Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,09

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Earth Blues


Prix : EUR 22,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
18 neufs à partir de EUR 13,94 4 d'occasion à partir de EUR 12,94
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Spiritual Beggars

Discographie

Image de l'album de Spiritual Beggars

Photos

Image de Spiritual Beggars

Biographie

Le guitariste suédois Michael Amott forme Spiritual Beggars en 1994, en marge de sa participation à Carcass. Changement radical de décor, puisque Michael Amott passe du death metal au stoner avec le premier album Spiritual Beggars en 1994. Reconnu en Suède dès le deuxième album, Another Way to Shine (1996), Spiritual Beggars existe au gré des ... Plus de détails sur la Page Artiste Spiritual Beggars

Visitez la Page Artiste Spiritual Beggars
13 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Earth Blues + 13
Prix pour les deux : EUR 39,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (10 avril 2013)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Century Média Records
  • ASIN : B00BJLHHSC
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 49.179 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Wise as a serpent
2. Turn the tide
3. Sweet magic pain
4. Hello sorrow
5. One man's curse
6. Dreamer
7. Too old to die young
8. Kingmaker
9. Road to madness
10. Dead end town
Voir les 12 titres de ce disque
Disque : 2
1. Taking back my soul - Arch Enemy
2. Arise from decay - Dew-Scented
3. Never to return - Dew-Scented
4. School love - Anvil
5. Métal on métal - Anvil
6. Mechanize - Fear Factory
7. Blood of lies - Unleashed
8. This is our world now - Unleashed

Descriptions du produit

2CD With New Artwork And Bonus Trax

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Vincent sur 1 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
Deux ans après la sortie "Return to Zero", Spiritual Beggars emmenés par leur guitariste Michaël Amott récidive en sortant ce "Earth Blues" magnifique.
Ce projet mené de main de maitre par ce guitariste qui parallèlement mène une carrière avec deux autres formations que sont Arch Enemy et Carcass démontre la générosité et la boulimie musicale exprimée avec cet album.
"Earth Blues" affiche une nouvelle facette, car les autres albums sortis comme "On Fire", "Demons" ou "Mantra III" avaient une direction plus marquée vers le Stoner.
Avec ce dernier opus, une ambiance plus fiévreuse et lumineuse parcoure celui-ci.
Spiritual Beggars propose un Hard 70's digne des grands noms comme Deep Purple, Black Sabbath, Uriah Heep ou UFO.
Des hostilités qui démarrent avec "Wise as a serpent" en passant par "Sweet magic Pain" à "Dead End Town" Michaël Amott nous délivre des riffs tranchants et brut de décoffrage.
"One man's curse" avec sa rythmique Funk fait penser au Deep Purple période "Burn" et "Stombringer", c'est le sommet de cet album.
Des atmosphères Bluesy gonflé à la nitroglycérine, des ambiances et des refrains en rupture avec des breaks planants avec l'orgue Hammond de Per Wiberg qui nous rappelle le regretté Jon Lord ou Ken Hensley.
Une basse de plomb de Sharlee d'Angelo et la prestation exceptionnelle au chant d'Apollo Papathanosio, je l'avais vu en concert avec Firewind (il ne m'avais pas marqué). Je dois concéder qu'il a vraiment pris de l'envergure (en concert avec les Spiritual Beggars j'ai pu le vérifier).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 16 mai 2013
Format: CD Achat vérifié
Depuis ses débuts en 1994 avec un album éponyme, le groupe de Michael AMOTT (leader de ARCH ENEMY, ex-CARCASS et CARNAGE) poursuit de fait une ligne claire et nette. Certes, le son de SPIRITUAL BEGGARS a évolué à plusieurs reprises, notamment au gré des changements de personnel. Ainsi, les trois premiers albums furent l'oeuvre d'un trio dont le son 70's était littéralement gonflé au Stoner. L'adjonction des claviers de Per WIBERG à partir de Ad Astra (2000) marqua un enrichissement de la palette sonore. Le remplacement du chanteur et bassiste Spice par le puissant et rugissant JB (GRAND MAGUS) symbolisa la franc passage à un Hard Rock 70's (à la DEEP PURPLE ou RAINBOW) irradié par la puissance du Heavy Metal. Option amplement confirmée quand JB céda sa place à Angelo PAPATHANASIO, en provenance de FIREWIND.

Plus que jamais Earth Blues marque la volonté de Michael AMOTT de propulser l'héritage Hard Rock des années 70 dans le contexte surpuissant du Metal actuel. Tentons de sérier les éléments qui relèvent du passé et du contemporain. Le sens du groove est issu des Seventies glorieuses, notamment des trois albums de DEEP PURPLE avec David COVERDALE au micro : on apprécie tout particulièrement le jeu puissant et mobile du batteur Ludwig WITT, dans la grande tradition de Ian PAICE et consorts. Les claviers vintage de Per WIBERG sont également très présent, le bonhomme signant ou cosignant même pas moins de quatre compositions ! Le chassé croisé avec la guitare magistrale d'AMOTT est permanent, que ce soit en solo ou en rythmique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS sur 22 mai 2013
Format: CD
Ah Spiritual Beggars ! Près de vingt années maintenant passées à défendre le bon gros Hard Rock bien teinté seventies et rattrapé aujourd'hui par la mode qui consiste à se la jouer vintage. On ne pourra donc pas reprocher aux Suédois de courir après le succès en jouant les opportunistes tant ce style musical qui revient à la mode maintenant a toujours été leur créneau.

Toutefois, si avec "Earth Blues", Spiritual Beggars reste toujours tourné vers le passé, il s'y inscrit encore plus profondément qu'avant car cet album est seventies dans sa moindre note.
Les synthés de Per Wiberg créent une grande partie de cette atmosphère. Tantôt orgue à la manière d'un Jon Lord, tantôt piano frénétique, il excelle dans tous les registres et se permet aussi quelques excentricités rarement entendues chez Spiritual ("One Man's Curse").
A ces synthés d'un autre temps s'ajoute la guitare de Michael Amott. Elle aussi possède un son agréablement rétro mais qui reste bien gras quand même. Un Michael, aussi guitariste d'Arch Enemy est-il besoin de le rappeler, qui laisse libre cours à un jeu plein de feeling ("Sweet Magic Pain", "Dreamer", "Freedom Song", "Legends Collapse") et, on le sent, qui s'éclate totalement. Si Arch Enemy est son exutoire, Spiritual Beggars est son échappatoire, sa récréation.
A la rythmique, Ludwig Witt (batterie) et Sharlee D'Angelo (basse) créent un groove irrésistible ("Wise As A Serpent", "Hello Sorrow"...).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?