undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles23
3,2 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:7,39 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 décembre 2015
"Dreamcatcher, l'Attrape-rêves" est un film d'horreur et de science fiction réalisé en 2003 par Lawrence Kasdan, d'après le roman de Stephen King. Film à grand spectacle aux effets spéciaux impeccables, interprété par des acteurs de premier plan (à commencer par Morgan Freeman) et mis en scène par un grand nom d'Hollywood (Kasdan est aussi bien le scénariste de Star Wars - Episode V : L'Empire Contre-attaque,Les Aventuriers de l'Arche Perdue,Star Wars - Episode VI : Le Retour du Jedi, que le réalisateur de La Fièvre au Corps,Silverado ou Wyatt Earp), le film fait néanmoins partie des adaptations de l'œuvre de Stephen King parmi les plus mal aimées, même s'il possède tout de même quelques défenseurs.

Le synopsis : Quatre amis d'enfance trentenaires partent chaque année pour une partie de chasse dans les forêts du Maine, via une vieille cabane isolée comme point de ralliement, à l'intérieur de laquelle trône un énorme attrape-rêve indien. Ils sont reliés par un mystérieux lien télépathique apparu depuis qu'ils sont venus en aide, il y a bien des années, au jeune "Duddits", un handicapé aux étranges pouvoirs devenu ensuite leur ami.
Dans le blizzard de l'épaisse forêt, nos compagnons rencontrent bientôt deux personnes atteintes d'un étrange mal. Un mal bien plus horrible qu'ils ne s'y attendaient, puisqu'elles hébergent chacune dans leur estomac une belliqueuse créature extraterrestre...
Une course contre la survie commence alors, tandis que l'armée tente d'étouffer l'affaire tout en contenant l'invasion alien, sous le commandement du redoutable "Colonel Abraham Curtis"...

Quel ovni, c'est le cas de le dire !
Ce film est assez insaisissable. Tour à tour brillant et médiocre, superbement écrit et bourré de fautes de script, il s'inscrit dans le palmarès des œuvres bicéphales aussi attachantes que ratées !
C'est cette étrange cohabitation des deux extrêmes qui va traverser les 136 minutes de "Dreamcatcher, l'Attrape-rêves" du début à la fin. Que ce soit dans l'écriture du scénario, dans la mise en scène, dans les dialogues ou dans la direction d'acteurs, Lawrence Kasdan zigzague systématiquement entre la maîtrise de son sujet et la bérézina artistique !
Hésitant sans cesse entre la tragique et la parodie, le brillant scénariste de la saga Star Wars s'empêtre dans une narration bicéphale où le ton burlesque est constamment à côté de la plaque, venant contredire le sujet tout en désamorçant la moindre scène d'angoisse.

L'autre point de rupture avec la réussite du projet est que le final est particulièrement raté et, allez savoir pourquoi, s'oppose tout simplement à celui du roman originel.
Certes, en adaptant l'œuvre de Stephen King, Kasdan avait le bénéfice de la relecture et pouvait honorablement en réinterpréter la fin. Sauf qu'il nous propose une conclusion particulièrement contradictoire, n'apportant aucune résolution au cheminement thématique des personnages et annihilant au contraire la portée du récit de l'écrivain. Le lien télépathique qui lie les personnages n'a dès lors plus aucun sens, le personnage central (le mystérieux "Duddits") se retrouve totalement dénaturé et, au final, le thème de "l'attrape-rêves" est complètement passé aux oubliettes !

Conçu comme un récit plus ou moins connecté avec l'histoire développée dans Ça (l'histoire se déroule au départ dans la même ville fictive de "Derry" et il est fait référence au "Club des Sept Paumés"), "Dreamcatcher" développait en filigrane certains des thèmes récurrents du King.
Certes ponctué de notes d'humour, le roman était un condensé de récits science-fictionnels fondateurs (La Guerre des Mondes,Alien,The Thing et X-Files) qui, comme un effet de boucle (la plupart des écrits de Stephen King ayant été adaptés à la télévision ou au cinéma), venaient essentiellement des médiums télévisuels et cinématographiques !
Mais surtout, "Dreamcatcher" était un prolongement naturel de "Ça" (et aussi des Tommyknockers). En faisant de son quatuor de personnages (ou quintet si l'on ajoute "Duddits) un groupe d'adultes tourmentés, n'ayant jamais réellement réussi à s'adapter à la vie sociale à cause de leur pouvoir télépathique, Stephen King nous parlait de la difficulté de grandir. Tous réunis rituellement autour d'un énorme attrape-rêves, ses héros marquaient ainsi cette parabole du difficile passage à l'âge adulte, thème central de l'œuvre de l'écrivain. Et en combattant des extraterrestres, ils s'inscrivaient à la fois dans la tragédie de la vie et dans le monde de l'enfance. Un monde symbolisé par "Duddits", attrape-rêve vivant (est-il devenu malade à force d'absorber leur malêtre ?) vers lequel ils devront se tourner pour survivre, ou pas...

A l'arrivée, Lawrence Kasdan se sera cassé les dents sur le terrain de l'adaptation en essayant d'être parfois trop fidèle (une tonalité humoristique qui ne fonctionne manifestement que dans les lignes et dans le style de l'écrivain), tout en proposant une fin différente complètement en décalage avec le récit initial et sa portée parabolique...
22 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Puisant dans des peurs profondes, le maitre incontesté des romans d'horreur a su faire ressortir la zone d'ombres qui est en nous. Peur de l'inconnu, des monstres, des extraterrestres, du blizzard, de la nuit, des dons étranges, tout y est !
Quatre amis ayant aidé jadis un enfant qui allait se faire lyncher, ils se découvrent des dons puissants. Séparés depuis, ils profitent d'une occasion pour repartir dans un chalet dans le Maine, pour ressasser leurs souvenirs. Évidemment rien ne se passe comme ils l'avaient prévu. Ce qui les attend c'est l'horreur, l'inconnu.
L'armée a envoyé sur place une équipe pour venir à bout de tous ces humains, hôtes d'un abject monstre, et de ces extraterrestres envahisseurs, qu'il faut absolument empêcher de sortir de la région.
Sur place un seul point de ralliement : l'épicerie GOSSELIN, seule boutique présente dans le film.
Un colonel de l'armée (Morgan Freeman) devenu complétement fou par tout ce qu'il a vu, se retourne contre son équipier qui ne l'écoute plus.
Chacun fait face à la peur à sa façon et si l'armée n'arrive pas à contenir tous ces aliens, un ami improbable viendra au secours de ce qu'il reste de survivants.
Très bon film qu'il ne faut pas lâcher pour bien le comprendre, car il est complexe, avec moultes retournements de situations.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais lu le livre, il y a plusieurs années et je trouve que ce long-métrage respecte assez bien le roman.
Dans l'un des bonus, Stephen King lui même dit qu'il le trouve bien ce qui me paraît tout de même important à souligner.
"Dreamcatcher" est un film réalisé par Lawrence Kasdan ("Silverado", "Wyatt Earp") et sorti en 2003.
Distribution: Thomas Jane, "Docteur Henry Devlin", Jason Lee, "Beaver", Timothy Olyphant, "Pete", Damian Lewis, "Gary", Donnie Wahlberg, "Duddits" et Morgan Freeman, "Le Colonel Abraham Curtis".
Début de l'histoire: Quatre copains d'enfance qui ont désormais la trentaine ont chacun des pouvoirs bien particuliers qui leur permettent de lire dans les pensées.
Cela leur vient d'une rencontre qu'ils ont faite lorsqu'ils étaient enfant avec un garçon attardé mentale et très étrange surnommé "Duddits".
Ces quatre amis partent passer comme tous les ans plusieurs jours dans un chalet en pleine forêt pour chasser.
Tout se déroule bien jusqu'à la rencontre avec un homme perdu et à bout de force.
Après tout s'enchaîne: Les animaux s'enfuient, des hélicoptères survolent la zone et l'homme qu'ils ont recueilli meurt dans des conditions épouvantables.
L'horreur commence !!!
"Dreamcatchers" est un bon film de science-fiction horrifique qui m'a agréablement surpris.
La première partie est vraiment excellente et la deuxième un peu moins surtout la fin.
J'ai nettement préféré la fin alternative que l'on trouve dans les bonus.
En résumé, ce long-métrage assez fidèle à l'ouvrage de King se laisse regarder avec plaisir et puis si le maître de l'horreur dit qu'il est bon, alors tout va bien.
Le DVD est de très bonne qualité et les bonus intéressants.
A noter que les paysages de neige et de sapins sont magnifiques.
A voir.
Adanson Marco.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tiré d'un des nombreux romans de Stephen King "Dreamcatcher" reste assez fidèle au style du maitre et est un film plaisant à voir!

Quatre amis qui se retrouvent dans un chalet au milieu d'une forêt qui finissent par étre coincé par une tempête de neige, des extra terrestres cherchant à détruire la vie sur terre, des militaires voulant les en empêcher et cela coute que coute!
Bref ces 4 personnes se retrouvent isolés au milieu et n'ont que leur amitié, leur courage et leur peur pour essayer de survivre, mais il y a également Duddits............
Non pour le reste il vous faudra le voir!!!!
L'image est de bonne qualité, si vous disposez de l'upscaling ce sera magnifique... de plus j'ai été surpris par la bande son on nous a gratifié d'un 5.1....

Comme dans tous mes commentaires concernant les films tiré des romans de Stephen voici la liste de ceux que je pense être les meilleurs:
Chambre 1408,Cujo, Les Langoliers, Rose Red, Le journal d'Ellen Rimbauer, The Mist, Les vampires de Salem (il y a deux versions), La tempete du siecle, Les Tommyknockers, Contretemps, Les evades, Shining (il y a deux versions),Christine, Dreamcatcher, Ca, Coeur perdu en Atlantide, Desolation, Le bazaar de l'epouvante, La peau sur les os, Simetierre, La nuit dechirée, La part des ténébres, The mangler, Le fleau, Dolores Claiborne, La ligne verte, Misery....

Il y en a bien d'autres, personnellement j'en ai trouvé 52, mais ceux la sont à mon avis à voir par tous les fans du maitre!
99 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2003
Si les bestsellers du maître de l'épouvante se prêtent théoriquement bien à l'adaptation cinématographique, tous les films réalisés n'ont pas été des succès. Les inoubliables et stressants Shining et Carrie, réalisés par des maîtres (Kubrick, de Palma)ne peuvent faire oublier les très mauvais Running Man et Christine. On trouvera entre ces deux extrêmes les très honnêtes Rédemption de Shawshank, Misery et Coeurs Perdus en Atlantide.
Dreamcatcher appartient à cette troisième catégorie : ni chef d'oeuvre, ni navet, il a le mérite de tirer le maximum d'un scénario compliqué, sans le dénaturer. Les effets spéciaux sont très corrects, les personnages crédibles, l'ambiance étouffante et le suspense haletant. Des caractéristiques qui raviront les amateurs de cinéma fantastique et de livres d'horreur.
Enfin, on notera que le livre DreamCatcher est le premier livre d'épouvante que King a réussi à pondre après un terrible et traumatisant accident de voiture, thème que l'on retrouve particulièrement dans dreamcatcher.
11 commentaire|35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2004
Et bien on peu dire qu'il fait froid dans ce film! On se les gèles! N'ayant pas lu le livre je ne sais pas s'il s'agit d'une bonne adaptation mais le moins que l'on puisse dire c'est que le zéro pointé par la plupart des critiques n'est pas mérité. Pour peu que l'on aime la série X-Files, et que l'on aime le cinéma fantastique, je ne peux pas comprendre que l'on ne puisse aimer cette histoire. Incohérente par moments, mais il s'agit de rêves, et trouver moi de la cohérence dans vos rêves... Désolé, mais il n'y en a pas! Alors regardez ce film sans trop réfléchir, et passez un bon moment de détente car ce film est tout de même bien au-dessus de la moyenne de ce qui sort ces derniers temps sur nos écrans, dans le genre science-fiction et fantastique bien sur! Et pour ceux qui n'appréciraient pas la fin, regardez les bonus, vous y trouverez la fin originale, un peu moins ridicule que celle proposée dans le film.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2015
Contrairement à beaucoup semble-t-il, j'ai bien aimé cet adaptation du roman de Stephen King et les performances d'acteurs, particulièrement celle de Morgan Freeman. J'aime cette histoire d'amis confrontés à une invasion extra-terrestre et aux autorités aux méthodes plutôt expéditives.
Comme souvent avec Stephen King, des flash-backs viennent enrichir la psychologie des personnages.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Étrange film que voilà..Tiré d'un roman de Stephen King dont on reconnait quelques sujets de prédilection dont l'enfance notamment, le récit bifurque du fantastique magique, le pouvoir qui lie les protagonistes et le symbole de l'attrape rêves au cauchemar le plus terrifiant, l'invasion extra terrestre et belliqueuse. Un brin de nostalgie où on remonte le temps pour découvrir ce qui lie les protagonistes et retour au présent dans la forêt dense et neigeuse du Maine où chaque années les amis se réunissent dans un chalet pour se souvenir du bon vieux temps. Leur quiétude ne va pas durer longtemps et l'horreur s'invite brusquement sous les traits d'un bonhomme visiblement pas très en forme, pétomane et qui va bientôt expulser de ses entrailles une bestiole agressive et aux crocs acérés. Le cauchemar peut commencer avec scènes d'horreur diverses et variées qui alignent des effets spéciaux remarquables. On pense à The Thing, les envahisseurs notamment au look torturé et l'ambiance neigeuse et à Alien. Mais la comparaison s'arrête ici, le film n'ayant pas la classe des deux films cités et abusant d'un humour pipi/caca un peu redondant. Bref une œuvre bancale mais traversée de moments de pure angoisse et de scènes marquantes, comme ces animaux qui fuient un danger qu'on devine des plus dangereux.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2005
C'est l'histoire de 4 amis d'enfance qui se rejoignent à la chasse tous les ans depuis leur adolescence, malheureusement cette année sera toute autre, car des phénomènes étranges se produisent depuis leur arrivée au refuge... Ce film est l'adaptation du roman de Stephen King, du même nom, le problème c'est qu'on a l'impression qu'il y a 2 réalisateurs, celui qui réalise la première partie du film, intrigante, captivante qui respecte bien le livre ; et le second qui bacle la seconde partie, qui ne respecte plus l'histoire originale et nous donne une fin plus que ridicule... C'est pourquoi si vous avez déja lu le livre, ne vous faites pas l'injure de regarder ce film, par contre pour les autres amateurs de cinéma, le voir une fois vous permettra de vous faire votre propre opinion, ne serait-ce que pour le début de l'histoire.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2013
J'avais vu ce films chez des amis ,j'ai aimé ,j'ai donc acheté
je n'arrivais pas à le trouver dans le commerce car assez ancien
Frissons garantis
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,71 €