EUR 20,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
Amazon rachète votre
article EUR 6,20 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

Du polar. Broché – 3 avril 2013


Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 18,99 EUR 12,99

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Du polar. + Hollywood Babylone
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Hollywood Babylone EUR 11,95


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,20
Vendez Du polar. contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,20, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 311 pages
  • Editeur : Payot (3 avril 2013)
  • Collection : PR.PA.GF.C.LITT
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2228908827
  • ISBN-13: 978-2228908825
  • Dimensions du produit: 19,4 x 12 x 2,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 197.903 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne 

3.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par 30-06 on 12 août 2013
Format: Broché
Certes, il fait la part belle à Rivages, mais c'est son gagne pain. Un éditeur doit caser ses produits, sinon c'est la faillite. En outre Rivages est une bonne collection qui respecte les auteurs et ne mutile pas leurs oeuvres. F. Guerif condamne ces pratiques qui consistent à supprimer des chapitres entiers d'une aeuvre pour qu'elle s'adapte au format standard de la collection. J'ai particulièrement apprécié qu'il rappelle que Boris Vian ne s'était pas privé de massacrer Chandler en commettant des traductions approximatives. Vian n'aimait pas le polar, même s'il en avait pondu quelques uns. Si Vernon Sullivan avait eu le dixième du talent de Raymond Chandler, ça se saurait.
Je regrette que cet «entretien » soit un peu trop axé sur les auteurs anglais et américains du nord. Mais c'est son droit de vénérer Ellroy ou Robin Cook et je le crois sincère, ce n'est pas qu'une histoire de gros tirages. Ceux qui attendent une énième thèse sur le polar seront déçus. Un type qui s'y connaît, parle de ce qu'il aime. Plutôt sympathique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Arkol on 7 juillet 2014
Format: Broché
Par rapport aux deux commentaires précédents qui descendent ce livre, il faut prendre le contrepied. Car si ce livre est nécessairement partial et partiel comme tout livre d'entretiens, ces deux commentaires le sont aussi et font preuve en plus d'une étroitesse d'esprit assez rare !
François Guérif évoque dans ce livre le polar d'un point de vue général (évoquant différents genres), historique et personnel. Il retrace donc son aventure éditoriale, mais aussi ce qu'à été le polar pour lui. Le point de vue du livre est bien évidemment personnel et c'est pour cela qu'il évoque un bon nombre d'auteurs de chez Rivages qui ont été des coups de cœur de lecteur et d'éditeur (CQFD... Il en évoque bien d'autres également non publiés par Rivages). L'intérêt du livre, outre le panorama du polar établi et le nombre d'auteurs évoqués, repose dans les différentes anecdotes et petites histoires autour des auteurs Rivages (ou non) publiés et autour de leur rencontre.
On peut ajouter que Guérif parle également très bien des auteurs qu'il aime, ainsi que du film noir.
Bref, ce livre est vraiment agréable à lire et dévoile avant tout un éditeur passionné et infiniment curieux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché
On ne peut nier que Guérif aime le polar, mais là, il prend le lecteur pour un c...! Et ceci avec la complicité passive (par ignorance) ou éclairée (par complaisance) de l'interviewer !
Je rejoins l'opinion émise précédemment : un tel catalogue publicitaire devrait être gratuit !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR on 28 août 2013
Format: Broché
Hammett : La moisson rouge

Himes : La reine des pommes

Chandler : Le grand sommeil

Mc Coy : Un linceul n'a pas de poches

Thompson : 1275 âmes

Burnett : Quand la ville dort

Brown : En cabane papa

Mc Donald : La belle endormie

Petievich : Planque à billets

Lacy : Ca c'est du billard

Mc Bain : l'intégrale 87 ème district

Kane : Moisson de poupées

Leonard : Maximum Bob

Westlake : Surveille tes arrières

Stark : Backflash

Ellroy : American tabloid

Hillermann : Là où dansent les morts

Dick : En selle pour la 3

Duncan : je suis un sournois

Gardner : Le canari boîteux

Simon : Génération Armageddon

Crabb : La bouffe est chouette à Fachakulla

Malet : intégrale Burma

Manchette : intégrale

Amila : Le boucher des Hurlus

Bialot : Le salon du prêt à saigner

A.D.G : Pour venger Pépère

Wahloö : Au balcon

Montalban : Meurtre au Comité Central

Van Gulik : Intégrale Juge Ti
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierric G. TOP 1000 COMMENTATEURS on 13 juillet 2013
Format: Broché Achat vérifié
Rivages prend ses lecteurs de polars pour des idiots et des vaches à lait.

On s'attend à des idées, des points de vue, des débats, des polémiques ou des professions de foi sur le roman noir et on se retrouve au final avec un catalogue commenté de trois cents pages de la collection Rivages/Noir.

Le journaliste qui recueille les propos de l'éditeur n'apporte aucune contradiction, aucune remise en cause ou aucune mise en perspective des propos de celui-ci, pourtant discutables sur plusieurs points.

A en croire l'ouvrage, François Guérif n'a publié que des grands écrivains et tous les auteurs qu'il n'a pas publié ne méritent même pas qu'on cite leur nom. Interrogé sur le polar français actuel, l'éditeur essaie de nous vendre un soixantenaire maison qui n'a rien écrit depuis plus de quinze ans et fait une impasse totale sur des auteurs comme J. Guez, S. Di Ricci, E. Marpeau ou A. Chainas (tous publiés ailleurs que chez lui...). Docile (ou ignare) le journaliste enchaîne, comme si de rien n'était. Mais bien sûr !

Le lecteur, estomaqué, réalise en refermant le livre qu'on y parle surtout des auteurs Rivages et qu'il vient de payer vingt euros pour un publireportage qui aurait dû lui être offert par la maison d'édition.

Une fois de plus, une certaine génération démontre son extrême facilité à se rallier à la logique du Marché et on comprend que contrairement à ce qu'il est dit dans ces trois cent pages à travers des auteurs "engagés" commme Hammett, McCoy ou Manchette, il est désormais surtout "interdit d'interdire...de se faire du fric".

Remboursez !
6 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?