Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Dvorak / Stabat Mater - Herreweghe


Prix : EUR 18,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
13 neufs à partir de EUR 10,21 2 d'occasion à partir de EUR 9,21

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Philippe Herreweghe

Visitez la Page Artiste Philippe Herreweghe
pour toute la musique, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Dvorak / Stabat Mater - Herreweghe + Officium Defunctorum. Motets
Prix pour les deux : EUR 40,89

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Collegium Vocale Gent, Florian Boesch, Ilse Eerens, Maximilian Schmitt, Michaela Selinger
  • CD (12 mars 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Phi
  • ASIN : B00B1VP2SM
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 32.664 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
TitreArtiste Durée Prix
Écouter  1. Stabat Mater, Op. 58: I. Stabat Mater dolorosa (Quartet, Chorus), andante con motoPhilippe Herreweghe17:06EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Stabat Mater, Op. 58: II. Quis est homo, qui non fleret (Quartet), andante sostenutoPhilippe Herreweghe 9:27EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Stabat Mater, Op. 58: III. Eja, Mater, fons amoris (Chorus), andante con motoPhilippe Herreweghe 6:29EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Stabat Mater, Op. 58: IV. Fac, ut ardeat cor meum (Bass Solo, Chorus), largoPhilippe Herreweghe 7:37EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Stabat Mater, Op. 58: V. Tui nati vulnerati (Chorus), andante con moto, quasi allegrettoPhilippe Herreweghe 4:45EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Stabat Mater, Op. 58: VI. Fac me vere tecum flere (Tenor Solo, Chorus), andante con motoPhilippe Herreweghe 6:04EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Stabat Mater, Op. 58: VII. Virgo virginum praeclara (Chorus), largoPhilippe Herreweghe 5:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Stabat Mater, Op. 58: VIII. Fac, Ut Portem Christi Mortem (Duet), LarghettoPhilippe Herreweghe 4:21EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Stabat Mater, Op. 58: IX. Inflammatus et accensus (Alto Solo), andante maestosoPhilippe Herreweghe 5:08EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Stabat Mater, Op. 58: X. Quando corpus morietur (Quartet, Chorus), andante con motoPhilippe Herreweghe 7:39EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

La fille d'Antonín Dvo?ák, Josefa, meurt le 21 septembre 1875. En réaction à ce deuil, Dvo?ák compose une première version - pour quatre solistes, choeur et piano - de son Stabat Mater entre le 19 février et le 7 mai 1876. Ensuite, il met l'oeuvre de côté, sans en aborder l'orchestration. A quelques semaines d'intervalle, il perd ses deux autres enfants, sa fille R??ena le 13 août et son fils Otokar le 8 septembre 1877. C'est alors qu'il reprend le manuscrit abandonné l'année précédente. Le succès de son Stabat Mater pour solistes, grand choeur et orchestre, quasi immédiat, l'a hissé parmi les plus grands compositeurs de musique sacrée dans le monde et l'a imposé notamment en Grande-Bretagne, pays où sa gloire n'allait plus se démentir. Ce chef d'oeuvre a aussi inspiré Philippe Herreweghe et son Collegium Vocale Gent. Avec le Royal Flemish Philharmonic, ils débarrassent cette oeuvre peu enregistrée de tout excès romantique. Le résultat est un voyage spirituel depuis les premières mesures sombres jusqu'au dernier Amen, soulignant la grandeur universelle de cette pièce majeure de la musique sacrée.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 22 avril 2013
Format: CD
Comme le rappelle la description ci-dessus, Antonin Dvorak composa le premier état de son Stabat Mater (avec piano) après la mort d'une de ses filles en 1877, et acheva son 2ème état orchestré en 1877 alors qu'il venait de perdre deux autres de ses enfants. Alors que l'éditeur de Dvorak promettait à cette oeuvre un insuccès garanti ailleurs que dans deux ou trois pays catholiques en Europe, elle eut un écho considérable aux Etats-Unis et surtout en Angleterre. Invité à diriger lui-même à Londres, Dvorak note dans une lettre de 1884 : "Pour vous donner une idée de l'orchestre et du choeur - ne vous effrayez pas : sopranos 250 - altos 160 - ténors 180 - basses 250. 840 voix. Orchestre 24 violons 1, 20 violons 2, 16 altos, 16 violoncelles, 16 contrebasses. Quand tous commencent, cela fait un bruit énorme, mais que c'est magnifique quand tout cela sonne!" Il est certain qu'on est loin de la première partition du Stabat Mater, bien plus qu'une ébauche non orchestrée, telle que l'a enregistrée Laurence Equilbey avec Accentus et Brigitte Engerer il y a quelques années (Dvorak - Stabat Mater / Coku, Pokupic, Breslik, Butter, Engerer, Accentus, Equilbey)!Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par ANDRE MICHEL sur 29 octobre 2013
Format: CD Achat vérifié
Admirable! Mais Philippe Herreweghe propose toujours une vision construite intelligente et complète d'une œuvre.et les solistes meitent le detours.A conseiller À tous absolument!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?