genre !

Nous avons un vrai roman de vampires. Quand je dis « vrai », je parle des monstres qui veulent vous sucer le sang, qui n’aiment pas toute la panoplie anti-vampires comme les crucifix, hostie, pieu, ail…

Après l’explication, passons aux points négatifs pour moi.
Cette œuvre du XIXème siècle est plus psychologique que remplie d’actions mais c’est l’époque qui veut ça.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?