Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 5,55 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par nagiry
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 5,49
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : RAREWAVES USA
Ajouter au panier
EUR 5,50
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : dodax-online-fr
Ajouter au panier
EUR 5,55
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : zoreno-france
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Duke
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Duke Enregistrement original remasterisé, Import


Prix : EUR 5,55
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par nagiry.
9 neufs à partir de EUR 5,49 4 d'occasion à partir de EUR 3,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Genesis

Discographie

Image de l'album de Genesis

Photos

Image de Genesis

Biographie

Peter Gabriel et Tony Banks se rencontrent en 1963 au collège de Charterhouse à Godalming (Surrey). Ils fondent The Garden Wall. Anthony Phillips et Michael Rutherford, fervents adeptes de la guitare à 12 cordes fondent un groupe, the Anons (les Anonymes). Les deux groupes fusionnent et The Anons devient le futur Genesis.

Un ancien élève, Jonathan King, ... Plus de détails sur la Page Artiste Genesis

Visitez la Page Artiste Genesis
174 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Duke + Abacab (2007 Remaster) + And Then There Were Three
Prix pour les trois: EUR 25,67

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (29 novembre 1994)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Atlantic
  • ASIN : B000002J2F
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.980 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Behind The Lines
2. Duchess
3. Guide Vocal
4. Man Of Our Times
5. Misunderstanding
6. Heathaze
7. Turn It On Again
8. Alone Tonight
9. Cul-De-Sac
10. Please Don't Ask
11. Duke's Travels
12. Duke's End

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par bruspell le 10 octobre 2007
Format: CD
"Duke" est peut-être le seul album sur lequel les "deux" publics de Genesis, ennemis mortels comme chacun sait, peuvent encore se retrouver sans que cela tourne au drame. En effet, ce premier album des 80's voit la consécration de Phil Collins en tant que chanteur (il a pris une grande assurance par rapport aux précédents albums), comme batteur (d'accord, son style s'est éninemment simplifié, et on ne retrouve que rarement sa virtuosité d'avant, surtout par rapport à son autre groupe Brand X, mais il impose sur "Duke" cette "patte", cette frappe puissante et aérienne à la fois, ce son identifiable entre mille) et, pour la première fois, en tant que compositeur : "misunderstanding" et "please don't ask", signées Collins, sont deux perles pop.

Ses deux acolytes ne sont pas en reste et, si on a connu Rutherford plus inspiré (à part pour le riff tonitruant de "Man of our times"), Banks est en grande forme et reste le garant, dans le groupe, de la mélodie nostalgique et de l'arrangement grandiose (qui a dit "pompeux"?). "Guide vocal" et "Heathaze" sont magnifiques, et "Cul-de-sac" rappelle les grandes heures de "All in a mouses night", sur "Wind and Wuthering".

Quant aux morceaux signés du trio, ils annoncent ce que sera dorénavant la couleur : c'est plus puissant qu'avant, parfois symphonique mais pas trop (il faut que ça puisse passer à la radio, rendez-vous compte !) et, surtout, diaboliquement efficace. Ecoutez les trois morceaux enchaînés (si si !) qui ouvrent l'album et "Duke's Travel", instrumental (ou presque) étourdissant et captivant !

Alors voilà, "Duke", je trouve, est un bel album...
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 17 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
En me replongeant tout récemment dans quelques-unes des œuvres de GENESIS, j'ai réalisé que, outre la diversité de sa musique, le nom du groupe n'y apparaissait jamais sous une typographie identique d'un disque à l'autre. Choix délibéré ou non de sa part, toujours est-il que cette soudaine observation a presque été comme une révélation quant à la direction artistique voulue par le groupe à chaque instant donné de sa carrière. Comment vous dire ?
C'est comme si ce changement de typographie d'un album à l'autre était une signature en soit. Car plutôt que de choisir le titre de leur dernier album en date afin de nous guider et/ou nous orienter, le groupe cherchait à nous rappeler à chaque fois le message suivant: "Ce nouveau disque est encore différent du précédent, mais Genesis c'est aussi ça. A chaque fois différent".
DUKE en atteste, aussi hypothétique soit mon observation. D'autant que ce disque est encore plus en rupture avec ce que le groupe avait alors produit jusque-là. C'est une évidence à son écoute, GENESIS ouvre les années 80' avec fracas. Ce dixième album est aussi celui qui permettra aux trois anglais de rentrer pour la première fois de leur carrière dans les charts avec deux Singles : "Turn it on Again" et "Misunderstanding".

Quand on aborde une œuvre dans sa globalité (au diable donc le téléchargement et le support en MP3), illustrations, pochette, tout tient pour moi d'un seul tenant avec la musique.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par PERNOT le 28 avril 2002
Format: CD
Avec Duke, Genesis abandonne définitivement les mellotrons, et c'est bien dommage, mais cela ne gâche vraiment pas le disque. L'histoire de Duke est particulière, c'est un semi-concept. En fait les morceaux "Behind the Lines", "Duchess", "Guide Vocal", "Turn it on again", "Duke's Travel" et "Duke's End", étaient censé faire une suite de 27 minutes, mais, le groupe a préféré les éparpiller tout au long du disque. Ceci a permis au passage que "Turn it on again" soit plus longue que ce qui était prévu au départ, ce qui finalement est un moindre mal. Sur ce disque on retrouve les première compositions solo de Phil Collins "Misunderstanding" et "Please don't ask".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 23 juillet 2014
Format: CD
Chapitre 2 du Genesis réduit à l'état de trio, Duke est un album ambivalent. D'un côté, il y a l'écriture de plus en plus pop, d'un autre, une ambition musicale non-démentie.

La première tendance, pop donc, s'affiche via une série de chansons abordables visant, audiblement, à répéter voire à amplifier le succès grand public naissant du tube de leur précédent album, Follow You Follow Me. Le groupe y réussit avec Turn It On Again qui deviendra une étape quasi-obligatoire de chacune de leur apparences scéniques et reste une chanson efficace et accrocheuse (à défaut de mieux...), et Misunderstanding, leur tout premier top 20 américain qui, composition de Phil Collins datant des sessions de son premier album solo, possède une (jolie) mélodie ratissant suffisamment large pour atteindre son but vulgarisateur.
La seconde tendance, prog !, s'exprime via ce qui aurait pu (aurait dû ?) être la suite ambitieuse de l'album mais se retrouve finalement éparpillée sur l'entièreté de la galette. Concrètement, le plan était un enchainement Behind The Lines / Duchess / Guide Vocal / Turn It On Again / Duke's Travels / Duke's End qu'il est toujours possible de réaliser à la maison mais fut finalement annulé, les trois voulant éviter toute comparaison avec une autre suite, l'intouchable Supper's Ready sur l'impeccable Foxtrot.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?