Duffy

Les clients ont également acheté des articles de

Top albums (Voir les 19)


Voir les 19 albums de Duffy

Duffy : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 132
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Duffy
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Aimee Ann Duffy est né d'un père anglais et d'une mère galloise, le 23 juin, 1984 à Gwynedd, petit village maritime du Pays de Galles. Influencé dès son plus jeune âge par son père, fan de musique, c'est à l'âge de 10 ans qu'elle écrit ses premières chansons pour intégrer à l'adolescence différents groupes locaux. Pas évident de faire carrière dans la chanson lorsqu'on est originaire d'un village perdu au fin fond du Pays de Galles, mais Duffy y croit et à juste titre. Bien que son physique de jolie blonde n'en laisse rien paraître, Duffy est doté d'une voix soul puissante comparable à celle ... Lire la suite

Aimee Ann Duffy est né d'un père anglais et d'une mère galloise, le 23 juin, 1984 à Gwynedd, petit village maritime du Pays de Galles. Influencé dès son plus jeune âge par son père, fan de musique, c'est à l'âge de 10 ans qu'elle écrit ses premières chansons pour intégrer à l'adolescence différents groupes locaux. Pas évident de faire carrière dans la chanson lorsqu'on est originaire d'un village perdu au fin fond du Pays de Galles, mais Duffy y croit et à juste titre. Bien que son physique de jolie blonde n'en laisse rien paraître, Duffy est doté d'une voix soul puissante comparable à celle d'Aretha Franklin.

C'est en 2003, que sa carrière décolle avec son passage dans Wawffactor (version galloise de Pop Idol). Alors que tout le monde la voit déjà gagnante tant ses performances impressionnent, elle ne finit que deuxième. Malgré tout, sa voix rauque et sa présence scénique attirent l'oeil de Richard Parfitt (60 Ft. Dolls) et Owen Powell (Catatonia), qui la présentent à Jeannette Lee, ex-membre de Public Image Ltd. et co-directrice du fameux label Rough Trade Records (The Smiths, Mazzy Star, The Libertines, The Strokes...).

Blue eyed-soul

Celle-ci devient son mentor et manager et conseille à Duffy de s'installer à Londres, plus précisément à Crouch End, où elle lui fait rencontrer l'ancien guitariste de Suede Bernard Butler. Aidée de Butler, la chanteuse passe les deux années suivantes à écrire des chansons et peaufiner ce nouveau son rétro qui va lui coller à la peau et faire son succès. Le résultat de cette collaboration est Rockferry, qui sort en mars 2008. Fan de Dusty Springfield, Duffy a toujours été influencée également par des artistes tels que par Doris Duke, Bettye Swann, Scott Walker et Richard Hawley. C'est donc dans cette direction artistique soul, que la jolie chanteuse a voulu ce premier album.

Après avoir signé un contrat avec A&M Records en 2007, Duffy part promouvoir son premier single « Mercy » dans les émissions musicales anglaises de référence, dont l'incontournable Later With Jools Holland. Le single entre classe directement au sommet du classement et y reste pendant plusieurs semaines, faisant de Duffy la première chanteuse galloise à réussir cet exploit depuis près de 25 ans. Puis la chanteuse se lance dans une tournée mondiale, avec des dates au Royaume-Uni, bien sûr, mais aussi en Amérique du Nord et en Europe continentale, ainsi que la participation à de nombreux festivals, dont plusieurs majeurs (Coachella, Glastonbury, Werchter).

Deux ans après le succès foudroyant de Rockferry, Duffy revient avec un deuxième album dans la même lignée. Produit par Albert Hammond Sr., Endlessly (novembre 2010) alterne envolées soul à la « Well Well Well » (accompagnement de The Roots) ou « My Boy » et ballades avec violons ou guitare acoustique comme dans le deuxième extrait « Endlessly ». Copyright 2014 Music Story Jamila Wahid

Aimee Ann Duffy est né d'un père anglais et d'une mère galloise, le 23 juin, 1984 à Gwynedd, petit village maritime du Pays de Galles. Influencé dès son plus jeune âge par son père, fan de musique, c'est à l'âge de 10 ans qu'elle écrit ses premières chansons pour intégrer à l'adolescence différents groupes locaux. Pas évident de faire carrière dans la chanson lorsqu'on est originaire d'un village perdu au fin fond du Pays de Galles, mais Duffy y croit et à juste titre. Bien que son physique de jolie blonde n'en laisse rien paraître, Duffy est doté d'une voix soul puissante comparable à celle d'Aretha Franklin.

C'est en 2003, que sa carrière décolle avec son passage dans Wawffactor (version galloise de Pop Idol). Alors que tout le monde la voit déjà gagnante tant ses performances impressionnent, elle ne finit que deuxième. Malgré tout, sa voix rauque et sa présence scénique attirent l'oeil de Richard Parfitt (60 Ft. Dolls) et Owen Powell (Catatonia), qui la présentent à Jeannette Lee, ex-membre de Public Image Ltd. et co-directrice du fameux label Rough Trade Records (The Smiths, Mazzy Star, The Libertines, The Strokes...).

Blue eyed-soul

Celle-ci devient son mentor et manager et conseille à Duffy de s'installer à Londres, plus précisément à Crouch End, où elle lui fait rencontrer l'ancien guitariste de Suede Bernard Butler. Aidée de Butler, la chanteuse passe les deux années suivantes à écrire des chansons et peaufiner ce nouveau son rétro qui va lui coller à la peau et faire son succès. Le résultat de cette collaboration est Rockferry, qui sort en mars 2008. Fan de Dusty Springfield, Duffy a toujours été influencée également par des artistes tels que par Doris Duke, Bettye Swann, Scott Walker et Richard Hawley. C'est donc dans cette direction artistique soul, que la jolie chanteuse a voulu ce premier album.

Après avoir signé un contrat avec A&M Records en 2007, Duffy part promouvoir son premier single « Mercy » dans les émissions musicales anglaises de référence, dont l'incontournable Later With Jools Holland. Le single entre classe directement au sommet du classement et y reste pendant plusieurs semaines, faisant de Duffy la première chanteuse galloise à réussir cet exploit depuis près de 25 ans. Puis la chanteuse se lance dans une tournée mondiale, avec des dates au Royaume-Uni, bien sûr, mais aussi en Amérique du Nord et en Europe continentale, ainsi que la participation à de nombreux festivals, dont plusieurs majeurs (Coachella, Glastonbury, Werchter).

Deux ans après le succès foudroyant de Rockferry, Duffy revient avec un deuxième album dans la même lignée. Produit par Albert Hammond Sr., Endlessly (novembre 2010) alterne envolées soul à la « Well Well Well » (accompagnement de The Roots) ou « My Boy » et ballades avec violons ou guitare acoustique comme dans le deuxième extrait « Endlessly ». Copyright 2014 Music Story Jamila Wahid

Aimee Ann Duffy est né d'un père anglais et d'une mère galloise, le 23 juin, 1984 à Gwynedd, petit village maritime du Pays de Galles. Influencé dès son plus jeune âge par son père, fan de musique, c'est à l'âge de 10 ans qu'elle écrit ses premières chansons pour intégrer à l'adolescence différents groupes locaux. Pas évident de faire carrière dans la chanson lorsqu'on est originaire d'un village perdu au fin fond du Pays de Galles, mais Duffy y croit et à juste titre. Bien que son physique de jolie blonde n'en laisse rien paraître, Duffy est doté d'une voix soul puissante comparable à celle d'Aretha Franklin.

C'est en 2003, que sa carrière décolle avec son passage dans Wawffactor (version galloise de Pop Idol). Alors que tout le monde la voit déjà gagnante tant ses performances impressionnent, elle ne finit que deuxième. Malgré tout, sa voix rauque et sa présence scénique attirent l'oeil de Richard Parfitt (60 Ft. Dolls) et Owen Powell (Catatonia), qui la présentent à Jeannette Lee, ex-membre de Public Image Ltd. et co-directrice du fameux label Rough Trade Records (The Smiths, Mazzy Star, The Libertines, The Strokes...).

Blue eyed-soul

Celle-ci devient son mentor et manager et conseille à Duffy de s'installer à Londres, plus précisément à Crouch End, où elle lui fait rencontrer l'ancien guitariste de Suede Bernard Butler. Aidée de Butler, la chanteuse passe les deux années suivantes à écrire des chansons et peaufiner ce nouveau son rétro qui va lui coller à la peau et faire son succès. Le résultat de cette collaboration est Rockferry, qui sort en mars 2008. Fan de Dusty Springfield, Duffy a toujours été influencée également par des artistes tels que par Doris Duke, Bettye Swann, Scott Walker et Richard Hawley. C'est donc dans cette direction artistique soul, que la jolie chanteuse a voulu ce premier album.

Après avoir signé un contrat avec A&M Records en 2007, Duffy part promouvoir son premier single « Mercy » dans les émissions musicales anglaises de référence, dont l'incontournable Later With Jools Holland. Le single entre classe directement au sommet du classement et y reste pendant plusieurs semaines, faisant de Duffy la première chanteuse galloise à réussir cet exploit depuis près de 25 ans. Puis la chanteuse se lance dans une tournée mondiale, avec des dates au Royaume-Uni, bien sûr, mais aussi en Amérique du Nord et en Europe continentale, ainsi que la participation à de nombreux festivals, dont plusieurs majeurs (Coachella, Glastonbury, Werchter).

Deux ans après le succès foudroyant de Rockferry, Duffy revient avec un deuxième album dans la même lignée. Produit par Albert Hammond Sr., Endlessly (novembre 2010) alterne envolées soul à la « Well Well Well » (accompagnement de The Roots) ou « My Boy » et ballades avec violons ou guitare acoustique comme dans le deuxième extrait « Endlessly ». Copyright 2014 Music Story Jamila Wahid


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page